31 mars 2020 – Lettre de la Première Présidence

 

31 mars 2020 – Lettre de la Première Présidence 

 

Aux Saints du Dieu Très-Haut :

 

La Première Présidence de l'Église Remnant de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours partage un message d'espoir, de consolation et de bonne humeur.

     Avec tout le monde dans le monde en l'an 2020, les membres de l'Église Restante de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, se retrouvent face à l'épidémie de coronavirus. Fin mars et premier avril, on commence à se demander combien de temps on va devoir s'isoler. Nous nous demandons combien de temps nous serons obligés de reporter nos services religieux. Les autorités du comté de Jackson nous ont informés que nous ne devions pas nous rencontrer avant le 15 mai au moinse, et cela sera évalué à l'approche de cette date. Beaucoup ont déclaré que lorsque nous pourrons enfin recommencer à nous réunir, nous apprécierons vraiment la possibilité d'organiser des services.

     Quand on pense à l'épidémie actuelle, la phrase bien connue "Cela aussi passera" nous vient à l'esprit. J'ai commencé à réfléchir à l'origine de cette phrase. La vérité contenue dans cette phrase est la plus pertinente pour chacun de nous aujourd'hui. En septembre 1859, Abraham Lincoln a cité cette phrase célèbre dans un discours prononcé à Milwaukee devant la Wisconsin State Agricultural Society. Il a dit: "On dit qu'un monarque oriental a un jour chargé ses sages de lui inventer une phrase à toujours avoir en vue, et qui devrait être vraie et appropriée en tout temps et en toute situation." Ils lui ont présenté les mots "Et cela aussi passera". « Combien cela exprime ! » Lincoln continua. « Comme c'est châtiant à l'heure de l'orgueil. Quelle consolation au fond de l'affliction ! Le dicton est une acceptation de la nature temporelle de l'homme. Le dicton accepte que la tragédie va et vient dans l'existence humaine. Oui, les Écritures parlent de la façon dont les choses terrestres et les états d'être sont temporaires, mais nous sommes appelés à endurer. L'endurance est nécessaire pour surmonter les épreuves de cette vie. Il est nécessaire de répandre l'Evangile. Lorsque nous persévérons, il y a la promesse de gloire avec le Seigneur dans l'éternité. De nombreux endroits dans les Écritures que nous lisons parlent de souffrance et d'endurance et de la reconnaissance que les moments difficiles passeront en effet. Jean 16:33 (IV) dit : « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Dans le monde, vous aurez des tribulations ; mais soyez de bonne humeur; J'ai vaincu le monde.

     Dans la période difficile que nous traversons, les membres de l'église sont en effet activement engagés dans une bonne œuvre. Il existe de nombreuses possibilités de service. Lunch Partners continue, d'une manière modifiée pour maintenir la sécurité; ramassage et livraison de nourriture. De nombreuses opportunités de service sont modifiées ou temporairement suspendues jusqu'à ce que le gouvernement supprime les restrictions, telles que Clothes Closet, Zion's Academy, Sewing Studio, Missionaries in Training, Remnant Handmaidens, Remnant Warriors. Ensuite, nous espérons qu'à mesure que nous entrerons dans un temps plus chaud plus tard au printemps, nous pourrons également profiter ensemble de l'école de l'église de vacances, des camps de jeunes (Junior, Junior High, Senior High), de plusieurs réunions d'église, de la Conférence générale, de plusieurs Centre d'activités Place de Sion et chorales.

     Dans le livre des Hébreux chapitre 13, verset 5,6, le Seigneur nous dit : « Je ne te quitterai pas, je ne t'abandonnerai pas. Afin que nous puissions dire avec assurance : le Seigneur est mon aide, et je ne craindrai pas ce que l'homme me fera.

Dans les Écritures, nous reconnaissons la souffrance et les épreuves du monde, mais nous, en tant que croyants, nous réjouissons que les épreuves produisent de l'endurance, un bon caractère et augmentent notre espoir et notre confiance en Dieu. Lorsque nous lisons les Écritures, contrairement à l'expression « cela aussi passera », elles n'acceptent pas simplement la souffrance comme une partie inévitable de notre cycle de vie, mais une source d'amélioration personnelle qui rapproche chacun de nous de Dieu.

     Dans II Corinthiens 4:17,18, nous lisons : « Car notre légère affliction, qui n'est que pour un moment, produit pour nous un poids de gloire bien plus grand et éternel ; tandis que nous ne regardons pas les choses qui se voient mais les choses qui ne se voient pas ; car les choses que l'on voit sont temporelles ; mais les choses qui ne se voient pas sont éternelles.

 

WashYourHands

     Nous avons tous confiance en notre Dieu. Un courrier électronique d'un pasteur chrétien du Tennessee a été porté à mon attention : « Je fais confiance à Dieu… et je porte ma ceinture de sécurité. Je fais confiance à Dieu… et je porte un casque de moto. J'ai confiance en Dieu… et il y a suffisamment de gilets de sauvetage dans mon bateau pour tout le monde à bord. Je fais confiance à Dieu… et j'utilise des gants de cuisine avec des plats très chauds. Je fais confiance à Dieu… et je ferme ma maison la nuit. J'ai confiance en Dieu… et j'ai des détecteurs de fumée dans ma maison. Je fais confiance à Dieu… et je prends mes médicaments prescrits. Je fais confiance à Dieu… et je suivrai les meilleures directives pour partager la tâche d'aplanir la courbe. Agir avec prudence et sagesse n'indique pas un manque de confiance en Dieu.

     Chacun de nous est impatient de pouvoir se retrouver dans nos sanctuaires. Nous avons hâte de pouvoir nous voir, de partager en toute sécurité poignées de main et embrassades. Jusque-là, tenons-nous chacun fermement à la Verge de Fer ; laissez-nous chacun "lire, étudier et obéir". Nous pouvons partager des appels téléphoniques, envoyer des notes et des lettres d'encouragement. Nous pouvons prendre le temps de préparer ce premier culte ou sermon, ou ce cours, que nous savons que nous pourrons bientôt partager. Nous pouvons dès maintenant envoyer notre témoignage "Moments avec le Maître".

     Dans des moments comme ceux-ci, nous tenons fermement à ces écritures, à ces cantiques, qui sont les plus significatifs pour nous. Il y a environ un jour, je me suis retrouvé à chanter (dans ma tête) les paroles de l'hymne #281 (hymne des saints du reste) "J'ai trouvé le glorieux évangile" - je suis sûr que nous sommes tous reconnaissants d'avoir trouvé cet évangile , et cela nous donne du réconfort et l'assurance que Dieu est conscient de chacun de nos besoins.

     Que le Seigneur bénisse chacun de nous alors que nous cherchons à magnifier notre appel, qu'il soit membre de la prêtrise ou membre de l'Église. Encore une fois, concernant l'épidémie actuelle de coronavirus, que le Seigneur donne à chacun de nous la paix, l'espoir et l'encouragement alors que nous nous souvenons "Et cela aussi passera". Nous pouvons bien utiliser cela comme un temps de préparation, un temps pour accomplir certaines choses que nous avons été trop occupés à faire dans le passé.

 

Michael B.Hogan
Pour la Première Présidence