II Samuel

Le deuxième livre de Samuel

 

CHAPITRE 1

L'Amalekite - David déplore Saül et Jonathan.   

1 Or il arriva, après la mort de Saül, que David revint de la tuerie des Amalécites, et que David demeura deux jours à Tsiklag ;

2 Il arriva même que le troisième jour, voici, un homme sortit du camp de Saül, ses vêtements déchirés et de la terre sur sa tête ; et il en fut ainsi lorsqu'il vint vers David, qu'il tomba à terre et se prosterna.

3 Et David lui dit : D'où viens-tu ? Et il lui dit: C'est du camp d'Israël que je me suis échappé.

4 Et David lui dit : Comment s'est passé l'affaire ? je t'en prie, dis-le-moi. Et il répondit: Que le peuple s'est enfui de la bataille, et que beaucoup de gens sont aussi tombés et morts; et Saül et Jonathan, son fils, sont morts aussi.

5 Et David dit au jeune homme qui lui parlait : Comment sais-tu que Saül et Jonathan, son fils, sont morts ?

6 Et le jeune homme qui le lui racontait dit : Comme je suis arrivé par hasard sur la montagne de Gilboa, voici, Saül s'appuya sur sa lance ; et voici, les chars et les cavaliers le suivaient avec acharnement.

7 Et quand il regarda derrière lui, il me vit et m'appela. Et je répondis : Me voici.

8 Et il me dit : Qui es-tu ? Et je lui ai répondu, je suis un Amalécite.

9 Il me dit encore : Tiens-toi, je te prie, sur moi, et tue-moi ; car l'angoisse m'est venue, parce que ma vie est encore tout entière en moi.

10 Alors je me suis tenu sur lui, et je l'ai tué, parce que j'étais sûr qu'il ne pourrait plus vivre après sa chute ; et j'ai pris la couronne qui était sur sa tête et le bracelet qui était sur son bras, et je les ai apportés ici à mon seigneur.

11 Alors David saisit ses vêtements, et les déchira ; et de même tous les hommes qui étaient avec lui ?

12 Et ils portèrent le deuil, et pleurèrent, et jeûnèrent jusqu'au soir, sur Saül et sur Jonathan, son fils, et sur le peuple de l'Éternel, et sur la maison d'Israël ; parce qu'ils sont tombés par l'épée.

13 Et David dit au jeune homme qui lui racontait : D'où es-tu ? Et il répondit : Je suis le fils d'un étranger, un Amalécite.

14 Et David lui dit : Comment n'as-tu pas craint d'étendre ta main pour détruire l'oint de l'Éternel ?

15 Et David appela l'un des jeunes gens, et dit : Approche-toi, et tombe sur lui. Et il l'a frappé qu'il est mort.

16 Et David lui dit : Que ton sang soit sur ta tête ; car ta bouche a témoigné contre toi, disant: J'ai tué l'oint de l'Éternel.

17 Et David se lamenta de cette lamentation sur Saül et sur Jonathan, son fils ;

18 (Il leur ordonna aussi d'enseigner aux fils de Juda l'usage de l'arc; voici, cela est écrit dans le livre de Jaser;)

19 La beauté d'Israël est tuée sur tes hauts lieux; comment les puissants sont-ils tombés !

20 Ne le dis pas à Gath, ne le publie pas dans les rues d'Askelon; de peur que les filles des Philistins ne se réjouissent, de peur que les filles des incirconcis ne triomphent.

21 Montagnes de Gilboa, qu'il n'y ait pas de rosée, qu'il n'y ait pas de pluie sur vous, ni de champs d'offrandes ; car c'est là que le bouclier du puissant est vilainement jeté, le bouclier de Saül, comme s'il n'avait pas été oint d'huile.

22 Du sang des morts, de la graisse des puissants, l'arc de Jonathan n'a pas reculé, et l'épée de Saül n'est pas revenue à vide.

23 Saül et Jonathan furent beaux et agréables dans leur vie, et dans leur mort ils ne furent pas divisés ; ils étaient plus rapides que les aigles, ils étaient plus forts que les lions.

24 Filles d'Israël, pleurez sur Saül, qui vous a revêtues d'écarlate, avec d'autres délices ; qui ont mis des ornements d'or sur vos vêtements.

25 Comment les puissants sont-ils tombés au milieu de la bataille ? O Jonathan, tu as été tué dans tes hauts lieux.

26 Je suis affligé pour toi, mon frère Jonathan ; tu m'as été très agréable; ton amour pour moi était merveilleux, dépassant l'amour des femmes.

27 Comment les puissants sont-ils tombés, et les armes de guerre ont-elles péri ?  


CHAPITRE 2

David fait roi de Juda - Ishbosheth fait roi d'Israël - Asahel est tué.

1 Et il arriva, après cela, que David interrogea l'Éternel, disant : Monterai-je dans l'une des villes de Juda ? Et le Seigneur lui dit : Monte. Et David dit : Où monterai-je ? Et il dit : A Hébron.

2 David y monta, ainsi que ses deux femmes, Ahinoam la Jizréélite, et la femme d'Abigaïl Nabal, la Carmélite.

3 David fit monter ses hommes qui étaient avec lui, chacun avec sa maison ; et ils habitèrent dans les villes d'Hébron.

4 Et les hommes de Juda vinrent, et là ils oignirent David pour roi sur la maison de Juda. Et ils rapportèrent à David, disant : Que les hommes de Jabesh de Galaad étaient ceux qui avaient enseveli Saül.

5 Et David envoya des messagers aux hommes de Jabesh de Galaad, et leur dit : Soyez bénis de l'Éternel, d'avoir fait preuve de cette bonté envers votre seigneur, même envers Saül, et de l'avoir enterré.

6 Et maintenant, que le Seigneur vous fasse preuve de bonté et de vérité ; et je vous récompenserai aussi de cette bonté, parce que vous avez fait cette chose.

7 C'est pourquoi maintenant fortifiez vos mains, et soyez vaillants; car ton seigneur Saül est mort, et la maison de Juda m'a oint pour roi sur eux.

8 Mais Abner, fils de Ner, chef de l'armée de Saül, prit Ishbosheth, fils de Saül, et l'amena à Mahanaïm ;

9 Et il l'établit roi sur Galaad, sur les Ashurites, sur Jizreel, sur Éphraïm, sur Benjamin et sur tout Israël.

10 Ishbosheth, fils de Saül, avait quarante ans lorsqu'il commença à régner sur Israël, et il régna deux ans. Mais la maison de Juda suivit David.

11 Et le temps que David régna à Hébron sur la maison de Juda fut de sept ans et six mois.

12 Et Abner, fils de Ner, et les serviteurs d'Ishbosheth, fils de Saül, sortirent de Mahanaïm pour Gabaon.

13 Et Joab, fils de Tseruiah, et les serviteurs de David sortirent, et se réunirent près de la piscine de Gabaon ; et ils s'assirent, l'un d'un côté du bassin, et l'autre de l'autre côté du bassin.

14 Et Abner dit à Joab : Que les jeunes gens se lèvent maintenant et jouent devant nous. Et Joab dit: Qu'ils se lèvent.

15 Alors se levèrent et passèrent au nombre douze de Benjamin, qui appartenaient à Ishbosheth, fils de Saül, et douze des serviteurs de David.

16 Et ils prirent chacun son compagnon par la tête, et enfoncèrent son épée dans le côté de son compagnon ; alors ils sont tombés ensemble; c'est pourquoi ce lieu fut appelé Helkath-hazzurim, qui est à Gabaon.

17 Et il y eut une bataille très acharnée ce jour-là ; et Abner fut battu, et les hommes d'Israël, devant les serviteurs de David.

18 Et il y avait là trois fils de Zeruiah, Joab, et Abishai, et Asahel ; et Asahel avait le pied aussi léger qu'un chevreuil sauvage.

19 Et Asahel poursuivit Abner; et en partant, il ne tourna ni à droite ni à gauche pour suivre Abner.

20 Alors Abner regarda derrière lui et dit : Es-tu Asahel ? Et il a répondu, je le suis.

21 Et Abner lui dit : Tourne-toi à droite ou à gauche, et saisis l'un des jeunes hommes, et prends son armure. Mais Asahel ne se détournerait pas de le suivre.

22 Et Abner dit encore à Asahel : Détourne-toi de moi ; pourquoi devrais-je te frapper à terre? comment donc lèverais-je mon visage devant Joab, ton frère?

23 Mais il refusa de s'écarter ; c'est pourquoi Abner le frappa sous la cinquième côte de l'extrémité postérieure de la lance, de sorte que la lance sortit derrière lui ; et il tomba là, et mourut au même endroit; et il arriva que tous ceux qui arrivèrent au lieu où Asahel tomba et mourut s'arrêtèrent.

24 Joab aussi et Abishaï poursuivirent Abner; et le soleil se coucha lorsqu'ils furent arrivés à la colline d'Ammah, qui se trouve devant Giah, sur le chemin du désert de Gabaon.

25 Et les enfants de Benjamin se rassemblèrent après Abner, et formèrent une seule troupe, et se tinrent au sommet d'une colline.

26 Alors Abner appela Joab, et dit : L'épée dévorera-t-elle pour toujours ? ne sais-tu pas que ce sera une amertume dans la dernière fin ? Combien de temps faudra-t-il donc avant que tu ordonnes au peuple de revenir de la suite de ses frères ?

27 Et Joab dit : Dieu est vivant, si tu n'avais parlé, certainement alors le matin le peuple était monté chacun après son frère.

28 Alors Joab sonna de la trompette, et tout le peuple s'arrêta, et ne poursuivit plus Israël, et ne le combattit plus.

29 Et Abner et ses hommes marchèrent toute la nuit à travers la plaine, et passèrent le Jourdain, et traversèrent tout Bithron, et ils arrivèrent à Mahanaïm.

30 Et Joab revint de suivre Abner; et quand il eut assemblé tout le peuple, il manquait aux serviteurs de David dix-neuf hommes et Asahel.

31 Mais les serviteurs de David avaient frappé Benjamin et les hommes d'Abner, de sorte que trois cent soixante hommes moururent.

32 Et ils prirent Asahel, et l'ensevelirent dans le sépulcre de son père, qui était à Bethléhem. Et Joab et ses hommes allèrent toute la nuit, et ils arrivèrent à Hébron au point du jour.  


CHAPITRE 3

David devient plus fort — Abner se révolte contre David — Joab tue Abner — David maudit Joab et pleure Abner.      

1 Or il y eut une longue guerre entre la maison de Saül et la maison de David ; mais David devenait de plus en plus fort, et la maison de Saül devenait de plus en plus faible.

2 Et à David naquirent des fils à Hébron, et son premier-né fut Amnon, d'Achinoam la Jizréélite ;

3 Et son second, Chileab, d'Abigaïl, femme de Nabal le Carmélite ; et le troisième, Absalom, fils de Maaca, fille de Talmaï, roi de Geshur ;

4 Et le quatrième, Adonija, fils de Haggith ; et le cinquième, Shephatia, fils d'Abital;

5 Et le sixième, Ithream par Eglah David, femme. Ceux-ci sont nés à David à Hébron.

6 Et il arriva, pendant qu'il y avait guerre entre la maison de Saül et la maison de David, qu'Abner se fortifiait pour la maison de Saül.

7 Et Saül avait une concubine, dont le nom était Ritspa, la fille d'Aya; et Ishbosheth dit à Abner : Pourquoi es-tu entré chez la concubine de mon père ?

8 Alors Abner fut très irrité à cause des paroles d'Ishbosheth, et dit : Suis-je une tête de chien, qui fais aujourd'hui preuve de bonté contre Juda envers la maison de Saül, ton père, envers ses frères et envers ses amis, et n'ai pas livré entre les mains de David, que tu m'accuses aujourd'hui d'une faute concernant cette femme ?

9 Dieu fait ainsi à Abner, et plus aussi, sauf que, comme l'Éternel l'a juré à David, je lui fais de même.

10 Pour déplacer le royaume de la maison de Saül, et élever le trône de David sur Israël et sur Juda, depuis Dan jusqu'à Beer-Shéba.

11 Et il ne put plus répondre un mot à Abner, parce qu'il le craignait.

12 Et Abner envoya des messagers à David de sa part, disant : A qui est le pays ? disant aussi : Faites alliance avec moi, et voici, ma main sera avec vous, pour vous amener tout Israël.

13 Et il dit : Eh bien ! je ferai alliance avec toi; mais je te demande une chose, c'est que tu ne verras pas ma face, si tu n'amènes d'abord la fille de Michal Saül, quand tu viendras voir ma face.

14 Et David envoya des messagers à Ishbosheth, fils de Saül, pour lui dire : Délivre-moi ma femme Michal, que j'ai fiancée pour cent prépuces de Philistins.

15 Et Ishbosheth envoya la prendre à son mari, à Phaltiel, fils de Laïsh.

16 Et son mari l'accompagna en pleurant derrière elle vers Bahurim. Alors Abner lui dit : Va, reviens. Et il est revenu.

17 Et Abner s'entretint avec les anciens d'Israël, disant : Vous avez cherché autrefois David pour être roi sur vous ;

18 Maintenant, faites-le; car l'Éternel a parlé de David, en disant: Par la main de mon serviteur David, je délivrerai mon peuple Israël de la main des Philistins et de la main de tous leurs ennemis.

19 Et Abner parla aussi aux oreilles de Benjamin ; et Abner alla aussi dire aux oreilles de David à Hébron tout ce qui paraissait bon à Israël, et qui paraissait bon à toute la maison de Benjamin.

20 Abner vint donc vers David à Hébron, et vingt hommes avec lui. Et David fit d'Abner et de ses hommes qui étaient avec lui un festin.

21 Et Abner dit à David : Je me lèverai, j'irai, et je rassemblerai tout Israël auprès du roi mon seigneur, afin qu'ils fassent alliance avec toi, et que tu règnes sur tout ce que ton cœur désire. Et David renvoya Abner; et il est parti en paix.

22 Et voici, les serviteurs de David et de Joab venaient de poursuivre une troupe, et apportaient avec eux un grand butin; mais Abner n'était pas avec David à Hébron; car il l'avait renvoyé, et il était parti en paix.

23 Quand Joab et toute l'armée qui était avec lui furent arrivés, ils annoncèrent à Joab, disant : Abner, fils de Ner, est venu vers le roi, et il l'a renvoyé, et il est parti en paix.

24 Alors Joab vint vers le roi, et dit : Qu'as-tu fait ? voici, Abner est venu vers toi; pourquoi est-ce que tu l'as renvoyé, et qu'il est tout à fait parti?

25 Tu sais qu'Abner, fils de Ner, est venu pour te tromper, pour connaître ta sortie et ton entrée, et pour savoir tout ce que tu fais.

26 Et lorsque Joab fut sorti de chez David, il envoya des messagers après Abner, qui le ramenèrent du puits de Sirah ; mais David ne le savait pas.

27 Et quand Abner fut retourné à Hébron, Joab le prit à part dans la porte pour lui parler à voix basse, et là il le frappa sous la cinquième côte, et il mourut à cause du sang d'Asahel, son frère.

28 Et plus tard, quand David l'entendit, il dit : Moi et mon royaume sommes innocents devant l'Éternel pour toujours à cause du sang d'Abner, fils de Ner ;

29 Qu'il repose sur la tête de Joab et sur toute la maison de son père ; et qu'il ne manque pas de la maison de Joab celui qui a un problème, ou qui est lépreux, ou qui s'appuie sur un bâton, ou qui tombe sur l'épée, ou qui manque de pain.

30 Joab et Abishaï, son frère, tuèrent Abner, parce qu'il avait tué leur frère Asahel à Gabaon dans la bataille.

31 Et David dit à Joab et à tout le peuple qui était avec lui : Déchirez vos vêtements, ceignez-vous de sacs, et menez le deuil devant Abner. Et le roi David lui-même suivit la bière.

32 Et on enterra Abner à Hébron; et le roi éleva sa voix, et pleura sur la tombe d'Abner; et tout le peuple pleura.

33 Et le roi se lamenta sur Abner, et dit : Abner est-il mort comme un insensé ?

34 Tes mains n'étaient pas liées, ni tes pieds enchaînés; comme un homme tombe devant des hommes méchants, ainsi tu tombes. Et tout le peuple pleura de nouveau sur lui.

35 Et quand tout le peuple vint faire manger à David de la viande alors qu'il faisait encore jour, David jura, disant : Dieu me fait ainsi, et plus aussi, si je goûte du pain, ou autre chose, jusqu'au coucher du soleil.

36 Et tout le peuple en prit connaissance, et cela leur plut ; car tout ce que le roi faisait plaisait à tout le peuple.

37 Car tout le peuple et tout Israël comprirent ce jour-là que ce n'était pas au roi de tuer Abner, fils de Ner.

38 Et le roi dit à ses serviteurs : Ne savez-vous pas qu'il y a un prince et un grand homme tombé aujourd'hui en Israël ?

39 Et je suis aujourd'hui faible, quoique oint roi; et que ces hommes, les fils de Zeruiah, soient trop durs pour moi; le Seigneur récompensera le malfaiteur selon sa méchanceté.  


CHAPITRE 4

Les Israélites tuent Ishbosheth.

1 Et lorsque le fils de Saül apprit qu'Abner était mort à Hébron, ses mains devinrent faibles, et tous les Israélites furent troublés.

2 Et le fils de Saül avait deux hommes qui étaient chefs de bandes ; le nom de l'un était Baana, et le nom de l'autre Rechab, les fils de Rimmon un Beerothite, des enfants de Benjamin ; (car Beeroth aussi était compté à Benjamin;

3 Et les Beerothites s'enfuirent à Gittaim, et y séjournèrent jusqu'à ce jour.)

4 Et Jonathan, fils de Saül, avait un fils boiteux des pieds. Il avait cinq ans lorsque la nouvelle arriva de Saul et de Jonathan de Jizreel, et sa nourrice le prit et s'enfuit, et il arriva, comme elle se hâtait de fuir, qu'il tomba et devint boiteux. Et son nom était Mephibosheth.

5 Et les fils de Rimmon le Beerothite, Rechab et Baanah, allèrent, et vinrent vers la chaleur du jour à la maison d'Ishbosheth, qui était couché sur un lit à midi.

6 Et ils vinrent au milieu de la maison, comme s'ils eussent apporté du blé ; et ils le frappèrent sous la cinquième côte; et Rechab et Baana son frère s'échappèrent.

7 Car lorsqu'ils sont entrés dans la maison, il s'est couché sur son lit dans sa chambre à coucher, et ils l'ont frappé, et l'ont tué, et lui ont décapité, et lui ont pris la tête, et les ont emportés à travers la plaine toute la nuit.

8 Et ils amenèrent la tête d'Ishbosheth à David à Hébron, et dirent au roi : Voici la tête d'Ishbosheth, fils de Saül, ton ennemi, qui cherchait ta vie ; et l'Éternel a vengé aujourd'hui mon seigneur le roi de Saül et de sa postérité.

9 Et David répondit à Récab et à Baana, son frère, fils de Rimmon, le Béérothite, et leur dit : Aussi vivant que soit l'Éternel, qui a racheté mon âme de toute adversité,

10 Quand quelqu'un m'a dit, disant : Voici, Saul est mort, pensant avoir apporté de bonnes nouvelles, je me suis emparé de lui, et je l'ai tué à Ziklag, qui pensait que je lui aurais donné une récompense pour ses nouvelles ;

11 Combien plus, quand des hommes méchants ont tué un juste dans sa maison, sur son lit ? ne redemanderai-je pas maintenant son sang de ta main, et ne te retirerai-je pas de la terre?

12 Et David commanda à ses jeunes hommes, et ils les tuèrent, et leur coupèrent les mains et les pieds, et les pendirent au-dessus de la piscine à Hébron. Mais ils prirent la tête d'Ishbosheth et l'enterrèrent dans le sépulcre d'Abner à Hébron.  


CHAPITRE 5

David oint roi d'Israël - L'âge de David - Il prend Sion - David frappe les Philistins.

1 Alors toutes les tribus d'Israël vinrent vers David à Hébron, et parlèrent, disant : Voici, nous sommes ton os et ta chair.

2 Autrefois aussi, lorsque Saül était roi sur nous, c'est toi qui faisais sortir et qui amenais Israël; et l'Éternel te dit: Tu nourriras mon peuple Israël, et tu seras chef d'Israël.

3 Tous les anciens d'Israël vinrent donc vers le roi à Hébron ; et le roi David fit alliance avec eux à Hébron devant l'Éternel; et ils oignirent David pour roi sur Israël.

4 David avait trente ans lorsqu'il commença à régner, et il régna quarante ans.

5 À Hébron, il régna sur Juda sept ans et six mois ; et à Jérusalem, il régna trente-trois ans sur tout Israël et Juda.

6 Et le roi et ses hommes allèrent à Jérusalem vers les Jébusiens, habitants du pays ; qui parlait à David, disant: Si tu n'enlèves l'aveugle et le boiteux, tu n'entreras pas ici; pensant, David ne peut pas entrer ici.

7 Néanmoins, David s'empara de la forteresse de Sion ; la même est la ville de David.

8 Et David dit ce jour-là : Quiconque monte au ruisseau et frappe les Jébusiens, les boiteux et les aveugles, qui sont haïs de l'âme de David, celui-là sera chef et capitaine. C'est pourquoi ils dirent: L'aveugle et le boiteux n'entreront pas dans la maison.

9 David habita donc la forteresse et l'appela la ville de David. Et David a construit autour de Millo et vers l'intérieur.

10 Et David marchait et grandissait, et l'Éternel, le Dieu des armées, était avec lui.

11 Et Hiram, roi de Tyr, envoya des messagers à David, des cèdres, des charpentiers et des maçons; et ils bâtirent une maison à David.

12 Et David reconnut que l'Éternel l'avait établi roi sur Israël, et qu'il avait élevé son royaume à cause de son peuple Israël.

13 Et David lui prit d'autres concubines et femmes hors de Jérusalem, après qu'il fut venu d'Hébron ; et il y avait encore des fils et des filles nés à David.

14 Et ce sont ici les noms de ceux qui lui naquirent à Jérusalem ; Shammouah, et Shobab, et Nathan, et Salomon,

15 aussi Ibhar, et Elishua, et Nepheg, et Japhia,

16 Et Elishama, et Eliada, et Eliphalet.

17 Mais quand les Philistins apprirent qu'ils avaient oint David pour roi sur Israël, tous les Philistins montèrent pour chercher David; et David l'apprit, et descendit au fort.

18 Les Philistins vinrent aussi et se répandirent dans la vallée de Rephaïm.

19 Et David interrogea l'Éternel, disant : Monterai-je vers les Philistins ? les livreras-tu entre mes mains? Et le Seigneur dit à David : Monte ; car je livrerai sans doute les Philistins entre tes mains.

20 Et David vint à Baal-Perazim, et David les frappa là, et dit : L'Éternel a éclaté contre mes ennemis devant moi, comme la brèche des eaux. C'est pourquoi il donna à ce lieu le nom de Baal-Perazim.

21 Et là ils laissèrent leurs images, et David et ses hommes les brûlèrent.

22 Et les Philistins remontèrent encore et se répandirent dans la vallée de Rephaïm.

23 Et quand David interrogea l'Éternel, il dit : Tu ne monteras pas ; mais va chercher une boussole derrière eux, et tombe sur eux contre les mûriers.

24 Et que, lorsque tu entendras le bruit d'un pas dans la cime des mûriers, alors tu t'ébranleras; car alors l'Éternel sortira devant toi, pour frapper l'armée des Philistins.

25 Et David fit ainsi, comme le Seigneur le lui avait commandé ; et frappa les Philistins depuis Guéba jusqu'à ce que tu viennes à Gazer.  


CHAPITRE 6

David va chercher l'arche à Kirjathjearim — Uzzah est frappé — David amène l'arche à Sion — Il la place dans un tabernacle.

1 David rassembla de nouveau tous les élus d'Israël, trente mille.

2 Et David se leva, et alla avec tout le peuple qui était avec lui de Baale de Juda, pour faire monter de là l'arche de Dieu, dont le nom est appelé du nom de l'Éternel des armées qui habite entre les chérubins.

3 Et ils placèrent l'arche de Dieu sur un chariot neuf, et l'emportèrent de la maison d'Abinadab qui était à Guibea ; et Uzzah et Ahio, les fils d'Abinadab, conduisirent la nouvelle charrette.

4 Et ils le firent sortir de la maison d'Abinadab qui était à Guibea, accompagnant l'arche de Dieu ; et Ahio alla devant l'arche.

5 Et David et toute la maison d'Israël jouaient devant l'Éternel sur toutes sortes d'instruments en bois de sapin, même sur des harpes, et sur des luths, et sur des tambourins, et sur des cornets, et sur des cymbales.

6 Et lorsqu'ils furent arrivés à l'aire de battage de Nachon, Uzza étendit la main vers l'arche de Dieu, et la saisit ; car les bœufs l'ont secoué.

7 Et la colère de l'Éternel s'enflamma contre Uzza, et là Dieu le frappa pour sa faute ; et là, il mourut près de l'arche de Dieu.

8 Et David fut mécontent, parce que l'Éternel avait fait une brèche contre Uzza; et il a appelé le nom de l'endroit Perez-uzzah à ce jour.

9 Et David eut peur de l'Éternel ce jour-là, et dit : Comment l'arche de l'Éternel viendra-t-elle à moi ?

10 Ainsi David ne voulut pas déplacer l'arche de l'Éternel vers lui dans la ville de David; mais David l'emporta dans la maison d'Obed-Edom le Guittite.

11 Et l'arche de l'Éternel resta trois mois dans la maison d'Obed-Édom, le Guittite ; et l'Éternel bénit Obed-Édom et toute sa maison.

12 Et on rapporta au roi David, disant : L'Éternel a béni la maison d'Obed-Édom et tout ce qui lui appartient, à cause de l'arche de Dieu. David s'en alla donc et fit monter avec joie l'arche de Dieu de la maison d'Obed-Edom dans la ville de David.

13 Et il arriva que lorsque ceux qui portaient l'arche de l'Éternel eurent fait six pas, il sacrifia des boeufs et des bêtes grasses.

14 Et David dansa devant le Seigneur de toute sa force ; et David était ceint d'un éphod de lin.

15 Alors David et toute la maison d'Israël firent monter l'arche de l'Éternel avec des cris de joie et au son de la trompette.

16 Et comme l'arche de l'Éternel entrait dans la ville de David, la fille de Michal Saül regarda par une fenêtre, et vit le roi David sauter et danser devant l'Éternel; et elle le méprisa dans son cœur.

17 Et ils apportèrent l'arche de l'Éternel, et la placèrent à sa place, au milieu du tabernacle que David avait dressé pour elle; et David offrit des holocaustes et des sacrifices de prospérités devant l'Éternel.

18 Et dès que David eut cessé d'offrir des holocaustes et des sacrifices de prospérités, il bénit le peuple au nom de l'Éternel des armées.

19 Et il distribua à tout le peuple, à toute la multitude d'Israël, aussi bien aux femmes qu'aux hommes, à chacun un gâteau de pain, et un bon morceau de viande, et un flacon de vin. Alors tout le monde s'en alla, chacun dans sa maison.

20 Alors David revint bénir sa maison. Et Mical, fille de Saül, sortit à la rencontre de David, et dit: Qu'il est glorieux aujourd'hui le roi d'Israël, qui s'est découvert aujourd'hui aux yeux des servantes de ses serviteurs, comme un vaniteux se découvre sans vergogne!

21 Et David dit à Michal : C'était devant l'Éternel, qui m'a choisi devant ton père et devant toute sa maison, pour m'établir chef sur le peuple de l'Éternel, sur Israël ; c'est pourquoi je jouerai devant le Seigneur;

22 Et je serai encore plus vil qu'ainsi, et je serai vil à mes propres yeux; et des servantes dont tu as parlé, je serai honoré d'elles.

23 C'est pourquoi Mical, fille de Saül, n'eut pas d'enfant jusqu'au jour de sa mort.  


CHAPITRE 7

David désire bâtir une maison à Dieu — Dieu le lui interdit — la prière de David.

1 Et il arriva que le roi s'assit dans sa maison, et que l'Éternel lui eut donné du repos tout autour de tous ses ennemis ;

2 Que le roi dit à Nathan, le prophète : Vois, maintenant, j'habite dans une maison de cèdre, mais l'arche de Dieu habite dans des rideaux.

3 Et Nathan dit au roi : Va, fais tout ce qui est dans ton cœur ; car le Seigneur est avec toi.

4 Et il arriva, cette nuit-là, que la parole de l'Éternel fut adressée à Nathan, disant :

5 Va dire à mon serviteur David : Ainsi a dit l'Éternel : Me bâtiras-tu une maison pour que j'y habite ?

6 Tandis que je n'ai habité aucune maison depuis que j'ai fait monter les enfants d'Israël hors d'Égypte jusqu'à ce jour, mais que j'ai marché dans une tente et dans un tabernacle.

7 Dans tous les lieux où j'ai marché avec tous les enfants d'Israël, j'ai dit un mot à l'une des tribus d'Israël, à qui j'ai commandé de nourrir mon peuple Israël, en disant : Pourquoi ne me bâtissez-vous pas une maison de cèdre ?

8 Maintenant donc tu diras ainsi à mon serviteur David : Ainsi a dit l'Éternel des armées : Je t'ai retiré de la bergerie, de la poursuite des brebis, pour dominer sur mon peuple, sur Israël ;

9 Et j'étais avec toi partout où tu allais, et j'ai retranché de ta vue tous tes ennemis, et je t'ai fait un grand nom, semblable au nom des grands hommes qui sont sur la terre.

10 De plus, je désignerai un lieu pour mon peuple Israël, et je le planterai, afin qu'il habite dans un lieu à lui, et ne bouge plus; et les enfants du mal ne les affligeront plus, comme avant le temps,

11 Et comme depuis le temps où j'ai commandé des juges sur mon peuple Israël, et je t'ai fait reposer de tous tes ennemis. Aussi le Seigneur te dit qu'il te fera une maison.

12 Et quand tes jours seront accomplis, et que tu coucheras avec tes pères, j'établirai ta postérité après toi, qui sortira de tes entrailles, et j'affermirai son royaume.

13 Il bâtira une maison à mon nom, et j'affermirai pour toujours le trône de son royaume.

14 Je serai son père, et il sera mon fils. S'il commet l'iniquité, je le châtierai avec la verge des hommes et avec les coups des enfants des hommes.

15 Mais ma miséricorde ne s'éloignera pas de lui, comme je l'ai retirée de Saül, que j'ai rejeté devant toi.

16 Et ta maison et ton royaume seront établis pour toujours devant toi; ton trône sera affermi pour toujours.

17 C'est selon toutes ces paroles et selon toute cette vision que Nathan parla à David.

18 Alors le roi David entra, et s'assit devant le Seigneur, et il dit : Qui suis-je, Seigneur Dieu ? et quelle est ma maison, que tu m'aies amenée jusqu'ici ?

19 Et c'était encore peu de chose à tes yeux, ô Seigneur Dieu ; mais tu parles aussi de la maison de ton serviteur pour longtemps encore. Et est-ce la manière de l'homme, ô Seigneur Dieu ?

20 Et que peut te dire de plus David ? car toi, Seigneur Dieu, tu connais ton serviteur.

21 A cause de ta parole et selon ton coeur, tu as fait toutes ces grandes choses, pour les faire connaître à ton serviteur.

22 C'est pourquoi tu es grand, Seigneur Dieu ; car il n'y a personne comme toi, et il n'y a pas non plus de Dieu en dehors de toi, selon tout ce que nous avons entendu de nos oreilles.

23 Et quelle nation sur la terre est comme ton peuple, comme Israël, que Dieu est allé racheter en peuple pour lui-même, et pour lui faire un nom, et pour faire pour vous des choses grandes et terribles, pour votre pays, devant ton peuple, que tu as racheté pour toi d'Egypte, des nations et de leurs dieux?

24 Car tu t'es établi ton peuple Israël pour être ton peuple à toujours; et toi, Seigneur, tu es devenu leur Dieu.

25 Et maintenant, Seigneur Dieu, la parole que tu as prononcée concernant ton serviteur et concernant sa maison, affermis-la pour toujours, et fais comme tu l'as dit.

26 Et que ton nom soit magnifié à jamais, en disant : L'Éternel des armées est le Dieu d'Israël ; et que la maison de ton serviteur David soit établie devant toi.

27 Car toi, Seigneur des armées, Dieu d'Israël, tu as révélé à ton serviteur, en disant : Je te bâtirai une maison ; c'est pourquoi ton serviteur a trouvé dans son coeur de t'adresser cette prière.

28 Et maintenant, ô Seigneur Dieu, tu es ce Dieu, et tes paroles sont vraies, et tu as promis ce bien à ton serviteur ;

29 C'est pourquoi qu'il te plaise maintenant de bénir la maison de ton serviteur, afin qu'elle demeure éternellement devant toi; car toi, Seigneur Dieu, tu l'as dit; et que de ta bénédiction la maison de ton serviteur soit bénie à toujours.  


CHAPITRE 8

David frappe les Philistins, les Moabites, Hadadézer et les Syriens, officiers de David.

1 Et après cela, il arriva que David frappa les Philistins, et les assujettit ; et David prit Metheg-ammah de la main des Philistins.

2 Et il frappa Moab, et les mesura avec une ligne, les jetant à terre; même avec deux lignes mesurées, il devait mettre à mort, et une ligne complète à maintenir en vie. Et ainsi les Moabites devinrent les serviteurs de David, et apportèrent des cadeaux.

3 David frappa aussi Hadadézer, fils de Rehob, roi de Tsoba, alors qu'il allait reprendre sa frontière sur le fleuve de l'Euphrate.

4 Et David lui prit mille chars, et sept cents cavaliers, et vingt mille fantassins ; et David compta tous les chevaux des chars, mais les réserva pour cent chars.

5 Et lorsque les Syriens de Damas vinrent secourir Hadadézer, roi de Tsoba, David tua parmi les Syriens vingt-deux mille hommes.

6 Alors David mit des garnisons dans la Syrie de Damas; et les Syriens devinrent serviteurs de David, et apportèrent des présents. Et le Seigneur garda David partout où il allait.

7 Et David prit les boucliers d'or qui étaient sur les serviteurs d'Hadadézer, et les amena à Jérusalem.

8 Et de Betah et de Berothai, villes d'Hadadézer, le roi David prit une très grande quantité d'airain.

9 Lorsque Toi, roi de Hamath, apprit que David avait frappé toutes les armées d'Hadadézer,

10 Alors Toï envoya Joram, son fils, vers le roi David, pour le saluer et le bénir, parce qu'il avait combattu contre Hadadézer et l'avait frappé ; car Hadadezer avait des guerres avec Toi. Et Joram apporta avec lui des vases d'argent, des vases d'or et des vases d'airain;

11 Laquelle aussi le roi David consacra à l'Éternel, avec l'argent et l'or qu'il avait consacrés de toutes les nations qu'il avait soumises ;

12 De Syrie, et de Moab, et des fils d'Ammon, et des Philistins, et d'Amalek, et du butin d'Hadadézer, fils de Rehob, roi de Tsoba.

13 Et David lui donna un nom lorsqu'il revint après avoir frappé les Syriens dans la vallée du sel, soit dix-huit mille hommes.

14 Et il mit des garnisons à Edom; il mit des garnisons dans tout Edom, et tous ceux d'Edom devinrent les serviteurs de David. Et le Seigneur garda David partout où il allait.

15 Et David régna sur tout Israël; et David exerça le jugement et la justice sur tout son peuple.

16 Et Joab, fils de Zeruiah, était chef de l'armée ; et Josaphat, fils d'Ahilud, était archiviste;

17 Et Tsadok, fils d'Ahitub, et Ahimélec, fils d'Abiathar, étaient les sacrificateurs ; et Seraiah était le scribe;

18 Et Benaïa, fils de Jehoïada, était chef des Kéréthiens et des Péléthiens ; et les fils de David étaient les principaux chefs.  


CHAPITRE 9

David envoie chercher Mephibosheth et lui rend tout ce qui appartenait à Saül.

1 Et David dit : Y a-t-il encore quelqu'un qui reste de la maison de Saül, pour que je lui montre du bien à cause de Jonathan ?

2 Et il y avait de la maison de Saül un serviteur nommé Ziba. Et quand ils l'eurent appelé vers David, le roi lui dit : Es-tu Ziba ? Et il dit: C'est ton serviteur.

3 Et le roi dit : N'y a-t-il encore personne de la maison de Saül, pour que je lui manifeste la bonté de Dieu ? Et Tsiba dit au roi : Jonathan a encore un fils, qui est boiteux aux pieds.

4 Et le roi lui dit : Où est-il ? Et Ziba dit au roi: Voici, il est dans la maison de Makir, fils d'Ammiel, à Lodebar.

5 Alors le roi David envoya le chercher et le fit sortir de la maison de Makir, fils d'Ammiel, de Lodebar.

6 Lorsque Mephibosheth, fils de Jonathan, fils de Saül, fut venu vers David, il tomba sur sa face et se prosterna. Et David dit : Mephibosheth. Et il répondit : Voici ton serviteur !

7 Et David lui dit : Ne crains rien ; car je te montrerai certainement de la bonté à cause de Jonathan, ton père, et je te rendrai tout le pays de Saül, ton père; et tu mangeras continuellement du pain à ma table.

8 Et il se prosterna, et dit : Quel est ton serviteur, pour que tu regardes un chien mort comme moi ?

9 Alors le roi appela Ziba, le serviteur de Saül, et lui dit : J'ai donné au fils de ton maître tout ce qui appartenait à Saül et à toute sa maison.

10 Toi donc, ainsi que tes fils et tes serviteurs, tu cultiveras la terre pour lui, et tu rapporteras les fruits, afin que le fils de ton maître ait à manger; mais Mephibosheth, fils de ton maître, mangera toujours du pain à ma table. Or Ziba avait quinze fils et vingt serviteurs.

11 Alors Ziba dit au roi : Selon tout ce que le roi mon seigneur a commandé à son serviteur, ton serviteur fera ainsi. Quant à Mephibosheth, dit le roi, il mangera à ma table, comme l'un des fils du roi.

12 Et Mephibosheth avait un jeune fils, nommé Micha. Et tous ceux qui habitaient la maison de Tsiba étaient serviteurs de Mephibosheth.

13 Ainsi Mephibosheth habita à Jérusalem ; car il mangeait continuellement à la table du roi; et était boiteux des deux pieds.  


CHAPITRE 10

Les messagers de David supplièrent vilainement - Les Ammonites et les Syriens vaincus par Joab - Shobach tué.

1 Et il arriva après cela que le roi des enfants d'Ammon mourut, et Hanun, son fils, régna à sa place.

2 Alors David dit : Je ferai preuve de bonté envers Hanoun, fils de Nahash, comme son père m'a montré de la bonté. Et David envoya le consoler par la main de ses serviteurs pour son père. Et les serviteurs de David entrèrent dans le pays des fils d'Ammon.

3 Et les princes des enfants d'Ammon dirent à Hanun, leur seigneur : Penses-tu que David honore ton père, qu'il t'a envoyé des consolateurs ? David n'a-t-il pas plutôt envoyé ses serviteurs vers toi, pour fouiller la ville, pour l'explorer et la renverser?

4 C'est pourquoi Hanoun prit les serviteurs de David, leur rasa la moitié de la barbe, leur coupa leurs vêtements par le milieu jusqu'aux fesses, et les renvoya.

5 Lorsqu'ils racontèrent cela à David, il envoya à leur rencontre, car les hommes étaient très confus ; et le roi dit: Restez à Jéricho jusqu'à ce que votre barbe ait poussé, puis revenez.

6 Et quand les enfants d'Ammon virent qu'ils puaient devant David, les enfants d'Ammon envoyèrent et embauchèrent les Syriens de Beth-Rehob, et les Syriens de Zoba, vingt mille fantassins, et du roi Maaca mille hommes, et d'Ish- tob douze mille hommes.

7 Et quand David l'apprit, il envoya Joab et toute l'armée des hommes forts.

8 Et les fils d'Ammon sortirent, et se rangèrent en bataille à l'entrée de la porte ; et les Syriens de Zoba, et de Rehob, et Ish-tob, et Maaca, étaient seuls dans la campagne.

9 Quand Joab vit que le front de la bataille était contre lui devant et derrière, il choisit parmi tous les hommes d'élite d'Israël, et les mit en rang contre les Syriens ;

10 Et il livra le reste du peuple entre les mains d'Abishaï, son frère, afin qu'il les range en rang contre les fils d'Ammon.

11 Et il dit : Si les Syriens sont trop forts pour moi, alors tu m'aideras ; mais si les enfants d'Ammon sont trop forts pour toi, alors je viendrai et t'aiderai.

12 Ayez bon courage, et jouons les hommes pour notre peuple et pour les villes de notre Dieu ; et que le Seigneur fasse ce qui lui semble bon.

13 Et Joab s'approcha, et le peuple qui était avec lui, pour la bataille contre les Syriens ; et ils s'enfuirent devant lui.

14 Et quand les enfants d'Ammon virent que les Syriens s'étaient enfuis, ils s'enfuirent aussi devant Abishaï, et entrèrent dans la ville. Joab revint donc d'entre les enfants d'Ammon, et vint à Jérusalem.

15 Et quand les Syriens virent qu'ils étaient frappés devant Israël, ils se rassemblèrent.

16 Et Hadarezer envoya, et fit sortir les Syriens qui étaient au delà du fleuve; et ils vinrent à Hélam; et Shobach, le capitaine de l'armée de Hadarezer, marchait devant eux.

17 Et quand cela fut rapporté à David, il rassembla tout Israël, passa le Jourdain, et vint à Hélam. Et les Syriens se rangèrent en rang contre David, et combattirent avec lui.

18 Et les Syriens s'enfuirent devant Israël ; et David tua les hommes de sept cents chars des Syriens et quarante mille cavaliers, et frappa Shobach, le chef de leur armée, qui mourut là.

19 Et quand tous les rois qui étaient serviteurs d'Hadarézer virent qu'ils étaient frappés devant Israël, ils firent la paix avec Israël et le servirent. Alors les Syriens craignaient d'aider encore les enfants d'Ammon.  


CHAPITRE 11

David commet un adultère avec Bath-Shéba - La fidélité d'Urie - Sa mort - David prend Bath-Schéba pour femme.

1 Et il arriva, après l'expiration de l'année, au moment où les rois partaient pour la bataille, que David envoya Joab, et ses serviteurs avec lui, et tout Israël; et ils détruisirent les enfants d'Ammon, et assiégèrent Rabba. Mais David s'attarda encore à Jérusalem.

2 Et il arriva, à la marée du soir, que David se leva de son lit, et marcha sur le toit de la maison du roi ; et du toit il vit une femme se laver; et la femme était très belle à regarder.

3 Et David envoya demander des nouvelles de la femme. Et l'un d'eux dit : N'est-ce pas Bath-Shéba, la fille d'Eliam, la femme d'Urie le Hittite ?

4 Et David envoya des messagers, et la prit ; et elle vint vers lui et il coucha avec elle; car elle a été purifiée de son impureté; et elle retourna dans sa maison.

5 Et la femme devint enceinte, et envoya parler à David, et dit : Je suis enceinte.

6 Et David envoya dire à Joab : Envoie-moi Urie le Hittite. Et Joab envoya Urie à David.

7 Et quand Urie fut venu vers lui, David lui demanda comment Joab avait fait, et comment avait fait le peuple, et comment avait prospéré la guerre.

8 Et David dit à Urie : Descends dans ta maison, et lave tes pieds. Et Urie sortit de la maison du roi, et suivit un plat de viande de la part du roi.

9 Mais Urie coucha à l'entrée de la maison du roi avec tous les serviteurs de son seigneur, et ne descendit pas dans sa maison.

10 Et quand ils eurent dit à David, disant : Urie n'est pas descendu dans sa maison, David dit à Urie : N'es-tu pas revenu de ton voyage ? pourquoi donc n'es-tu pas descendu dans ta maison?

11 Et Urie dit à David : L'arche, et Israël, et Juda, demeurez dans des tentes ; et mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur sont campés dans les champs ; irai-je donc dans ma maison, manger et boire, et coucher avec ma femme? tant que tu es vivant et tant que ton âme est vivante, je ne ferai pas cela.

12 Et David dit à Urie : Reste ici aussi aujourd'hui, et demain je te laisserai partir. Ainsi Urie demeura à Jérusalem ce jour-là et le lendemain.

13 Et quand David l'appela, il mangea et but devant lui; et il l'enivra; et le soir il sortit pour se coucher sur son lit avec les serviteurs de son seigneur, mais ne descendit pas dans sa maison.

14 Et il arriva, le matin, que David écrivit une lettre à Joab, et l'envoya par la main d'Urie.

15 Et il écrivit dans la lettre, disant : Mettez Urie à l'avant-garde de la bataille la plus acharnée, et éloignez-vous de lui, afin qu'il soit frappé et qu'il meure.

16 Et il arriva, lorsque Joab regarda la ville, qu'il assigna Urie à un lieu où il savait qu'il y avait des hommes vaillants.

17 Et les hommes de la ville sortirent et combattirent avec Joab; et il tomba une partie du peuple des serviteurs de David; et Urie le Hittite mourut aussi.

18 Alors Joab envoya dire à David tout ce qui concernait la guerre ;

19 Et donna l'ordre au messager, disant : Quand tu auras fini de dire au roi les affaires de la guerre,

20 Et s'il arrivait que la colère du roi s'élève, et qu'il te dise : Pourquoi vous êtes-vous approchés si près de la ville quand vous avez combattu ? Ne saviez-vous pas qu'ils tireraient du mur ?

21 Qui a frappé Abimélec, fils de Jerubbesheth ? une femme n'a-t-elle pas jeté sur lui du haut du mur un morceau de meule, qu'il est mort à Thébez? Pourquoi es-tu allé près du mur ? dis donc: Ton serviteur Urie le Hittite est mort aussi.

22 Alors le messager s'en alla, et vint, et montra à David tout ce pour quoi Joab l'avait envoyé.

23 Et le messager dit à David : Assurément, les hommes ont eu raison de nous, et sont sortis vers nous dans les champs, et nous avons été sur eux jusqu'à l'entrée de la porte.

24 Et les tireurs tiraient du haut du mur sur tes serviteurs ; et quelques-uns des serviteurs du roi sont morts, et ton serviteur Urie le Hittite est mort aussi.

25 Alors David dit au messager : Tu diras ainsi à Joab : Que cela ne te déplaise pas, car l'épée dévore l'un comme l'autre ; renforce ta bataille contre la ville, et renverse-la; et encourage-le.

26 Et quand la femme d'Urie apprit qu'Urie son mari était mort, elle pleura son mari.

27 Et quand le deuil fut passé, David l'envoya chercher dans sa maison, et elle devint sa femme, et lui enfanta un fils. Mais la chose que David avait faite déplut au Seigneur.  


CHAPITRE 12

David réprimandé par Nathan — Salomon est né — David torture les gens de Rabbah.

1 Et l'Éternel envoya Nathan vers David. Et il vint vers lui, et lui dit : Il y avait deux hommes dans une même ville ; l'un riche et l'autre pauvre.

2 L'homme riche avait des brebis et des boeufs en très grand nombre;

3 Mais le pauvre homme n'avait rien, sauf une petite brebis qu'il avait achetée et nourrie ; et il a grandi avec lui et avec ses enfants; elle mangea de sa propre viande, et but sa propre coupe, et se coucha sur son sein, et fut pour lui comme une fille.

4 Et un voyageur vint vers l'homme riche, et il épargna pour prendre de son propre troupeau et de son propre gros bétail, pour s'habiller pour le voyageur qui était venu vers lui ; mais il prit l'agneau du pauvre, et l'apprêta pour l'homme qui était venu à lui.

5 Et la colère de David s'enflamma contre cet homme ; et il dit à Nathan: Aussi vrai que l'Éternel est vivant, l'homme qui a fait cela mourra certainement;

6 Et il rendra l'agneau au quadruple, parce qu'il a fait cette chose, et parce qu'il n'a eu aucune pitié.

7 Et Nathan dit à David : Tu es l'homme. Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d'Israël : Je t'ai oint roi sur Israël, et je t'ai délivré de la main de Saül ;

8 Et je t'ai donné la maison de ton maître, et les femmes de ton maître dans ton sein, et je t'ai donné la maison d'Israël et de Juda ; et si cela eût été trop peu, je t'aurais d'ailleurs donné telles et telles choses.

9 Pourquoi as-tu méprisé le commandement du Seigneur, pour faire ce qui est mal à ses yeux ? tu as tué Urie le Hittite par l'épée, et tu as pris son

femme pour être ta femme, et tu l'as tué par l'épée des fils d'Ammon.

10 Maintenant donc, l'épée ne s'éloignera jamais de ta maison ; parce que tu m'as méprisé et que tu as pris pour femme la femme d'Urie le Hittite.

11 Ainsi dit le Seigneur : Voici, je vais susciter contre toi le mal de ta propre maison, et je prendrai tes femmes sous tes yeux, et je les donnerai à ton prochain, et il couchera avec tes femmes en la vue de cela. Soleil.

12 Car tu l'as fait en secret; mais je ferai cela devant tout Israël et devant le soleil.

13 Et David dit à Nathan : J'ai péché contre l'Éternel. Et Nathan dit à David : L'Éternel n'a pas non plus ôté ton péché, afin que tu ne meures pas.

14 Cependant, parce que par cet acte tu as donné une grande occasion aux ennemis du Seigneur de blasphémer, l'enfant qui t'est né mourra certainement aussi.

15 Et Nathan s'en alla dans sa maison. Et l'Éternel frappa l'enfant que la femme d'Urie avait enfanté à David, et il était très malade.

16 David pria donc Dieu pour l'enfant ; et David jeûna, et entra, et resta couché toute la nuit sur la terre.

17 Et les anciens de sa maison se levèrent, et allèrent vers lui, pour le relever de terre ; mais il ne voulait pas, et il ne mangeait pas non plus de pain avec eux.

18 Et il arriva, le septième jour, que l'enfant mourut. Et les serviteurs de David craignirent de lui dire que l'enfant était mort ; car ils disaient: Voici, tandis que l'enfant était encore vivant, nous lui avons parlé, et il n'a pas écouté notre voix; comment se fâchera-t-il alors, si nous lui disons que l'enfant est mort ?

19 Mais quand David vit que ses serviteurs murmuraient, David s'aperçut que l'enfant était mort ; c'est pourquoi David dit à ses serviteurs: L'enfant est-il mort? Et ils dirent : Il est mort.

20 Alors David se leva de terre, se lava, s'oignit, changea de vêtements, et entra dans la maison de l'Éternel, et se prosterna; puis il est venu dans sa propre maison; et quand il le demandait, ils mettaient du pain devant lui, et il mangeait.

21 Alors ses serviteurs lui dirent : Qu'as-tu donc fait ? tu as jeûné et tu as pleuré sur l'enfant de son vivant; mais quand l'enfant était mort, tu t'es levé et tu as mangé du pain.

22 Et il dit : Tant que l'enfant était encore vivant, j'ai jeûné et pleuré ; car j'ai dit: Qui peut dire si Dieu me fera grâce, afin que l'enfant vive?

23 Mais maintenant qu'il est mort, pourquoi devrais-je jeûner ? puis-je le ramener à nouveau? J'irai vers lui, mais il ne reviendra pas vers moi.

24 Et David consola Bath-Schéba sa femme, et entra vers elle, et coucha avec elle ; et elle enfanta un fils, et il appela son nom Salomon; et le Seigneur l'aimait.

25 Et il envoya par la main de Nathan, le prophète ; et il appela son nom Jedidiah, à cause du Seigneur.

26 Et Joab combattit contre Rabba des enfants d'Ammon, et prit la ville royale.

27 Et Joab envoya des messagers à David, et dit : J'ai combattu contre Rabba, et j'ai pris la ville des eaux.

28 Maintenant donc, rassemblez le reste du peuple, et campez contre la ville, et prenez-la ; de peur que je ne prenne la ville, et qu'elle ne soit appelée de mon nom.

29 Et David rassembla tout le peuple, et alla à Rabba, et combattit contre elle, et la prit.

30 Et il ôta de dessus sa tête la couronne de leur roi, dont le poids était d'un talent d'or avec les pierres précieuses; et il fut placé sur la tête de David. Et il fit sortir le butin de la ville en grande abondance.

31 Et il fit sortir le peuple qui s'y trouvait, et les mit sous des scies, et sous des herses de fer, et sous des haches de fer, et les fit passer à travers le four à briques ; et il fit ainsi pour toutes les villes des enfants d'Ammon. Alors David et tout le peuple retournèrent à Jérusalem.  


CHAPITRE 13

Amnon ravit Tamar — Absalom tue Amnon — David s'afflige de la nouvelle — Absalom flotte.

1 Et il arriva après cela qu'Absalom, fils de David, eut une belle sœur, dont le nom était Tamar ; et Amnon, fils de David, l'aimait.

2 Et Amnon fut si irrité qu'il tomba malade pour sa soeur Tamar; car elle était vierge; et Amnon pensait qu'il lui était difficile de lui faire quoi que ce soit.

3 Mais Amnon avait un ami, qui s'appelait Jonadab, fils du frère de Shimeah David ; et Jonadab était un homme très subtil.

4 Et il lui dit : Pourquoi, étant fils du roi, maigris-tu de jour en jour ? ne me le diras-tu pas ? Et Amnon lui dit : J'aime Tamar, la soeur de mon frère Absalom.

5 Et Jonadab lui dit : Couche-toi sur ton lit, et rends-toi malade ; et quand ton père viendra te voir, dis-lui : Je te prie, que ma soeur Tamar vienne, et me donne de la viande, et prépare la viande sous mes yeux, afin que je puisse la voir, et la manger de sa main.

6 Alors Amnon se coucha et se rendit malade ; et quand le roi fut venu le voir, Amnon dit au roi: Je te prie, laisse Tamar ma soeur venir, et me faire deux gâteaux devant moi, que je puisse manger dans sa main.

7 Alors David envoya chez lui vers Tamar, disant : Va maintenant dans la maison de ton frère Amnon, et prépare-lui de la viande.

8 Alors Tamar se rendit dans la maison de son frère Amnon ; et il fut couché. Et elle prit de la farine, et la pétrit, et fit des gâteaux à ses yeux, et fit cuire les gâteaux.

9 Et elle prit une casserole, et les versa devant lui ; mais il a refusé de manger. Et Amnon dit : Faites sortir tous les hommes de moi. Et ils sortirent chacun de lui.

10 Et Amnon dit à Tamar : Amène la viande dans la chambre, que je mange de ta main. Et Tamar prit les gâteaux qu'elle avait faits, et les apporta dans la chambre à Amnon, son frère.

11 Et quand elle les lui eut amenés à manger, il la saisit et lui dit : Viens coucher avec moi, ma sœur.

12 Et elle lui répondit : Non, mon frère, ne me force pas ; car rien de tel ne doit se faire en Israël; ne fais pas cette folie.

13 Et moi, où irai-je ma honte ? et toi, tu seras comme l'un des insensés d'Israël. Maintenant donc, je te prie, parle au roi ; car il ne me retiendra pas de toi.

14 Cependant il n'écoutait pas sa voix; mais, étant plus fort qu'elle, la força et coucha avec elle.

15 Alors Amnon la haït extrêmement; de sorte que la haine dont il la haïssait était plus grande que l'amour dont il l'avait aimée. Et Amnon lui dit : Lève-toi, va-t'en.

16 Et elle lui dit : Il n'y a pas de cause ; ce mal en me renvoyant est plus grand que l'autre que tu m'as fait. Mais il ne voulait pas l'écouter.

17 Alors il appela son serviteur qui le servait, et dit : Éloignez maintenant cette femme d'auprès de moi, et verrouillez la porte après elle.

18 Et elle avait sur elle un vêtement de diverses couleurs ; car avec de telles robes étaient les filles du roi qui étaient des vierges vêtues. Alors son serviteur la fit sortir et verrouilla la porte derrière elle.

19 Et Tamar mit de la cendre sur sa tête, et déchira son vêtement de diverses couleurs qui était sur elle, et posa sa main sur sa tête, et continua à pleurer.

20 Et Absalom, son frère, lui dit : Amnon, ton frère, a-t-il été avec toi ? mais taisez-vous maintenant, ma soeur; c'est ton frère; ne regarde pas cette chose. Ainsi Tamar resta désolée dans la maison de son frère Absalom.

21 Mais lorsque le roi David apprit toutes ces choses, il fut très irrité.

22 Et Absalom ne dit à son frère Amnon ni bien ni mal; car Absalom haïssait Amnon, parce qu'il avait forcé sa soeur Tamar.

23 Et il arriva, au bout de deux années entières, qu'Absalom eut des tondeurs de moutons à Baal-Hazor, qui est près d'Éphraïm; et Absalom invita tous les fils du roi.

24 Et Absalom vint vers le roi, et dit : Voici, ton serviteur a des tondeurs de brebis ; que le roi, je te prie, et ses serviteurs aillent avec ton serviteur.

25 Et le roi dit à Absalom : Non, mon fils, ne partons pas tous maintenant, de peur que nous ne te soyons redevables. Et il le pressa; cependant il n'irait pas, mais le bénit.

26 Alors Absalom dit : Sinon, je te prie, que mon frère Amnon aille avec nous. Et le roi lui dit : Pourquoi irait-il avec toi ?

27 Mais Absalom le pressa de laisser partir avec lui Amnon et tous les fils du roi.

28 Or Absalom avait donné cet ordre à ses serviteurs, en disant : Observez maintenant quand le cœur d'Amnon s'égayera de vin, et quand je vous dirai : Frappez Amnon ; alors tuez-le, n'ayez pas peur; ne t'ai-je pas commandé ? sois courageux et sois vaillant.

29 Et les serviteurs d'Absalom firent à Amnon comme Absalom l'avait commandé. Alors tous les fils du roi se levèrent, et chacun le prit sur sa mule, et s'enfuit.

30 Et il arriva, pendant qu'ils étaient en chemin, que la nouvelle vint à David, disant : Absalom a tué tous les fils du roi, et il n'en reste plus un seul.

31 Alors le roi se leva, tara ses vêtements, et se coucha à terre; et tous ses serviteurs se tenaient là avec leurs vêtements déchirés.

32 Et Jonadab, fils de Shimeah, frère de David, répondit et dit : Que mon seigneur ne pense pas qu'ils aient tué tous les jeunes hommes, fils du roi ; car Amnon seul est mort; car par la nomination d'Absalom, cela a été déterminé depuis le jour où il a forcé sa sœur Tamar.

33 Maintenant donc, que mon Seigneur le roi ne prenne pas la chose à cœur, pour penser que tous les fils du roi sont morts ; car Amnon seul est mort.

34 Mais Absalom s'enfuit. Et le jeune homme qui faisait la garde leva les yeux, et regarda, et voici, il arrivait beaucoup de monde par le chemin de la colline derrière lui.

35 Et Jonadab dit au roi : Voici, les fils du roi arrivent ; comme ton serviteur l'a dit, il en est ainsi.

36 Et il arriva, dès qu'il eut fini de parler, que voici, les fils du roi vinrent, et élevèrent leur voix et pleurèrent ; et le roi aussi et tous ses serviteurs pleurèrent beaucoup.

37 Mais Absalom s'enfuit et alla vers Talmai, fils d'Ammihud, roi de Geshur. Et David pleurait chaque jour son fils.

38 Alors Absalom s'enfuit, et alla à Gueshur, et y resta trois ans.

39 Et l'âme du roi David brûlait d'aller vers Absalom ; car il fut consolé au sujet d'Amnon, voyant qu'il était mort.  


CHAPITRE 14

Joab amène Absalom à Jérusalem — la beauté d'Absalom.

1 Joab, fils de Tseruiah, comprit que le coeur du roi était pour Absalom.

2 Et Joab envoya à Tekoah, et en fit venir une femme sage, et lui dit : Je te prie, fais semblant d'être une pleureuse, et mets maintenant des vêtements de deuil, et ne t'oins pas d'huile, mais sois comme une femme qui avait longtemps pleuré les morts;

3 Et viens vers le roi, et parle-lui de cette manière. Alors Joab a mis les mots dans sa bouche.

4 Et quand la femme de Tekoah parla au roi, elle tomba le visage contre terre, et se prosterna, et dit : Au secours, ô roi !

5 Et le roi lui dit : Qu'as-tu ? Et elle répondit : Je suis bien veuve, et mon mari est mort.

6 Et ta servante avait deux fils, et ils se disputaient tous les deux dans les champs, et il n'y avait personne pour les séparer, mais l'un frappa l'autre et le tua.

7 Et voici, toute la famille s'est soulevée contre ta servante, et ils ont dit : Délivre celui qui a frappé son frère, afin que nous le tuions, à cause de la vie de son frère qu'il a tué ; et nous détruirons aussi l'héritier; et ainsi ils éteindront mon charbon qui reste, et ne laisseront à mon mari ni nom ni reste sur la terre.

8 Et le roi dit à la femme : Va dans ta maison, et je donnerai des ordres à ton sujet.

9 Et la femme de Tekoah dit au roi : Mon seigneur, ô roi, que l'iniquité soit sur moi et sur la maison de mon père ; et le roi et son trône soient innocents.

10 Et le roi dit : Quiconque te dira quelque chose, amène-le-moi, et il ne te touchera plus.

11 Alors elle dit : Je te prie, que le roi se souvienne de l'Éternel, ton Dieu, afin que tu ne laisses plus détruire les vengeurs du sang, de peur qu'ils ne détruisent mon fils. Et il dit: Aussi vivant que soit l'Éternel, il ne tombera pas à terre un cheveu de ton fils.

12 Alors la femme dit : Que ta servante, je te prie, dise une seule parole au roi mon seigneur. Et il a dit : Parlez.

13 Et la femme dit : Pourquoi donc as-tu pensé une telle chose contre le peuple de Dieu ? car le roi dit cette chose comme une faute, en ce que le roi ne ramène pas chez lui son banni.

14 Car il faut que nous mourions, et nous sommes comme de l'eau répandue sur le sol, qui ne peut plus être recueillie ; Dieu ne respecte personne non plus; pourtant il trouve des moyens pour que ses bannis ne soient pas expulsés de lui.

15 Maintenant donc, si je suis venu parler de cela au roi mon seigneur, c'est parce que le peuple m'a fait peur ; et ta servante dit: Je vais maintenant parler au roi; il se peut que le roi exauce la demande de sa servante.

16 Car le roi entendra, pour délivrer sa servante de la main de l'homme qui veut me faire périr, moi et mon fils, de l'héritage de Dieu.

17 Alors ta servante dit : La parole du roi mon seigneur sera maintenant confortable ; car comme un ange de Dieu, ainsi est mon seigneur le roi pour discerner le bien et le mal; c'est pourquoi l'Éternel, ton Dieu, sera avec toi.

18 Alors le roi répondit et dit à la femme : Ne me cache pas, je te prie, ce que je te demanderai. Et la femme dit : Que mon seigneur le roi parle maintenant.

19 Et le roi dit : La main de Joab n'est-elle pas avec toi dans tout cela ? Et la femme répondit et dit: Aussi ton âme est-elle vivante, mon seigneur le roi, nul ne peut se détourner ni à droite ni à gauche de tout ce que mon seigneur le roi a dit; pour ton serviteur Joab, il m'a dit, et il a mis toutes ces paroles dans la bouche de ta servante;

20 Ton serviteur Joab a fait cette chose pour aller chercher cette forme de discours; et mon seigneur est sage, selon la sagesse d'un ange de Dieu, pour connaître tout ce qui est sur la terre.

21 Et le roi dit à Joab : Voici, j'ai fait cette chose ; va donc, ramène le jeune homme Absalom.

22 Et Joab tomba le visage contre terre, se prosterna et remercia le roi; et Joab dit: Aujourd'hui, ton serviteur sait que j'ai trouvé grâce à tes yeux, mon seigneur, ô roi, en ce que le roi a exaucé la demande de son serviteur.

23 Joab se leva donc et alla à Gueshur, et amena Absalom à Jérusalem.

24 Et le roi dit : Qu'il retourne dans sa maison, et qu'il ne voie pas ma face. Alors Absalom retourna dans sa maison, et ne vit pas la face du roi.

25 Mais dans tout Israël, il n'y avait personne d'aussi glorieux qu'Absalom pour sa beauté ; de la plante de ses pieds jusqu'au sommet de sa tête, il n'y avait aucune tache en lui.

26 Et quand il se sondait la tête, (car c'était à la fin de chaque année qu'il la sondait; parce que les cheveux étaient lourds sur lui, c'est pourquoi il le sondait;) il pesait les cheveux de sa tête à deux cents sicles après le poids du roi. .

27 Et à Absalom naquirent trois fils et une fille, dont le nom était Tamar; c'était une femme d'un beau visage.

28 Absalom habita donc deux années entières à Jérusalem, et ne vit pas la face du roi.

29 C'est pourquoi Absalom envoya chercher Joab, pour l'envoyer au roi; mais il ne voulait pas venir à lui ; et quand il envoya de nouveau la seconde fois, il ne voulut pas venir.

30 C'est pourquoi il dit à ses serviteurs : Voyez, le champ de Joab est près du mien, et il y a de l'orge ; va y mettre le feu. Et les serviteurs d'Absalom mirent le feu au champ.

31 Alors Joab se leva, et vint vers Absalom dans sa maison, et lui dit : Pourquoi tes serviteurs ont-ils mis le feu à mon champ ?

32 Et Absalom répondit à Joab : Voici, je t'ai envoyé dire : Viens ici, que je t'envoie vers le roi, pour dire : Pourquoi suis-je venu de Gueshur ? il m'avait été bon d'y être encore ; maintenant donc laisse-moi voir le visage du roi; et s'il y a quelque iniquité en moi, qu'il me tue.

33 Joab vint donc vers le roi, et lui rapporta; et quand il eut appelé Absalom, il vint vers le roi, et se prosterna le visage contre terre devant le roi; et le roi embrassa Absalom.  


CHAPITRE 15

Absalom vole les cœurs d'Israël — Il fait une grande conspiration — David s'enfuit de Jérusalem — David et sa compagnie montent sur la montagne des Oliviers en pleurant — Il maudit le conseil d'Achitophel.

1 Et il arriva après cela qu'Absalom lui prépara des chars et des chevaux, et cinquante hommes pour courir devant lui.

2 Et Absalom se leva de bonne heure, et se tint près du chemin de la porte ; et il en fut ainsi que, lorsqu'un homme qui avait un différend venait au roi pour être jugé, alors Absalom l'appelait, et lui disait : De quelle ville es-tu ? Et il dit: Ton serviteur est d'une des tribus d'Israël.

3 Et Absalom lui dit : Vois, tes choses sont bonnes et justes ; mais il n'y a pas d'homme délégué du roi pour t'entendre.

4 Absalom dit en outre : Oh, que j'aie été établi juge dans le pays, afin que tout homme qui a un procès ou une cause puisse venir à moi, et je lui rendrais justice !

5 Et il arriva ainsi que, quand quelqu'un s'approcha de lui pour lui rendre hommage, il étendit la main, le prit et le baisa.

6 Et de cette manière Absalom fit à tout Israël qui venait au roi pour le jugement; ainsi Absalom vola le coeur des hommes d'Israel.

7 Et il arriva, après quarante ans, qu'Absalom dit au roi : Je te prie, laisse-moi aller et accomplir mon vœu que j'ai fait au Seigneur à Hébron.

8 Car ton serviteur a fait un vœu pendant que je demeurais à Gueshur en Syrie, disant : Si l'Éternel me ramène vraiment à Jérusalem, alors je servirai l'Éternel.

9 Et le roi lui dit : Va en paix. Il se leva donc et alla à Hébron.

10 Mais Absalom envoya des espions dans toutes les tribus d'Israël, disant : Dès que vous entendrez le son de la trompette, vous direz : Absalom règne à Hébron.

11 Et avec Absalom sortirent de Jérusalem deux cents hommes qui avaient été appelés ; et ils allaient dans leur simplicité, et ils ne savaient rien.

12 Et Absalom envoya chercher Achitophel le Gilonite, conseiller de David, de sa ville, même de Giloh, pendant qu'il offrait des sacrifices. Et la conspiration était forte; car le peuple augmentait continuellement avec Absalom.

13 Et un messager vint à David, disant : Le cœur des hommes d'Israël est après Absalom.

14 Et David dit à tous ses serviteurs qui étaient avec lui à Jérusalem : Levez-vous, et fuyons ; car nous n'échapperons pas autrement à Absalom; hâtez-vous de partir, de peur qu'il ne nous rattrape à l'improviste, qu'il n'attire sur nous le mal et ne frappe la ville du tranchant de l'épée.

15 Et les serviteurs du roi dirent au roi : Voici, tes serviteurs sont prêts à faire tout ce que le roi mon seigneur désignera.

16 Et le roi sortit, et toute sa maison après lui. Et le roi laissa dix femmes, qui étaient concubines, pour garder la maison.

17 Et le roi sortit, et tout le peuple après lui, et s'arrêta dans un lieu éloigné.

18 Et tous ses serviteurs passaient à côté de lui ; et tous les Kéréthiens, et tous les Péléthiens, et tous les Guittites, six cents hommes qui étaient venus après lui de Gath, passèrent devant le roi.

19 Alors le roi dit à Ittaï le Guittite : Pourquoi vas-tu aussi avec nous ? retourne chez toi, et demeure avec le roi; car tu es un étranger, et aussi un exilé.

20 Alors que tu n'es venu qu'hier, devrais-je aujourd'hui te faire monter et descendre avec nous ? voyant que je vais où je peux, reviens, et reprends tes frères; miséricorde et vérité soient avec toi.

21 Et Ittaï répondit au roi, et dit : Aussi vrai que l'Éternel est vivant, et que mon seigneur le roi est vivant, sûrement en quel lieu mon seigneur le roi sera-t-il mort ou vivant, là aussi sera ton serviteur.

22 Et David dit à Ittaï : Va et passe. Et Ittaï le Guittite passa, et tous ses hommes, et tous les petits qui étaient avec lui.

23 Et tout le pays pleura à haute voix, et tout le peuple passa ; le roi passa aussi lui-même sur le torrent du Cédron, et tout le peuple passa, vers le chemin du désert.

24 Et voici, Zadok aussi, et tous les Lévites étaient avec lui, portant l'arche de l'alliance de Dieu ; et ils déposèrent l'arche de Dieu; et Abiathar monta, jusqu'à ce que tout le peuple eût fini de sortir de la ville.

25 Et le roi dit à Tsadok : Ramène l'arche de Dieu dans la ville ; si je trouve grâce aux yeux de l'Éternel, il me ramènera et me montrera à la fois la ville et sa demeure;

26 Mais s'il dit ainsi : Je n'ai aucun plaisir en toi ; voici, me voici, qu'il me fasse comme bon lui semble.

27 Le roi dit aussi au sacrificateur Tsadok : N'es-tu pas un voyant ? rentre en paix dans la ville, et tes deux fils avec toi, Achimaats, ton fils, et Jonathan, fils d'Abiathar.

28 Vois, je m'attarderai dans la plaine du désert, jusqu'à ce qu'il vienne de toi une parole qui me certifie.

29 Tsadok et Abiathar ramenèrent donc l'arche de Dieu à Jérusalem ; et ils s'y attardèrent.

30 Et David monta par la montée du mont des Oliviers, et pleura en montant, et avait la tête couverte, et il marchait pieds nus; et tout le peuple qui était avec lui se couvrit chacun la tête, et ils montèrent en pleurant en montant.

31 Et on en parla à David, disant : Achitophel est du nombre des conspirateurs avec Absalom. Et David dit : Seigneur, je te prie, change le conseil d'Achitophel en folie.

32 Et il arriva que lorsque David fut arrivé au sommet de la montagne, où il adorait Dieu, voici, Hushai l'Archite vint à sa rencontre, son manteau déchiré et de la terre sur sa tête ;

33 A qui David a dit : Si tu passes avec moi, tu seras à charge pour moi ;

34 Mais si tu retournes à la ville et dises à Absalom : Je serai ton serviteur, ô roi ; comme j'ai été jusqu'ici le serviteur de ton père, je serai maintenant aussi ton serviteur; Puisses-tu pour moi déjouer le conseil d'Achitophel.

35 Et n'as-tu pas là avec toi Zadok et Abiathar, les prêtres ? c'est pourquoi il arrivera que tout ce que tu entendras de la maison du roi, tu le diras à Tsadok et à Abiathar, les sacrificateurs.

36 Voici, ils ont là avec eux leurs deux fils, le fils d'Achimaaz Tsadok, et le fils de Jonathan Abiathar ; et par eux vous m'enverrez tout ce que vous pourrez entendre.

37 Alors l'ami de Hushai David entra dans la ville, et Absalom entra à Jérusalem.  


CHAPITRE 16

Shimei maudit David — David s'abstient de se venger — le conseil d'Achitophel.

1 Et quand David eut passé un peu le sommet de la colline, voici, Tsiba, serviteur de Mephibosheth, le rencontra, avec deux ânes sellés, et sur eux deux cents pains, et cent grappes de raisins secs, et cent de fruits d'été et une bouteille de vin.

2 Et le roi dit à Tsiba : Que veux-tu dire par cela ? Et Tsiba dit : Les ânes seront pour la maison du roi à monter ; et le pain et les fruits d'été pour les jeunes hommes à manger; et le vin, que boiront ceux qui sont défaillants dans le désert.

3 Et le roi dit : Et où est le fils de ton maître ? Et Tsiba dit au roi : Voici, il demeure à Jérusalem ; car il a dit: Aujourd'hui la maison d'Israël me rendra le royaume de mon père.

4 Alors le roi dit à Tsiba : Voici, tout ce qui appartient à Mephibosheth est à toi. Et Ziba dit : Je te supplie humblement de trouver grâce à tes yeux, mon seigneur, ô roi.

5 Et lorsque le roi David arriva à Bahurim, voici, de là sortit un homme de la famille de la maison de Saül, dont le nom était Shimei, fils de Gera ; il sortit et maudit encore en venant.

6 Et il jeta des pierres contre David et contre tous les serviteurs du roi David, et tout le peuple et tous les hommes forts étaient à sa droite et à sa gauche.

7 Et ainsi parlait Shimei quand il maudissait : Sors, sors, homme de sang, et homme de Bélial ;

8 L'Éternel a fait retomber sur toi tout le sang de la maison de Saül, à la place de laquelle tu as régné; et l'Éternel a livré le royaume entre les mains d'Absalom, ton fils; et voici, tu es pris dans ton méfait, parce que tu es un homme sanglant.

9 Alors Abishai, fils de Zeruiah, dit au roi : Pourquoi ce chien mort maudissait-il le roi mon seigneur ? laisse-moi passer, je te prie, et lui couper la tête.

10 Et le roi dit : Qu'ai-je à faire avec vous, fils de Zeruiah ? qu'il maudisse donc, car l'Éternel lui a dit : Maudit David. Qui dira alors : Pourquoi as-tu fait cela ?

11 Et David dit à Abishaï et à tous ses serviteurs : Voici, mon fils, qui est sorti de mes entrailles, cherche ma vie ; combien plus maintenant ce Benjaminite peut-il le faire ? laissez-le seul, et laissez-le maudire; car le Seigneur le lui a ordonné.

12 Il se peut que l'Éternel regarde mon affliction, et qu'il me rende aujourd'hui un bien pour sa malédiction.

13 Et pendant que David et ses hommes passaient par le chemin, Shimei marchait sur le flanc de la colline vis-à-vis de lui, et maudit en marchant, lui lançait des pierres et lançait de la poussière.

14 Et le roi et tout le peuple qui était avec lui vinrent fatigués et s'y rassurèrent.

15 Et Absalom et tout le peuple des hommes d'Israël vinrent à Jérusalem, et Achitophel avec lui.

16 Et il arriva que, lorsque Hushaï l'Archite, ami de David, fut venu vers Absalom, Hushaï dit à Absalom : Dieu sauve le roi, Dieu sauve le roi.

17 Et Absalom dit à Hushaï : Est-ce là ta bonté envers ton ami ? pourquoi n'es-tu pas allé avec ton ami?

18 Et Hushai dit à Absalom : Non ; mais celui que l'Éternel, et ce peuple, et tous les hommes d'Israël choisiront, je serai sa volonté, et je demeurerai avec lui.

19 Et encore, qui dois-je servir ? ne dois-je pas servir en présence de son fils ? comme j'ai servi en présence de ton père, je serai en ta présence.

20 Alors Absalom dit à Achitophel : Conseillez parmi vous ce que nous ferons.

21 Et Achitophel dit à Absalom : Va vers les concubines de ton père, qu'il a laissées pour garder la maison ; et tout Israël apprendra que tu es en horreur de ton père; alors les mains de tous ceux qui sont avec toi seront fortes.

22 Ils étendirent donc Absalom une tente sur le toit de la maison ; et Absalom entra vers les concubines de son père, aux yeux de tout Israël.

23 Et le conseil d'Achitophel, qu'il conseillait en ces jours-là, était comme si un homme avait interrogé l'oracle de Dieu ; ainsi fut tout le conseil d'Achitophel, tant avec David qu'avec Absalom.  


CHAPITRE 17

Achitophel se pend — Amasa nommé capitaine.

1 Et Achitophel dit à Absalom : Laisse-moi maintenant choisir douze mille hommes, et je me lèverai et poursuivrai David cette nuit ;

2 Et je viendrai sur lui pendant qu'il est las et les mains faibles, et je lui ferai peur; et tout le peuple qui est avec lui s'enfuira; et je ne frapperai que le roi;

3 Et je ramènerai tout le peuple vers toi ; l'homme que tu cherches est comme si tout revenait ; ainsi tout le peuple sera en paix.

4 Et cette parole plut à Absalom et à tous les anciens d'Israël.

5 Alors Absalom dit : Appelle maintenant aussi Hushai l'Archite, et écoutons également ce qu'il dit.

6 Et lorsque Hushaï fut arrivé à Absalom, Absalom lui parla, disant : Achitophel a parlé de cette manière ; ferons-nous après sa parole? sinon, parle.

7 Et Hushaï dit à Absalom : Le conseil qu'Achitophel a donné n'est pas bon en ce moment.

8 Car, dit Hushai, tu sais que ton père et ses hommes sont des hommes puissants, et qu'ils sont irrités dans leur esprit, comme une ourse qui a dépouillé ses petits dans les champs ; et ton père est un homme de guerre, et il ne logera pas avec le peuple.

9 Voici, il est maintenant caché dans une fosse ou dans un autre lieu ; et il arrivera, quand quelques-uns d'entre eux seront renversés d'abord, que quiconque l'entendra dira: Il y a un carnage parmi le peuple qui suit Absalom.

10 Et celui aussi qui est vaillant, dont le coeur est comme le coeur d'un lion, fondra complètement; car tout Israël sait que ton père est un homme fort, et que ceux qui sont avec lui sont des hommes vaillants.

11 C'est pourquoi je conseille que tout Israël soit généralement rassemblé vers toi, depuis Dan jusqu'à Beer-Shéba, comme le sable qui est près de la mer pour la multitude ; et que tu vas combattre en ta propre personne.

12 Ainsi nous le rencontrerons en quelque lieu où il se trouvera, et nous tomberons sur lui comme la rosée tombe sur le sol ; et de lui et de tous les hommes qui sont avec lui, il ne restera pas un seul.

13 De plus, s'il est introduit dans une ville, tout Israël apportera des cordes à cette ville, et nous la tirerons dans le fleuve, jusqu'à ce qu'il n'y ait pas une petite pierre qui s'y trouve.

14 Et Absalom et tous les hommes d'Israël dirent : Le conseil de Hushaï l'Archite vaut mieux que le conseil d'Achitophel. Car l'Éternel avait décidé de faire échouer le bon conseil d'Achitophel, afin que l'Éternel fasse venir le mal sur Absalom.

15 Alors Hushaï dit à Tsadok et à Abiathar, les sacrificateurs : Ainsi et ainsi Achitophel conseilla Absalom et les anciens d'Israël ; et ainsi et ainsi ai-je conseillé.

16 Maintenant donc, envoie vite parler à David, en disant : Ne loge pas cette nuit dans les plaines du désert, mais passe vite ; de peur que le roi ne soit englouti, et tout le peuple qui est avec lui.

17 Or Jonathan et Ahimaaz restèrent près d'En-rogel ; car on ne les verrait pas entrer dans la ville; et une fille est allée leur dire; et ils allèrent en parler au roi David.

18 Néanmoins, un jeune homme les vit et le rapporta à Absalom ; mais ils s'en allèrent tous les deux rapidement, et arrivèrent à la maison d'un homme à Bahurim, qui avait un puits dans sa cour ; où ils sont descendus.

19 Et la femme prit et étendit une couverture sur la bouche du puits, et y répandit du blé moulu ; et la chose n'était pas connue.

20 Et quand les serviteurs d'Absalom arrivèrent vers la femme dans la maison, ils dirent : Où sont Ahimaaz et Jonathan ? Et la femme leur dit: Ils ont passé le ruisseau d'eau. Et quand ils les cherchèrent et ne purent les trouver, ils retournèrent à Jérusalem.

21 Et il arriva, après qu'ils furent partis, qu'ils sortirent du puits, et allèrent prévenir le roi David, et dirent à David : Lève-toi, et passe rapidement par-dessus l'eau ; car c'est ainsi qu'Achitophel a conseillé contre vous.

22 Alors David se leva, et tout le peuple qui était avec lui, et ils passèrent le Jourdain ; à la lumière du matin, il n'en manquait pas un qui n'eût passé le Jourdain.

23 Et quand Achitophel vit que son conseil n'était pas suivi, il sella son âne, se leva, et le ramena dans sa maison, dans sa ville, et mit sa maison en ordre, et se pendit, et mourut, et fut enterré dans le sépulcre de son père.

24 Alors David vint vers Mahanaïm. Et Absalom passa le Jourdain, lui et tous les hommes d'Israël avec lui.

25 Et Absalom établit Amasa chef des armées à la place de Joab ; lequel Amasa était le fils d'un homme, dont le nom était Ithra, un Israélite, qui entra chez Abigaïl, fille de Nahash, soeur de la mère de Seruiah Joab.

26 Israël et Absalom campèrent donc au pays de Galaad.

27 Et il arriva, lorsque David fut venu à Mahanaïm, que Shobi, fils de Nahash de Rabba, des enfants d'Ammon, et Makir, fils d'Ammiel de Lo-debar, et Barzillai, le Galaadite de Rogelim,

28 On apporta des lits, des bassins, des vases de terre, du froment, de l'orge, de la farine, du blé grillé, des haricots, des lentilles, des légumes secs,

29 Et du miel, et du beurre, et des brebis, et du fromage de vache, pour David et pour le peuple qui était avec lui, à manger ; car ils disaient: Le peuple a faim, est fatigué et a soif dans le désert.  


CHAPITRE 18

David donne la charge d'Absalom — Les Israélites sont frappés — Absalom est tué — David pleure Absalom.

1 Et David dénombra le peuple qui était avec lui, et établit sur eux des chefs de milliers et des chefs de centaines.

2 Et David envoya un tiers du peuple sous la main de Joab, et un tiers sous la main d'Abishaï, fils de Zeruiah, frère de Joab, et le tiers sous la main d'Ittaï, le Guittite. Et le roi dit au peuple : J'irai certainement moi aussi avec vous.

3 Mais le peuple répondit : Tu ne sortiras pas ; car si nous nous enfuyons, ils ne prendront pas soin de nous ; et si la moitié d'entre nous meurent, ils ne prendront pas soin de nous ; mais maintenant tu vaux dix mille de nous ; c'est pourquoi maintenant il vaut mieux que tu nous secoures hors de la ville.

4 Et le roi leur dit : Je ferai ce que vous jugerez le mieux. Et le roi se tint à côté de la porte, et tout le peuple sortit par centaines et par milliers.

5 Et le roi donna cet ordre à Joab, à Abishaï et à Ittaï, en disant : Agis doucement à cause de moi avec le jeune homme, même avec Absalom. Et tout le peuple entendit quand le roi donna des instructions à tous les capitaines concernant Absalom.

6 Alors le peuple sortit dans la campagne contre Israël ; et la bataille eut lieu dans le bois d'Éphraïm;

7 Où le peuple d'Israël fut mis à mort devant les serviteurs de David, et il y eut ce jour-là un grand carnage de vingt mille hommes.

8 Car la bataille était là dispersée sur la face de tout le pays ; et le bois dévora plus de monde ce jour-là que l'épée n'en dévora.

9 Et Absalom rencontra les serviteurs de David. Et Absalom monta sur une mule, et la mule passa sous les épaisses branches d'un grand chêne, et sa tête saisit le chêne, et il fut enlevé entre le ciel et la terre; et la mule qui était sous lui s'en alla.

10 Et un homme le vit, et le rapporta à Joab, et dit : Voici, j'ai vu Absalom pendu à un chêne.

11 Et Joab dit à l'homme qui lui parlait : Et voici, tu l'as vu, et pourquoi ne l'as-tu pas frappé là à terre ? et je t'aurais donné dix sicles d'argent et une ceinture.

12 Et l'homme dit à Joab : Quand je recevrais de ma main mille sicles d'argent, je n'avancerais pas ma main contre le fils du roi ; car, devant nous, le roi t'a ordonné, ainsi qu'Abishaï et Ittaï, en disant : Garde-toi que personne ne touche au jeune homme Absalom.

13 Sinon, j'aurais commis le mensonge contre ma propre vie; car rien n'est caché au roi, et toi-même tu te serais dressé contre moi.

14 Alors Joab dit : Je ne peux pas rester ainsi avec toi. Et il prit trois dards dans sa main, et les enfonça dans le coeur d'Absalom, alors qu'il était encore vivant au milieu du chêne.

15 Et dix jeunes hommes qui portaient l'armure de Joab encerclèrent et frappèrent Absalom, et le tuèrent.

16 Et Joab sonna de la trompette, et le peuple revint de la poursuite d'Israël ; car Joab retenait le peuple.

17 Et ils prirent Absalom, et le jetèrent dans une grande fosse dans le bois, et mirent sur lui un très grand tas de pierres ; et tout Israël s'enfuit chacun dans sa tente.

18 Or Absalom, de son vivant, avait pris et élevé pour lui-même une colonne qui est dans le val du roi; car il a dit: Je n'ai pas de fils pour garder mon nom en mémoire; et il appela la colonne de son propre nom; et elle est appelée jusqu'à ce jour la demeure d'Absalom.

19 Alors Achimaaz, fils de Tsadok, dit : Laisse-moi courir maintenant, et annoncer au roi comment l'Éternel l'a vengé de ses ennemis.

20 Et Joab lui dit : Tu n'annonceras pas aujourd'hui, mais tu en annonceras un autre jour ; mais aujourd'hui tu n'auras aucune nouvelle, parce que le fils du roi est mort.

21 Alors Joab dit à Cushi : Va dire au roi ce que tu as vu. Et Cushi se prosterna devant Joab et courut.

22 Alors Achimaaz, fils de Tsadok, dit encore une fois à Joab : Mais, je te prie, laisse-moi aussi courir après Cushi. Et Joab dit: Pourquoi courras-tu, mon fils, puisque tu n'as pas de nouvelles prêtes?

23 Mais quoi qu'il en soit, dit-il, laissez-moi courir. Et il lui dit : Cours. Alors Ahimaaz courut par le chemin de la plaine, et s'empara de Cushi.

24 Et David s'assit entre les deux portes ; et le guetteur monta sur le toit par-dessus la porte jusqu'au mur, et leva les yeux, et regarda, et voici un homme qui courait seul.

25 Et la sentinelle cria, et le dit au roi. Et le roi dit: S'il est seul, il y a des nouvelles dans sa bouche. Et il s'avança rapidement et s'approcha.

26 Et la sentinelle vit un autre homme qui courait ; et le guetteur appela le portier, et dit: Voici un autre homme qui court seul. Et le roi dit : Il apporte aussi des nouvelles.

27 Et la sentinelle dit : Je pense que la course du premier est comme la course d'Achimaaz, fils de Tsadok. Et le roi dit: C'est un homme bon, et il vient avec de bonnes nouvelles.

28 Et Ahimaaz appela, et dit au roi : Tout va bien. Et il tomba le visage contre terre devant le roi, et dit: Béni soit l'Éternel, ton Dieu, qui a livré les hommes qui avaient levé la main contre mon seigneur le roi.

29 Et le roi dit : Le jeune homme Absalom est-il en sécurité ? Et Ahimaaz répondit: Lorsque Joab envoya le serviteur du roi et moi ton serviteur, j'ai vu un grand tumulte, mais je ne savais pas ce que c'était.

30 Et le roi lui dit : Détourne-toi, et tiens-toi ici. Et il se détourna et s'arrêta.

31 Et voici, Cushi arriva ; et Cushi dit : Bonne nouvelle, mon seigneur le roi ; car l'Éternel t'a vengé aujourd'hui de tous ceux qui se sont levés contre toi.

32 Et le roi dit à Cushi : Le jeune homme Absalom est-il en sécurité ? Et Cushi répondit: Les ennemis du roi mon seigneur, et tous ceux qui s'élèvent contre toi pour te faire du mal, soient comme ce jeune homme.

33 Et le roi fut très ému, et monta à la chambre au-dessus de la porte, et pleura ; et comme il s'en allait, il dit ainsi : Ô mon fils Absalom ! mon fils, mon fils Absalom ! Que Dieu veuille que je sois mort pour toi, ô Absalom, mon fils, mon fils !  


CHAPITRE 19

David cesse de pleurer - Les Israélites demandent le retour du roi - Shimei est pardonné.

1 Et on dit à Joab : Voici, le roi pleure et se lamente sur Absalom.

2 Et la victoire de ce jour-là se changea en deuil pour tout le peuple ; car le peuple entendit dire ce jour-là que le roi était attristé pour son fils.

3 Et le peuple les entra furtivement ce jour-là dans la ville, comme les gens honteux s'enfuient lorsqu'ils s'enfuient au combat.

4 Mais le roi se couvrit le visage, et le roi cria d'une voix forte : Ô mon fils Absalom ! Ô Absalom, mon fils, mon fils !

5 Et Joab entra dans la maison vers le roi, et dit : Tu as couvert aujourd'hui de honte la face de tous tes serviteurs, qui aujourd'hui t'ont sauvé la vie, et la vie de tes fils et de tes filles, et la vie de tes épouses, et la vie de tes concubines ;

6 En ce que tu aimes tes ennemis et que tu hais tes amis. Car tu as déclaré aujourd'hui que tu ne considérais ni les princes ni les serviteurs; car aujourd'hui je vois que si Absalom avait vécu, et que nous étions tous morts aujourd'hui, cela t'aurait bien plu.

7 Maintenant donc, lève-toi, sors, et parle confortablement à tes serviteurs ; car je jure par le Seigneur que si tu ne sors pas, personne ne restera avec toi cette nuit; et ce sera pire pour toi que tout le mal qui t'est arrivé depuis ta jeunesse jusqu'à présent.

8 Alors le roi se leva et s'assit à la porte. Et ils parlèrent à tout le peuple, disant : Voici, le roi est assis à la porte. Et tout le peuple vint devant le roi; car Israël s'était enfui chacun dans sa tente.

9 Et tout le peuple était en querelle dans toutes les tribus d'Israël, disant : Le roi nous a délivrés de la main de nos ennemis, et il nous a délivrés de la main des Philistins ; et maintenant il s'est enfui du pays pour Absalom.

10 Et Absalom, que nous avons oint sur nous, est mort au combat. Maintenant donc, pourquoi ne parlez-vous pas de ramener le roi ?

11 Et le roi David envoya les sacrificateurs à Tsadok et à Abiathar, disant : Parle aux anciens de Juda, et dis : Pourquoi êtes-vous les derniers à ramener le roi dans sa maison ? voyant que la parole de tout Israël est parvenue au roi, jusque dans sa maison.

12 Vous êtes mes frères, vous êtes mes os et ma chair ; pourquoi donc êtes-vous les derniers à ramener le roi?

13 Et dites-vous à Amasa : N'es-tu pas de mes os et de ma chair ? Que Dieu me fasse ainsi, et plus aussi, si tu n'es pas continuellement le chef de l'armée devant moi dans la chambre de Joab.

14 Et il fit fléchir le coeur de tous les hommes de Juda, comme le coeur d'un seul homme; de sorte qu'ils envoyèrent ce mot au roi : Reviens, toi et tous tes serviteurs.

15 Le roi s'en retourna et vint au Jourdain. Et Juda vint à Guilgal, pour aller à la rencontre du roi, pour conduire le roi sur le Jourdain.

16 Et Shimei, fils de Gera, un Benjaminite, qui était de Bahurim, se hâta et descendit avec les hommes de Juda à la rencontre du roi David.

17 Et il y avait avec lui mille hommes de Benjamin, et Ziba, serviteur de la maison de Saül, et ses quinze fils et ses vingt serviteurs avec lui ; et ils passèrent le Jourdain devant le roi.

18 Et il passa un bac pour transporter la maison du roi et faire ce qu'il jugeait bon. Et Shimei, fils de Gera, tomba devant le roi, alors qu'il passait le Jourdain.

19 Et il dit au roi : Que mon seigneur ne m'impute pas d'iniquité, et tu ne te souviens pas de ce que ton serviteur a fait de pervers le jour où le roi mon seigneur est sorti de Jérusalem, pour que le roi le prenne à cœur.

20 Car ton serviteur sait que j'ai péché; c'est pourquoi, voici, je suis venu aujourd'hui le premier de toute la maison de Joseph pour descendre à la rencontre du roi mon seigneur.

21 Mais Abishai, fils de Zeruiah, répondit et dit : Ne fera-t-on pas mourir Shimei pour cela, parce qu'il a maudit l'oint de l'Eternel ?

22 Et David dit : Qu'ai-je à faire avec vous, fils de Zeruiah, pour que vous soyez aujourd'hui mes adversaires ? Y aura-t-il aujourd'hui quelqu'un qui soit mis à mort en Israël ? car ne sais-je pas que je suis aujourd'hui roi d'Israël?

23 C'est pourquoi l'espèce dit à Shimei : Tu ne mourras pas. Et le roi le lui jura.

24 Et Mephibosheth, fils de Saül, descendit à la rencontre du roi, et ne s'était ni habillé les pieds, ni taillé sa barbe, ni lavé ses vêtements, depuis le jour où le roi partit jusqu'au jour où il revint en paix.

25 Et il arriva, comme il était venu à Jérusalem pour rencontrer le roi, que le roi lui dit : Pourquoi n'es-tu pas allé avec moi, Mephibosheth ?

26 Et il répondit : Mon seigneur, ô roi, mon serviteur m'a trompé ; car ton serviteur a dit: Je sellerai un âne, que je monterai dessus, et que j'irai vers le roi; parce que ton serviteur est boiteux.

27 Et il a calomnié ton serviteur auprès du roi mon seigneur; mais mon seigneur le roi est comme un ange de Dieu; fais donc ce qui est bon à tes yeux.

28 Car toute la maison de mon père n'était que des hommes morts devant mon seigneur le roi; pourtant tu as placé ton serviteur parmi ceux qui mangeaient à ta propre table. Quel droit ai-je donc encore de crier au roi ?

29 Et le roi lui dit : Pourquoi parles-tu encore de tes affaires ? J'ai dit, Toi et Ziba divisez le pays.

30 Et Mephibosheth dit au roi : Oui, qu'il prenne tout, puisque le roi mon seigneur est revenu en paix dans sa maison.

31 Et Barzillai, le Galaadite, descendit de Rogelim, et passa le Jourdain avec le roi, pour le conduire sur le Jourdain.

32 Or Barzillaï était un homme très âgé, âgé même de quatre-vingts ans ; et il avait fourni au roi de la nourriture pendant qu'il était couché à Mahanaïm; car c'était un très grand homme.

33 Et le roi dit à Barzillai : Viens avec moi, et je te nourrirai avec moi à Jérusalem.

34 Et Barzillai dit au roi : Combien de temps dois-je vivre pour monter avec le roi à Jérusalem ?

35 J'ai aujourd'hui quatre-vingts ans ; et puis-je discerner entre le bien et le mal? ton serviteur peut-il goûter ce que je mange ou ce que je bois ? puis-je encore entendre la voix des chanteurs et des chanteuses ; pourquoi donc ton serviteur serait-il encore à charge pour le roi mon seigneur?

36 Ton serviteur passera un peu le Jourdain avec le roi; et pourquoi le roi me le récompenserait-il d'une pareille récompense ?

37 Que ton serviteur, je te prie, revienne, afin que je meure dans ma ville et que je sois enterré près du sépulcre de mon père et de ma mère. Mais voici ton serviteur Chimham; qu'il passe avec mon seigneur le roi; et fais-lui ce qui te semblera bon.

38 Et le roi répondit : Chimham passera avec moi, et je lui ferai ce qui te semblera bon ; et tout ce que tu me demanderas, je le ferai pour toi.

39 Et tout le peuple passa le Jourdain. Et quand le roi fut arrivé, le roi embrassa Barzillai et le bénit; et il retourna en son lieu.

40 Alors le roi alla à Guilgal, et Chimham alla avec lui ; et tout le peuple de Juda conduisit le roi, ainsi que la moitié du peuple d'Israël.

41 Et voici, tous les hommes d'Israël vinrent vers le roi, et dirent au roi : Pourquoi nos frères, les hommes de Juda, t'ont-ils volé, et ont-ils amené le roi et sa maison, et tous les hommes de David avec lui, sur Jordan?

42 Et tous les hommes de Juda répondirent aux hommes d'Israël : Parce que le roi nous est proche parent ; pourquoi alors vous fâchez-vous pour cette affaire? avons-nous mangé à tout prix du roi ? ou nous a-t-il fait un cadeau ?

43 Et les hommes d'Israël répondirent aux hommes de Juda, et dirent : Nous avons dix parts dans le roi, et nous avons aussi plus de droit que vous sur David ; pourquoi donc nous avez-vous méprisés, de sorte que nous n'ayons pas d'abord eu notre avis pour ramener notre roi ? Et les paroles des hommes de Juda étaient plus féroces que les paroles des hommes d'Israël.


CHAPITRE 20

La sédition de Sheba - Amasa tué - Joab poursuit Sheba - Une femme sage sauve la ville.

1 Et il se trouva qu'il y avait là un homme de Bélial, dont le nom était Sheba, fils de Bikri, Benjaminite; et il sonna de la trompette, et dit: Nous n'avons pas de part en David, et nous n'avons pas non plus d'héritage dans le fils d'Isaï; chacun dans ses tentes, ô Israël.

2 Ainsi tous les hommes d'Israël montèrent après David, et suivirent Sheba, fils de Bicri ; mais les hommes de Juda vêlent à leur roi, depuis le Jourdain jusqu'à Jérusalem.

3 Et David vint dans sa maison à Jérusalem ; et le roi prit les dix femmes ses concubines, qu'il avait laissées pour garder la maison, et les mit en garde, et les nourrit, mais n'entra pas chez elles. Ils furent donc enfermés jusqu'au jour de leur mort, vivant dans le veuvage.

4 Alors le roi dit à Amasa : Assemble-moi les hommes de Juda dans trois jours, et sois ici présent.

5 Alors Amasa alla rassembler les hommes de Juda ; mais il s'attarda plus longtemps que le temps qu'il lui avait fixé.

6 Et David dit à Abishaï : Sheba, fils de Bikri, nous fera plus de mal qu'Absalom ; prends les serviteurs de ton seigneur, et poursuis-le, de peur qu'il ne lui fasse prendre des villes fortifiées et ne nous échappe.

7 Et après lui sortirent les hommes de Joab, et les Kéréthiens, et les Péléthiens, et tous les hommes forts ; et ils sortirent de Jérusalem pour poursuivre Sheba, fils de Bicri.

8 Lorsqu'ils furent près de la grande pierre qui est à Gabaon, Amasa marcha devant eux. Et le vêtement de Joab qu'il avait revêtu lui était ceint, et dessus une ceinture avec une épée attachée sur ses reins dans le fourreau de celle-ci; et comme il avançait, il tomba.

9 Et Joab dit à Amasa : Es-tu en bonne santé, mon frère ? Et Joab prit Amasa par la barbe de la main droite pour le baiser.

10 Mais Amasa ne fit pas attention à l'épée qui était dans la main de Joab ; il l'en frappa donc à la cinquième côte, et versa ses entrailles à terre, et ne le frappa plus; et il est mort. Joab et son frère Abishaï poursuivirent donc Sheba, fils de Bicri.

11 Et l'un des hommes de Joab se tint près de lui, et dit : Celui qui aime Joab, et celui qui est pour David, qu'il aille après Joab.

12 Et Amasa se vautra dans le sang au milieu de la route. Et quand l'homme vit que tout le peuple s'arrêtait, il fit sortir Amasa de la route dans les champs, et jeta un linge sur lui, quand il vit que tous ceux qui venaient à côté de lui s'arrêtaient.

13 Lorsqu'il eut été retiré de la route, tout le peuple poursuivit Joab, pour poursuivre Sheba, fils de Bicri.

14 Et il traversa toutes les tribus d'Israël jusqu'à Abel, et à Beth-Maaca, et tous les Bérites ; et ils s'assemblèrent, et allèrent aussi après lui.

15 Et ils vinrent et l'assiégèrent à Abel de Beth-Maaca, et ils élevèrent un banc contre la ville, et il se tenait dans la tranchée ; et tout le peuple qui était avec Joab battit la muraille pour la renverser.

16 Alors une femme sage cria hors de la ville : Écoutez, écoutez ! dis, je te prie, à Joab: Approche-toi d'ici, que je te parle.

17 Et lorsqu'il s'approcha d'elle, la femme dit : Es-tu Joab ? Et il a répondu, je suis lui. Alors elle lui dit : Écoute les paroles de ta servante. Et il a répondu, j'entends.

18 Alors elle parla, disant : Ils ont l'habitude de parler dans l'ancien temps, disant : Certainement ils demanderont conseil à Abel ; et ainsi ils ont mis fin à l'affaire.

19 Je suis l'un de ceux qui sont pacifiques et fidèles en Israël ; tu cherches à détruire une ville et une mère en Israël ; pourquoi engloutiras-tu l'héritage de l'Éternel?

20 Et Joab répondit et dit : Loin de moi, loin de moi que j'engloutisse ou que je détruise.

21 La question n'est pas ainsi; mais un homme de la montagne d'Éphraïm, nommé Sheba, fils de Bicri, a levé la main contre le roi, contre David; délivrez-le seulement, et je quitterai la ville. Et la femme dit à Joab : Voici, sa tête va te tomber par-dessus la muraille.

22 Alors la femme alla vers tout le peuple dans sa sagesse ; et ils coupèrent la tête de Sheba, fils de Bicri, et la jetèrent à Joab. Et il sonna de la trompette, et ils se retirèrent de la ville, chacun dans sa tente. Et Joab retourna à Jérusalem vers le roi.

23 Or Joab était au-dessus de toute l'armée d'Israël; et Benaïa, fils de Jehoïada, était chef des Kéréthiens et des Péléthiens;

24 Et Adoram était sur le tribut; et Josaphat, fils d'Ahilud, était archiviste;

25 Et Sheva était scribe; et Zadok et Abiathar étaient les sacrificateurs;

26 Et Ira aussi, le Jairite, était chef en chef autour de David.  


CHAPITRE 21

Trois ans de famine — David enterre les ossements de Saül et de Jonathan — Quatre batailles contre les Philistins.

1 Il y eut alors une famine aux jours de David, trois ans, année après année ; et David interrogea le Seigneur. Et l'Éternel répondit: C'est pour Saül et pour sa maison de sang, parce qu'il a tué les Gabaonites.

2 Et le roi appela les Gabaonites, et leur dit : (Or les Gabaonites n'étaient pas des enfants d'Israël, mais du reste des Amoréens ; et les enfants d'Israël leur avaient juré ; et Saül cherchait à les faire mourir dans son zèle envers les enfants d'Israël et de Juda ;)

3 C'est pourquoi David dit aux Gabaonites : Que ferai-je pour vous ? et avec quoi ferai-je l'expiation, afin que vous bénissiez l'héritage de l'Éternel?

4 Et les Gabaonites lui dirent : Nous n'aurons ni argent ni or de Saül, ni de sa maison ; et tu ne tueras pour nous aucun homme en Israël. Et il dit : Ce que vous direz, je le ferai pour vous.

5 Et ils répondirent au roi : L'homme qui nous a consumés et qui a conçu contre nous que nous soyons détruits de rester dans l'une des côtes d'Israël,

6 Que sept hommes de ses fils nous soient livrés, et nous les pendrons à l'Éternel à Guibea de Saül, que l'Éternel a choisi. Et le roi dit : Je leur donnerai.

7 Mais le roi épargna Mephibosheth, fils de Jonathan, fils de Saül, à cause du serment de l'Éternel qui était entre eux, entre David et Jonathan, fils de Saül.

8 Mais le roi prit les deux fils de Rizpa, fille d'Aia, qu'elle enfanta à Saül, Armoni et Mephibosheth ; et les cinq fils de Mical, fille de Saül, qu'elle éleva à Adriel, fils de Barzillai, le Méholathite ;

9 Et il les livra entre les mains des Gabaonites, et ils les pendirent sur la colline devant l'Éternel ; et ils tombèrent tous les sept ensemble, et furent mis à mort aux jours de la moisson, aux premiers jours, au commencement de la moisson de l'orge.

10 Et Ritspa, fille d'Aya, prit un sac et l'étendit pour elle sur le rocher, depuis le début de la moisson jusqu'à ce que de l'eau tombe du ciel sur eux, et ne laissa ni les oiseaux du ciel se reposer sur eux le jour, ni les bêtes des champs la nuit.

11 Et on raconta à David ce qu'avait fait Rizpa, fille d'Aya, concubine de Saül.

12 Et David s'en alla et prit les os de Saül et les os de Jonathan, son fils, des mains des hommes de Jabesh de Galaad, qui les avaient volés dans la rue de Beth-Shan, où les Philistins les avaient pendus, quand les Philistins avaient tué Saül. à Gilboa ;

13 Et il fit monter de là les ossements de Saül et les ossements de Jonathan, son fils ; et ils rassemblèrent les os de ceux qui avaient été pendus.

14 Et les ossements de Saül et de Jonathan, son fils, ils furent enterrés dans le pays de Benjamin à Zelah, dans le sépulcre de Kis, son père ; et ils exécutèrent tout ce que le roi avait commandé. Et après cela, Dieu fut supplié pour le pays.

15 De plus, les Philistins eurent encore une fois la guerre avec Israël ; et David descendit, et ses serviteurs avec lui, et combattit contre les Philistins; et David s'évanouit.

16 Et Ishbi-benob, qui était des fils du géant, dont le poids de la lance pesait trois cents sicles d'airain, ceint d'une épée neuve, croyait avoir tué David.

17 Mais Abishaï, fils de Zeruiah, le secourut, frappa le Philistin et le tua. Alors les hommes de David lui jurèrent, en disant : Tu ne sortiras plus avec nous pour combattre, afin de ne pas éteindre la lumière d'Israël.

18 Et il arriva, après cela, qu'il y eut de nouveau une bataille avec les Philistins à Gob ; alors Sibbechai le Hushathite tua Saph, qui était des fils du géant.

19 Et il y eut encore une bataille à Gob avec les Philistins, où Elhanan, fils de Jaare-oregim, un Bethléhemite, tua le frère de Goliath le Guittite, dont le bâton était comme la poutre d'un tisserand.

20 Et il y eut encore une bataille à Gath, où se trouvait un homme de grande taille, qui avait à chaque main six doigts, et à chaque pied six orteils, au nombre de vingt-quatre ; et lui aussi est né du géant.

21 Et comme il défiait Israël, Jonathan, fils de Shimeah, frère de David, le tua.

22 Ces quatre naquirent du géant à Gath, et tombèrent par la main de David et par la main de ses serviteurs.  


CHAPITRE 22

Un psaume d'action de grâce.

1 Et David dit à l'Éternel les paroles de ce cantique, le jour où l'Éternel l'avait délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül ;

2 Et il dit : L'Éternel est mon rocher, et ma forteresse, et mon libérateur ;

3 Le Dieu de mon rocher; en lui j'aurai confiance ; il est mon bouclier, et la corne de mon salut, ma haute tour, et mon refuge, mon sauveur ; tu me sauves de la violence.

4 J'invoquerai le Seigneur, qui est digne d'être loué ; ainsi serai-je sauvé de mes ennemis.

5 Quand les vagues de la mort m'entouraient, les flots d'hommes impies m'effrayaient;

6 Les peines de l'enfer m'environnaient; les pièges de la mort m'en ont empêché.

7 Dans ma détresse, j'ai invoqué le Seigneur, j'ai crié à mon Dieu; et il entendit ma voix de son temple, et mon cri parvint à ses oreilles.

8 Alors la terre trembla et trembla ; les fondations des cieux ont bougé et tremblé, parce qu'il était en colère.

9 Une fumée s'éleva de ses narines, et du feu dévora de sa bouche ; des charbons y étaient allumés.

10 Il inclina aussi les cieux, et descendit, et les ténèbres étaient sous ses pieds.

11 Et il monta sur un chérubin, et vola; et il a été vu sur les ailes du vent.

12 Et il fit autour de lui des pavillons de ténèbres, des eaux sombres et des nuages épais du ciel.

13 A travers la clarté devant lui s'allumaient des charbons ardents.

14 L'Éternel tonna du haut des cieux, et le Très-Haut fit entendre sa voix.

15 Et il lança des flèches et les dispersa ; la foudre, et les a déconcertés.

16 Et les canaux de la mer apparurent, les fondements du monde furent découverts, à la réprimande du Seigneur, au souffle du souffle de ses narines.

17 Il a envoyé d'en haut, il m'a pris; il m'a tiré de beaucoup d'eaux;

18 Il m'a délivré de mon puissant ennemi et de ceux qui me haïssaient; car ils étaient trop forts pour moi.

19 Ils m'ont empêché au jour de ma calamité; mais le Seigneur était mon séjour.

20 Il m'a aussi fait sortir dans un grand lieu; il m'a délivré, parce qu'il s'est complu en moi.

21 Le Seigneur m'a rendu selon ma justice; selon la pureté de mes mains, il m'a rendu.

22 Car j'ai gardé les voies de l'Éternel, et je ne me suis pas détourné de mon Dieu.

23 Car tous ses jugements étaient devant moi ; et quant à ses statuts, je ne m'en suis pas écarté.

24 J'ai aussi été droit devant lui, et je me suis gardé de mon iniquité.

25 C'est pourquoi le Seigneur m'a rendu selon ma justice; selon ma pureté à ses yeux.

26 Avec le miséricordieux tu te montreras miséricordieux, et avec l'homme droit tu te montreras droit.

27 Avec les purs, tu te montreras pur ; et avec l'oppressant tu te montreras peu recommandable.

28 Et tu sauveras le peuple affligé ; mais tes yeux sont sur les hautains, afin que tu puisses les abattre.

29 Car tu es ma lampe, Seigneur ! et le Seigneur éclairera mes ténèbres.

30 Car par toi j'ai parcouru une troupe; par mon Dieu j'ai sauté par dessus un mur.

31 Quant à Dieu, sa voie est parfaite ; la parole du Seigneur est éprouvée; il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en lui.

32 Car qui est Dieu, sinon le Seigneur ? et qui est un rocher, sinon notre Dieu ?

33 Dieu est ma force et ma puissance; et il rend ma voie parfaite.

34 Il rend mes pieds comme des pieds de biches; et me place sur mes hauteurs.

35 Il enseigne mes mains au combat ; de sorte qu'un arc d'acier est brisé par des armes de mine.

36 Tu m'as aussi donné le bouclier de ton salut; et ta douceur m'a rendu grand.

37 Tu as agrandi mes pas sous moi; pour que mes pieds ne glissent pas.

38 J'ai poursuivi mes ennemis, et je les ai détruits; et je n'ai pas tourné de nouveau jusqu'à ce que je les ai consommés.

39 Et je les ai consumés, et les ai blessés, de sorte qu'ils ne pouvaient se relever; oui, ils sont tombés sous mes pieds.

40 Car tu m'as ceint de force pour combattre; tu as soumis sous moi ceux qui s'élevaient contre moi.

41 Tu m'as aussi donné le cou de mes ennemis, afin que je détruise ceux qui me haïssent.

42 Ils regardèrent, mais il n'y avait personne à sauver ; même au Seigneur, mais il ne leur répondit pas.

43 Alors je les ai battus aussi petits que la poussière de la terre; Je les ai estampillées comme le bourbier de la rue, et les ai répandues à l'étranger.

44 Tu m'as aussi délivré des luttes de mon peuple, tu m'as gardé pour être le chef des nations; un peuple que je ne connaissais pas me servira.

45 Des étrangers se soumettront à moi; dès qu'ils auront entendu, ils m'obéiront.

46 Les étrangers disparaîtront, et ils seront effrayés hors de leurs lieux clos.

47 Le Seigneur vit ; et béni soit mon rocher; et exalté soit le Dieu du rocher de mon salut.

48 C'est Dieu qui me venge, et qui fait descendre le peuple vers moi,

49 Et cela me fait sortir de mes ennemis; toi aussi tu m'as élevé au-dessus de ceux qui s'élevaient contre moi; tu m'as délivré de l'homme violent.

50 C'est pourquoi je te louerai, Seigneur, parmi les nations, et je chanterai des louanges à ton nom.

51 Il est la tour du salut pour son roi ; et fait miséricorde à son oint, à David et à sa postérité pour toujours.  


CHAPITRE 23

La foi de David dans les promesses de Dieu — les vaillants hommes de David.

1 Voici donc les dernières paroles de David. David, fils d'Isaï, dit, et l'homme élevé en haut, l'oint du Dieu de Jacob, et le doux psalmiste d'Israël, dit :

2 L'Esprit du Seigneur parlait par moi, et sa parole était dans ma langue.

3 Le Dieu d'Israël a dit, le Rocher d'Israël m'a dit : Celui qui domine sur les hommes doit être juste, régnant dans la crainte de Dieu.

4 Et il sera comme la lumière du matin, quand le soleil se lève, un matin sans nuages ; comme l'herbe tendre jaillissant de la terre par un brillant clair après la pluie.

5 Bien que ma maison ne soit pas ainsi avec Dieu; pourtant il a fait avec moi une alliance éternelle, ordonnée en toutes choses et sûre; car c'est tout mon salut et tout mon désir, bien qu'il ne le fasse pas grandir.

6 Mais les fils de Bélial seront tous comme des épines repoussées, parce qu'on ne peut les prendre avec les mains ;

7 Mais l'homme qui les touchera devra être clôturé avec du fer et le bâton d'une lance ; et ils seront entièrement brûlés au feu au même endroit.

8 Voici les noms des hommes forts qu'avait David : Le Tachmonite qui était assis sur le siège, chef parmi les capitaines ; le même était Adino l'Eznite ; il leva sa lance contre huit cents, qu'il tua d'un coup.

9 Et après lui était Eléazar, fils de Dodo l'Achochite, l'un des trois hommes forts avec David, lorsqu'ils défièrent les Philistins qui s'étaient rassemblés là pour combattre, et que les hommes d'Israël s'en allaient.

10 Il se leva, et frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main fût lasse, et sa main attachée à l'épée; et le Seigneur a opéré une grande victoire ce jour-là; et le peuple ne revint après lui que pour piller.

11 Et après lui était Shamma, fils d'Agué le Hararite. Et les Philistins furent rassemblés en une troupe, où était un terrain plein de lentilles; et le peuple s'enfuit devant les Philistins.

12 Mais il se tint au milieu du terrain, et le défendit, et tua les Philistins ; et le Seigneur a opéré une grande victoire.

13 Et trois des trente chefs descendirent, et vinrent vers David, au temps de la moisson, dans la caverne d'Adullam ; et la troupe des Philistins campa dans la vallée de Rephaïm.

14 Et David était alors dans une cale, et la garnison des Philistins était alors à Bethléhem.

15 Et David désira ardemment, et dit : Oh, qu'on me donne à boire de l'eau du puits de Bethléem, qui est près de la porte !

16 Et les trois hommes forts rompirent l'armée des Philistins, et puisèrent de l'eau du puits de Bethléhem, qui était près de la porte, et la prirent, et l'apportèrent à David ; néanmoins il n'en voulut pas boire, mais il le versa au Seigneur.

17 Et il dit : Qu'il soit loin de moi, ô Éternel, que je fasse cela ; n'est-ce pas le sang des hommes qui ont risqué leur vie ? donc il ne le boirait pas. Ces choses ont fait ces trois hommes puissants.

18 Et Abishaï, frère de Joab, fils de Seruija, était le chef parmi trois. Et il leva sa lance contre trois cents, et les tua, et eut le nom parmi trois.

19 N'était-il pas le plus honorable des trois ? donc il était leur capitaine; cependant il n'atteignit pas les trois premiers.

20 Et Benaïa, fils de Jehoïada, fils d'un homme vaillant, de Kabzeel, qui avait fait beaucoup d'actions, il tua deux hommes semblables à des lions de Moab ; il descendit aussi et tua un lion au milieu d'une fosse en temps de neige.

21 Et il tua un Égyptien, un homme de bien; et l'Égyptien avait une lance à la main; mais il descendit vers lui avec un bâton, et arracha la lance de la main de l'Egyptien, et le tua avec sa propre lance.

22 Ces choses firent Benaïa, fils de Jehoïada, et il eut le nom parmi trois hommes forts.

23 Il était plus honorable que les trente, mais il n'atteignit pas les trois premiers. Et David le mit sur ses gardes.

24 Asaël, frère de Joab, était du nombre des trente ; Elhanan, fils de Dodo de Bethléem,

25 Shammah le Harodite, Elika le Harodite,

26 Helez le Paltite, Ira le fils d'Ikkesh le Tekoïte,

27 Abiezer l'Anethothite, Mebunnai le Hushathite,

28 Zalmon l'Achohite, Maharal le Netophathite,

29 Héleb, fils de Maana, Netophathite, Ittaï, fils de Ribaï, de Guibea, des enfants de Benjamin,

30 Benaya le Pirathonite, Hiddai des ruisseaux de Gaash,

31 Abi-albon l'Arbathite, Azmaveth le Barhumite,

32 Eliahba, le Shaalbonite, des fils de Jashen, Jonathan,

33 Shamma le Hararite, Ahiam, fils de Sharar le Hararite,

34 Éliphélet, fils d'Achasbaï, fils du Maachathite, Eliam, fils d'Achitophel, le Gilonite,

35 Hezraï le Carmélite, Paaraï l'Arbite,

36 Igal, fils de Nathan de Tsoba, Bani le Gadite,

37 Zelek l'Ammonite, Nahari la Beerothite, porte-armures de Joab, fils de Seruya,

38 Ira an Ithrite, Bareb an Ithrite,

39 Urie le Hittite ; trente-sept en tout.  


CHAPITRE 24

David, tenté par Satan, dénombre le peuple — David choisit la peste de trois jours — David par la repentance prévient la destruction de Jérusalem.

1 Et la colère de l'Éternel s'enflamma de nouveau contre Israël, et il poussa David contre eux pour dire : Allez, dénombrez Israël et Juda.

2 Car le roi dit à Joab, chef de l'armée qui était avec lui : Pars maintenant par toutes les tribus d'Israël, depuis Dan jusqu'à Beersheba, et dénombre le peuple, afin que je connaisse le nombre du peuple. .

3 Et Joab dit au roi: Maintenant, l'Éternel, ton Dieu, ajoute au peuple, quel qu'il soit, au centuple, et que les yeux du roi, mon seigneur, le voient; mais pourquoi mon seigneur le roi prend-il plaisir à cela ?

4 Cependant la parole du roi l'emporta sur Joab et sur les chefs de l'armée. Et Joab et les chefs de l'armée sortirent de devant le roi, pour dénombrer le peuple d'Israël.

5 Et ils passèrent le Jourdain, et campèrent à Aroër, sur le côté droit de la ville qui est au milieu du fleuve de Gad, et vers Jazer ;

6 Puis ils arrivèrent à Galaad et au pays de Tahtim-hodshi ; et ils arrivèrent à Dan-Djaan, et environ à Sidon,

7 Et vint à la forteresse de Tyr, et à toutes les villes des Héviens et des Cananéens ; et ils sortirent au midi de Juda, jusqu'à Beer-Shéba.

8 Après avoir parcouru tout le pays, ils arrivèrent à Jérusalem au bout de neuf mois et vingt jours.

9 Et Joab remit au roi la somme du nombre du peuple ; et il y avait en Israël huit cent mille hommes vaillants qui tiraient l'épée; et les hommes de Juda étaient de cinq cent mille hommes.

10 Et le cœur de David le frappa après qu'il eut dénombré le peuple. Et David dit au Seigneur : J'ai beaucoup péché en ce que j'ai fait ; et maintenant, je t'en supplie, Seigneur, ôte l'iniquité de ton serviteur; car j'ai fait une très grande folie.

11 Car David étant levé le matin, la parole de l'Éternel fut adressée au prophète Gad, voyant de David, disant :

12 Va et dis à David : Ainsi dit le Seigneur : Je t'offre trois choses ; choisis-en un d'eux, que je te le fasse.

13 Alors Gad vint vers David, et lui rapporta, et lui dit : Est-ce que sept années de famine t'atteindront dans ton pays ? ou fuiras-tu trois mois devant tes ennemis, tandis qu'ils te poursuivront ? ou qu'il y ait trois jours de peste dans ton pays? maintenant conseillez, et voyez quelle réponse je rendrai à celui qui m'a envoyé.

14 Et David dit à Gad : Je suis dans une grande détresse ; tombons maintenant entre les mains du Seigneur ; car ses miséricordes sont grandes ; et ne me laisse pas tomber entre les mains de l'homme.

15 Ainsi l'Éternel envoya la peste sur Israël depuis le matin jusqu'au temps fixé ; et il mourut du peuple depuis Dan jusqu'à Beer-Shéba soixante-dix mille hommes.

16 Et quand l'ange étendit sa main sur Jérusalem pour la détruire, le Seigneur lui dit : Retiens maintenant ta main, c'est assez ; car le peuple se repentit, et le Seigneur arrêta la main de l'ange, de sorte qu'il ne détruisit pas le peuple. Et l'ange de l'Éternel était près de l'aire d'Araunah, le Jébusien.

17 Car David parla au Seigneur quand il vit l'ange qui frappait le peuple, et dit : Voici, j'ai péché, et j'ai fait le mal ; mais ces brebis, qu'ont-elles fait ? que ta main, je te prie, soit contre moi et contre la maison de mon père.

18 Et Gad vint ce jour-là vers David, et lui dit : Monte, élève un autel à l'Éternel dans l'aire d'Araunah le Jébusien.

19 Et David, selon la parole de Gad, monta comme l'Éternel l'avait commandé.

20 Et Arunah regarda, et vit le roi et ses serviteurs venir vers lui ; Arunah sortit et se prosterna devant le roi, le visage contre terre.

21 Et Arunah dit : Pourquoi mon Seigneur le roi est-il venu vers son serviteur ? Et David dit: Pour t'acheter ton aire, pour bâtir un autel à l'Éternel, afin que la plaie soit arrêtée loin du peuple.

22 Et Araunah dit à David : Que le roi mon seigneur prenne et offre ce qui lui semblera bon ; voici, voici des boeufs pour l'holocauste, et des instruments de battage et d'autres instruments des boeufs pour le bois.

23 Arunah, en tant que roi, donna toutes ces choses au roi. Et Araunah dit au roi : Que l'Éternel, ton Dieu, t'accepte.

24 Et le roi dit à Arunah : Non ; mais je te l'achèterai sûrement à un prix ; je n'offrirai pas non plus d'holocauste à l'Éternel, mon Dieu, ce qui ne me coûte rien. Alors David acheta l'aire de battage et les boeufs pour cinquante sicles d'argent.

25 Et David bâtit là un autel à l'Éternel, et offrit des holocaustes et des sacrifices de prospérités. Ainsi l'Éternel fut imploré pour le pays, et la plaie fut arrêtée d'Israël.

Bibliothèque des Ecritures :

Astuce de recherche

Tapez un seul mot ou utilisez des guillemets pour rechercher une phrase entière (par exemple "car Dieu a tant aimé le monde").

The Remnant Church Headquarters in Historic District Independence, MO. Church Seal 1830 Joseph Smith - Church History - Zionic Endeavors - Center Place

Pour des ressources supplémentaires, veuillez visiter notre Ressources pour les membres page.