Romains

L'Épître de Paul l'Apôtre aux Romains

 

CHAPITRE 1

Paul annonce l'évangile aux Romains.

1 Paul, apôtre, serviteur de Dieu, appelé par Jésus-Christ, et mis à part pour annoncer l'Evangile,

2 (qu'il avait promis auparavant par ses prophètes dans les saintes écritures,)

3 Quant à son fils Jésus Christ notre Seigneur, qui a été fait de la postérité de David selon la chair ;

4 Et déclara le Fils de Dieu avec puissance, par l'Esprit, selon la vérité, par la résurrection d'entre les morts ;

5 par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, par l'obéissance et la foi en son nom, pour annoncer l'évangile à toutes les nations ;

6 Parmi lesquels vous êtes aussi appelés de Jésus-Christ;

7 C'est pourquoi j'écris à tous ceux qui sont à Rome, bien-aimés de Dieu, appelés saints; Grâce et paix à vous de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ.

8 Premièrement, je rends grâces à mon Dieu par Jésus-Christ, car vous êtes tous fermes et votre foi est annoncée dans le monde entier.

9 Car Dieu est mon témoin, que je sers, que sans cesse je fais toujours mention de toi dans mes prières, afin que tu sois gardé par l'Esprit, dans l'évangile de son Fils,

10 Vous demandant de vous souvenir de moi dans vos prières, je vous écris maintenant que vous lui demanderez avec foi que, si par quelque moyen que ce soit, je puisse enfin vous servir dans mes travaux et faire un voyage prospère. par la volonté de Dieu, pour venir à vous.

11 Car il me tarde de vous voir, afin de vous communiquer quelque don spirituel, afin qu'il soit établi en vous jusqu'à la fin ;

12 Afin que je sois consolé avec vous par la foi mutuelle entre vous et moi.

13 Maintenant, frères, je ne voudrais pas que vous ignoriez que j'ai souvent eu l'intention de venir à vous (mais j'en ai été empêché jusqu'ici) afin d'avoir aussi du fruit parmi vous, comme parmi les autres Gentils.

14 Je suis débiteur envers les Grecs et envers les Barbares ; à la fois aux sages et aux imprudents.

15 Et autant qu'il y a en moi, je suis prêt à annoncer aussi l'Evangile à vous qui êtes à Rome.

16 Car je n'ai pas honte de l'Evangile de Christ; car c'est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit; au Juif d'abord, et aussi au Grec.

17 Car la justice de Dieu y est révélée par la foi en son nom ; comme il est écrit : Le juste vivra par la foi.

18 Car la colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes ; qui n'aiment pas la vérité, mais demeurent dans l'injustice,

19 Après que ce qui peut être connu de Dieu leur est manifeste.

20 Car Dieu leur a révélé ses choses invisibles, depuis la création du monde, qui se voient clairement ; les choses qui ne sont pas vues étant comprises par les choses qui sont faites, par sa puissance éternelle et sa divinité ; afin qu'ils soient sans excuse;

21 Parce que, lorsqu'ils ont connu Dieu, ils ne l'ont pas glorifié comme Dieu, ni n'ont été reconnaissants, mais sont devenus vains dans leurs imaginations, et leurs cœurs insensés se sont obscurcis.

22 Se déclarant sages, ils devinrent insensés.

23 Et changea la gloire du Dieu incorruptible en une image semblable à l'homme corruptible, aux oiseaux, aux quadrupèdes et aux reptiles.

24 C'est pourquoi Dieu les a aussi livrés à l'impureté, à cause des convoitises de leur propre cœur ; déshonorer leur propre corps entre eux;

25 qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature plus que le Créateur, qui est béni éternellement. Amen.

26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à de viles affections ; car même leurs femmes ont changé l'usage naturel en ce qui est contre nature ;

27 Et de même aussi les hommes, quittant l'usage naturel de la femme, s'enflammèrent dans leur convoitise l'un pour l'autre ; des hommes avec des hommes travaillant ce qui est inconvenant, et recevant en eux-mêmes la récompense de leur erreur qui était digne.

28 Et comme ils n'aimaient pas retenir Dieu selon une certaine connaissance, Dieu les a livrés à un esprit réprouvé, pour faire les choses qui ne sont pas convenables ;

29 étant rempli de toute injustice, fornication, méchanceté, cupidité, méchanceté; plein d'envie, de meurtre, de débat, de tromperie, de malignité ; chuchoteurs,

30 Médisants, haïsseurs de Dieu, méchants, orgueilleux, vantards, inventeurs de mauvaises choses, désobéissants à leurs parents,

31 Sans intelligence, briseurs d'alliance, sans affection naturelle, implacables, impitoyables ;

32 Et quelques-uns qui, connaissant le jugement de Dieu, que ceux qui commettent de telles choses sont dignes de mort, sont inexcusables, non seulement font de même, mais prennent plaisir à ceux qui les font.


CHAPITRE 2

Ceux qui pèchent ne peuvent échapper au jugement de Dieu.

1 C'est pourquoi tu es inexcusable, ô homme, qui que tu sois, qui juge ainsi; car là où tu en juges un autre, tu te condamnes toi-même ; car toi qui juges, tu fais les mêmes choses.

2 Mais nous sommes sûrs que le jugement de Dieu est selon la vérité contre ceux qui commettent de telles choses.

3 Et penses-tu, ô homme, qui juges ceux qui commettent de telles choses, et qui les fais, que tu échapperas au jugement de Dieu ?

4 Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité ; ne sachant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ?

5 mais, après ton endurcissement et ton cœur impénitent, chéris-toi ta colère contre le jour de la colère et la révélation du juste jugement de Dieu ;

6 qui rendra à chacun selon ses oeuvres;

7 A ceux qui, par une persévérance patiente à bien faire, recherchent la gloire, l'honneur et l'immortalité, la vie éternelle ;

8 Mais à ceux qui contestent et n'obéissent pas à la vérité, mais obéissent à l'injustice, à l'indignation et à la colère,

9 Tribulation et angoisse sur toute âme d'homme qui fait le mal; du Juif d'abord, et aussi du Gentil;

10 Mais gloire, honneur et paix à tout homme qui fait le bien ; au Juif d'abord, et aussi au Gentil;

11 Car il n'y a pas de considération de personnes auprès de Dieu.

12 Car tous ceux qui ont péché sans loi périront aussi sans loi; et tous ceux qui ont péché dans la loi seront jugés par la loi;

13 (Car ce ne sont pas ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ceux qui la font seront justifiés.

14 Car lorsque les Gentils, qui n'ont pas la loi, font par nature les choses contenues dans la loi, ceux-ci, n'ayant pas la loi, sont une loi pour eux-mêmes ;

15 Qui montrent l'œuvre de la loi écrite dans leurs cœurs, leur conscience rendant aussi témoignage, et leurs pensées entre-temps s'accusant ou s'excusant les uns les autres ;)

16 Au jour où Dieu jugera les secrets des hommes par Jésus-Christ selon l'Evangile.

17 Voici, tu es appelé Juif, et tu te reposes dans la loi, et tu te vantes de Dieu,

18 Et connaissant sa volonté, et approuvant les choses les plus excellentes, étant instruits par la loi;

19 Et tu as confiance que tu es toi-même un guide pour les aveugles, une lumière pour ceux qui sont dans les ténèbres,

20 Un instructeur pour les insensés, un enseignant pour les enfants, qui a la forme de la connaissance et de la vérité dans la loi.

21 Toi donc qui enseignes un autre, ne t'enseignes-tu pas toi-même ? toi qui prêches qu'un homme ne doit pas voler, voles-tu?

22 Toi qui dis qu'un homme ne doit pas commettre d'adultère, tu commets un adultère ? toi qui as en horreur les idoles, tu commets un sacrilège ?

23 Toi qui te glorifie de la loi, en violant la loi tu déshonores Dieu?

24 Car le nom de Dieu est blasphémé parmi les païens par vous, comme il est écrit.

25 Car la circoncision profite vraiment, si tu gardes la loi; mais si tu enfreins la loi, ta circoncision est rendue incirconcision.

26 C'est pourquoi, si l'incirconcis garde la justice de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas comptée pour circoncision ?

27 Et l'incirconcision qui est par nature, si elle accomplit la loi, ne te jugera-t-elle pas, toi qui transgresses la loi par la lettre et la circoncision ?

28 Car il n'est pas Juif, qui l'est extérieurement ; la circoncision n'est pas non plus celle qui est extérieure dans la chair;

29 Mais c'est un Juif, qui l'est intérieurement ; et la circoncision est celle du cœur, dans l'esprit, et non dans la lettre ; dont la louange n'est pas celle des hommes, mais celle de Dieu.


CHAPITRE 3

L'avantage des Juifs — Aucune chair n'est justifiée par la loi.

1 Quel avantage a donc le Juif sur le Gentil ? ou à quoi profite la circoncision, qui n'est pas Juif de cœur ?

2 Mais celui qui est Juif de cœur, je le dis, a beaucoup dans tous les sens ; principalement parce que c'est à eux qu'étaient confiés les oracles de Dieu.

3 Et si certains ne croyaient pas ? leur incrédulité rendra-t-elle la foi de Dieu sans effet ?

4 Dieu ne plaise; oui, que Dieu soit vrai, mais que tout homme soit un menteur; comme il est écrit, afin que tu sois justifié dans tes paroles, et que tu sois vaincu quand tu es jugé.

5 Mais si nous restons dans notre injustice et louons la justice de Dieu, comment oserons-nous dire : Dieu est injuste, celui qui se venge ? (Je parle en homme qui craint Dieu,)

6 Dieu ne plaise; car alors comment Dieu jugera-t-il le monde ?

7 Car si la vérité de Dieu a plus abondé par mon mensonge, (comme on l'appelle chez les Juifs), pour sa gloire ; pourquoi suis-je aussi jugé comme un pécheur ? et pas reçu ? Parce que nous sommes calomniés ?

8 Et certains affirment que nous disons, (dont la damnation est juste,) Faisons le mal afin que le bien vienne. Mais c'est faux.

9 Si ce n'est pas le cas ; que valons-nous donc mieux qu'eux ? Non, en aucun cas; car nous avons prouvé auparavant que les Juifs et les Gentils sont tous sous le péché.

10 Comme il est écrit, il n'y a pas de juste, non, pas un seul ;

11 Il n'y a personne qui comprenne, il n'y a personne qui cherche Dieu.

12 Ils se sont tous égarés, ils sont ensemble devenus inutiles ; il n'y en a aucun qui fasse le bien, non, pas un seul.

13 Leur gosier est un sépulcre ouvert ; avec leurs langues, ils ont usé de tromperie; le venin des aspics est sous leurs lèvres ;

14 Dont la bouche est pleine de malédiction et d'amertume;

15 Leurs pieds sont prompts à verser le sang ;

16 La destruction et la misère sont dans leurs voies ;

17 Et ils n'ont pas connu le chemin de la paix ;

18 Il n'y a pas de crainte de Dieu devant leurs yeux.

19 Or, nous savons que ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi ; afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde devienne coupable devant Dieu.

20 Car c'est par la loi que vient la connaissance du péché; c'est pourquoi, par les oeuvres de la loi, aucune chair ne sera justifiée à ses yeux.

21 Mais maintenant la justice de Dieu sans la loi est manifestée, attestée par la loi et les prophètes ;

22 La justice de Dieu qui est par la foi en Jésus-Christ pour tous et sur tous ceux qui croient ; car il n'y a pas de différence;

23 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ;

24 C'est pourquoi n'étant justifié que par sa grâce, par la rédemption qui est en Jésus-Christ ;

25 que Dieu a établi pour être une propitiation par la foi en son sang, pour déclarer sa justice pour la rémission des péchés passés, par la patience de Dieu ;

26 Pour déclarer, dis-je, en ce moment sa justice; afin qu'il soit juste et qu'il justifie celui qui croit en Jésus.

27 Où est donc la vantardise ? C'est exclu. Par quelle loi ? des travaux ? Non; mais par la loi de la foi.

28 C'est pourquoi nous concluons qu'un homme est justifié par la foi seule sans les oeuvres de la loi.

29 Est-il le Dieu des Juifs seulement ? n'est-il pas aussi des Gentils ? Oui, des Gentils aussi;

30 puisque Dieu justifiera la circoncision par la foi, et l'incirconcision par la foi.

31 Annulons-nous donc la loi par la foi ? Dieu pardonne; oui, nous établissons la loi.


CHAPITRE 4

La foi d'Abraham — Abraham est le père de tous ceux qui croient — La justice de la foi.

1 Que dirons-nous donc qu'Abraham notre père, quant à la chair, a trouvé ?

2 Car si Abraham a été justifié par la loi des œuvres, il doit se glorifier en lui-même ; mais pas de Dieu.

3 Car que dit l'Écriture ? Abraham crut Dieu, et cela lui fut imputé à justice.

4 Or, à celui qui est justifié par la loi des œuvres, la récompense est comptée, non en grâce, mais en dette.

5 Mais pour celui qui ne cherche pas à être justifié par la loi des œuvres, mais qui croit en celui qui ne justifie pas l'impie, sa foi est comptée à justice.

6 De même que David décrit aussi la béatitude de l'homme à qui Dieu impute la justice sans la loi des œuvres,

7 Disant : Heureux par la foi ceux dont les iniquités sont pardonnées et dont les péchés sont couverts.

8 Heureux l'homme à qui le Seigneur n'imputera pas de péché.

9 Cette bénédiction vient-elle donc sur la circoncision seulement, ou sur l'incirconcision aussi ? car nous disons que la foi a été imputée à Abraham à justice.

10 Comment a-t-il alors été calculé ? quand il était circoncis ou incirconcis ? Pas dans la circoncision, mais dans l'incirconcision.

11 Et il reçut le signe de la circoncision, un sceau de la justice de la foi qu'il avait encore étant incirconcis; afin qu'il soit le père de tous ceux qui croient, même s'ils ne sont pas circoncis; que justice leur soit aussi imputée;

12 Et le père de la circoncision à ceux qui ne sont pas seulement de la circoncision, mais qui marchent aussi dans les pas de cette foi de notre père Abraham, qu'il avait étant encore incirconcis.

13 Car la promesse qu'il serait l'héritier du monde n'était pas pour Abraham, ou pour sa postérité, par la loi, mais par la justice de la foi.

14 Car si ceux qui sont de la loi sont héritiers, la foi est rendue vaine, et la promesse est devenue sans effet ;

15 Parce que la loi produit la colère; car là où il n'y a pas de loi, il n'y a pas de transgression.

16 C'est pourquoi vous êtes justifiés par la foi et les œuvres, par la grâce, afin que la promesse soit assurée pour toute la semence ; non seulement à ceux qui sont de la loi, mais aussi à ceux qui sont de la foi d'Abraham ; qui est notre père à tous,

17 (Comme il est écrit, je t'ai établi père d'une multitude de nations), devant celui en qui il a cru, oui Dieu, qui vivifie les morts et appelle comme si elles étaient ce qui n'est pas;

18 Celui qui, contre toute espérance, a cru en l'espérance, afin de devenir le père d'une multitude de nations, selon ce qui a été dit, Ainsi sera ta postérité.

19 Et n'étant pas faible dans la foi, il ne considéra pas son propre corps maintenant mort, alors qu'il avait environ cent ans, ni encore la mort du ventre de Sara ;

20 Il n'a pas chancelé à la promesse de Dieu par incrédulité; mais était fort dans la foi, rendant gloire à Dieu;

21 Et étant pleinement persuadé que ce qu'il avait promis, il pouvait aussi l'accomplir.

22 Et c'est pourquoi cela lui fut imputé à justice.

23 Or, il n'était pas écrit à cause de lui seul qu'on lui en imputait;

24 Mais pour nous aussi, à qui il sera imputé, si nous croyons en celui qui a ressuscité Jésus notre Seigneur d'entre les morts ;

25 qui a été livré pour nos offenses, et qui est ressuscité pour notre justification.


CHAPITRE 5

Christ est mort pour nous, par qui nous sommes réconciliés avec Dieu — Comme le péché et la mort sont venus par Adam, ainsi la justice et la vie par Jésus-Christ.

1 Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ ;

2 Par qui aussi nous avons accès par la foi à cette grâce dans laquelle nous nous tenons, et nous réjouissons dans l'espérance de la gloire de Dieu.

3 Et non seulement cela, mais nous nous glorifions aussi dans les tribulations ; sachant que la tribulation produit la patience;

4 Et patience, expérience ; et expérience, espoir;

5 Et l'espérance ne fait pas honte; parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous est donné.

6 Car, alors que nous étions encore sans force, en temps voulu, Christ est mort pour les impies.

7 Car à peine mourra-t-on pour un juste; pourtant peut-être que pour un homme bon, certains oseraient même mourir.

8 Mais Dieu recommande son amour envers nous, en ce que, alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.

9 Bien plus donc, étant maintenant justifiés par son sang, serons-nous sauvés de la colère par lui.

10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils ; bien plus, étant réconciliés, nous serons sauvés par sa vie.

11 Et non seulement cela, mais nous nous réjouissons aussi en Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, par qui maintenant nous avons reçu l'expiation.

12 C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort est passée sur tous les hommes, car tous ont péché ;

13 (Car, avant la loi, le péché était dans le monde, mais le péché n'est pas imputé à ceux qui n'ont pas de loi.

14 Néanmoins, la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché après la similitude de la transgression d'Adam, qui est la figure de celui qui devait venir. Car je dis que par l'offense, la mort a régné sur tous.

15 Mais l'offense n'est pas comme le don gratuit, car le don abonde. Car, si par l'offense d'un seul, beaucoup sont morts; à plus forte raison la grâce de Dieu et le don par grâce ont-ils abondé par un seul homme, Jésus-Christ, sur plusieurs.

16 Et non comme, par celui qui a péché, est le don; car le jugement est par un à la condamnation, mais le don gratuit est de plusieurs offenses à la justification.

17 Car si par l'offense d'un seul la mort a régné sur un seul; bien plus ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront dans la vie par un seul, Jésus-Christ.)

18 C'est pourquoi, comme par l'offense d'un seul jugement est venu sur tous les hommes à la condamnation; de même, par la justice d'un seul, le don gratuit est venu sur tous les hommes pour la justification de la vie.

19 Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes.

20 De plus la loi est entrée, afin que l'offense abonde. Mais là où le péché a abondé, la grâce a beaucoup plus abondé ;

21 Afin que, comme le péché a régné jusqu'à la mort, ainsi la grâce puisse régner par la justice jusqu'à la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur.


CHAPITRE 6

Mort au péché - Mode de baptême en Christ.

1 Que dirons-nous alors ? Allons-nous continuer dans le péché pour que la grâce abonde ?

2 Dieu ne plaise. Comment, nous qui sommes morts au péché, y vivrons-nous plus longtemps ?

3 Ne savez-vous pas que nous tous, qui avons été baptisés en Jésus-Christ, avons été baptisés en sa mort ?

4 C'est pourquoi nous sommes ensevelis avec lui par le baptême dans la mort ; que, comme Christ a été ressuscité d'entre les morts par la gloire du Père, de même nous devons aussi marcher en nouveauté de vie.

5 Car si nous avons été plantés ensemble à la ressemblance de sa mort, nous serons aussi à la ressemblance de sa résurrection ;

6 Sachant ceci, que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché soit détruit, afin que désormais nous ne servions plus le péché.

7 Car celui qui est mort au péché est affranchi du péché.

8 Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui ;

9 Sachant que Christ, ressuscité des morts, ne meurt plus ; la mort n'a plus de pouvoir sur lui.

10 Car en ce qu'il est mort, il est mort une seule fois au péché ; mais en ce qu'il vit, il vit pour Dieu.

11 De même, considérez-vous aussi comme morts au péché, mais vivants pour Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur.

12 Que le péché ne règne donc pas dans votre corps mortel, afin que vous lui obéissiez dans ses convoitises.

13 Ne livrez pas vos membres comme instruments d'injustice au péché ; mais abandonnez-vous à Dieu comme des vivants d'entre les morts, et vos membres comme des instruments de justice pour Dieu.

14 Car en agissant ainsi, le péché n'aura pas de pouvoir sur vous; car vous n'êtes pas sous la loi, mais sous la grâce.

15 Et alors ? pécherons-nous, parce que nous ne sommes pas sous la loi, mais sous la grâce : à Dieu ne plaise.

16 Ne savez-vous pas que, à qui vous vous livrez comme serviteurs pour obéir, vous êtes ses serviteurs à qui vous obéissez ; soit du péché jusqu'à la mort, soit de l'obéissance jusqu'à la justice ?

17 Mais Dieu soit loué de ce que vous n'êtes pas esclaves du péché, car vous avez obéi de tout cœur à la doctrine qui vous a été transmise.

18 Etant alors affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice.

19 Je parle à la manière des hommes à cause de l'infirmité de votre chair; car, comme dans le passé vous avez livré vos membres serviteurs à l'impureté et à l'iniquité à l'iniquité ; de même maintenant, amenez vos membres, serviteurs, à la justice pour la sainteté.

20 Car lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres de la justice.

21 Quel fruit aviez-vous alors de ces choses dont vous avez maintenant honte ? car la fin de ces choses, c'est la mort.

22 Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus serviteurs de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.

23 Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don de Dieu, c'est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur.


CHAPITRE 7

L'objet et le fonctionnement de la loi.

1 Ne savez-vous pas, frères, (car je parle à ceux qui connaissent la loi), comment la loi domine sur un homme aussi longtemps qu'il vit ?

2 Car la femme qui a un mari n'est liée par la loi à son mari que tant qu'il vit ; car si le mari est mort, elle est déliée de la loi de son mari.

3 Ainsi donc, si, du vivant de son mari, elle est mariée à un autre homme, elle sera appelée adultère ; mais si son mari est mort, elle est libre de cette loi ; de sorte qu'elle n'est pas adultère, bien qu'elle soit mariée à un autre homme.

4 C'est pourquoi, mes frères, vous aussi êtes devenus morts à la loi par le corps de Christ ; afin que vous soyez mariés à un autre, même à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous apportions du fruit à Dieu.

5 Car lorsque nous étions dans la chair, les actions du péché, qui n'étaient pas conformes à la loi, ont agi dans nos membres pour produire du fruit jusqu'à la mort.

6 Mais maintenant nous sommes délivrés de la loi dans laquelle nous étions retenus, étant morts à la loi, afin que nous servions dans un esprit nouveau, et non dans l'ancienneté de la lettre.

7 Que dirons-nous alors ? La loi est-elle un péché ? Dieu pardonne. Non, je n'avais connu le péché que par la loi; car je n'avais pas connu la convoitise, si la loi n'avait dit : Tu ne convoiteras point.

8 Mais le péché, occasionné par le commandement, a produit en moi toutes sortes de concupiscences. Car sans la loi le péché était mort.

9 Car une fois j'étais vivant sans transgression de la loi, mais quand le commandement de Christ est venu, le péché a repris vie, et je suis mort.

10 Et quand je n'ai pas cru au commandement de Christ qui est venu, qui a été ordonné à la vie, j'ai trouvé qu'il me condamnait à mort.

11 Car le péché, prenant occasion, a renié le commandement, et m'a trompé; et par elle j'ai été tué.

12 Néanmoins, j'ai trouvé la loi sainte, et le commandement saint, juste et bon.

13 Ce qui est bon m'a-t-il donc fait mourir ? Dieu pardonne. Mais le péché, afin qu'il paraisse péché par ce qui est bon produisant la mort en moi; que le péché, par le commandement, pourrait devenir extrêmement pécheur.

14 Car nous savons que le commandement est spirituel ; mais quand j'étais sous la loi, j'étais encore canal, vendu sous le péché.

15 Mais maintenant je suis spirituel ; car ce qu'il m'est commandé de faire, je le fais; et ce qu'il m'est commandé de ne pas permettre, je ne le permets pas.

16 Car ce que je sais n'est pas bien, je ne le ferais pas ; pour ce qui est péché, je hais.

17 Si donc je ne fais pas ce que je ne permettrais pas, je consens à la loi, qu'elle est bonne ; et je ne suis pas condamné.

18 Maintenant donc, ce n'est plus moi qui pèche; mais je cherche à soumettre ce péché qui habite en moi.

19 Car je sais qu'en moi, c'est-à-dire dans ma chair, il n'y a rien de bon; car vouloir est présent en moi, mais faire ce qui est bon, je ne le trouve qu'en Christ.

20 Car le bien que j'aurais fait sous la loi, je ne le trouve pas bon; donc je ne le fais pas.

21 Mais le mal que je ne ferais pas sous la loi, je le trouve bon ; Ce que je fais.

22 Maintenant, si je fais cela, par l'aide de Christ, je ne ferais pas sous la loi, je ne suis pas sous la loi ; et ce n'est plus que je cherche à faire le mal, mais à soumettre le péché qui habite en moi.

23 Je trouve donc qu'en vertu de la loi, lorsque je voulais faire le bien, le mal était présent avec moi ; car je prends plaisir à la loi de Dieu selon l'homme intérieur.

24 Et maintenant je vois une autre loi, même le commandement de Christ, et il est imprimé dans mon esprit.

25 Mais mes membres font la guerre contre la loi de mon esprit, et me rendent captif de la loi du péché qui est dans mes membres.

26 Et si je ne soumets pas le péché qui est en moi, mais que je serve avec la chair la loi du péché; Ô misérable que je suis ! qui me délivrera du corps de cette mort ?

27 Je rends donc grâces à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur, de ce que je sers moi-même la loi de Dieu.


CHAPITRE 8

Ceux qui vivent dans l'Esprit, sont exempts de condamnation et sont sûrs de la délivrance décrétée de Dieu - Toute la création doit participer à la rédemption de Christ.

1 Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent non selon la chair, mais selon l'Esprit.

2 Car la loi de l'Esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.

3 Car ce que la loi n'a pas pu faire, en ce qu'elle était faible par la chair, Dieu envoyant son propre Fils dans la ressemblance d'une chair pécheresse, et pour le péché, a condamné le péché dans la chair ;

4 Afin que la justice de la loi soit accomplie en nous, qui ne marchons pas selon la chair, mais selon l'Esprit.

5 Car ceux qui sont selon la chair s'occupent des choses de la chair; mais ceux qui sont selon l'Esprit, les choses de l'Esprit.

6 Car être charnel, c'est la mort; mais être spirituel, c'est la vie et la paix.

7 Parce que l'esprit charnel est inimitié contre Dieu; car elle n'est pas soumise à la loi de Dieu, et elle ne peut pas non plus l'être.

8 Ainsi donc ceux qui sont selon la chair ne peuvent plaire à Dieu.

9 Mais vous n'êtes pas selon la chair, mais selon l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Or, si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.

10 Et si Christ est en vous, bien que le corps meure à cause du péché, l'Esprit est vie à cause de la justice.

11 Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts vivifiera aussi vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.

12 C'est pourquoi, frères, nous ne sommes pas débiteurs de la chair, pour vivre selon la chair.

13 Car si vous vivez selon la chair, pour le péché, vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous mortifiez les actions du corps, vous vivrez pour Christ.

14 Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.

15 Car vous n'avez plus reçu l'esprit de servitude à craindre ; mais vous avez reçu l'Esprit d'adoption ; par lequel nous crions, Abba, Père.

16 L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu ;

17 Et si enfants, héritiers; héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ; si du moins nous souffrons avec lui, afin que nous soyons aussi glorifiés ensemble.

18 Car j'estime que les souffrances du temps présent ne sont pas dignes d'être nommées avec la gloire qui sera révélée en nous.

19 Car l'ardente attente de la créature attend la manifestation des fils de Dieu.

20 Car la créature n'a pas été soumise à la tribulation volontairement, mais à cause de celui qui l'a soumise avec espérance ;

21 Parce que la créature elle-même sera délivrée de l'esclavage de la corruption pour la glorieuse liberté des enfants de Dieu.

22 Car nous savons que toute la création gémit et travaille dans la douleur jusqu'à maintenant.

23 Et non seulement eux, mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous-mêmes soupirons en nous-mêmes, attendant l'adoption, c'est-à-dire la rédemption de notre corps.

24 Car nous sommes sauvés par l'espérance ; mais l'espérance qui se voit n'est pas l'espérance ; car ce qu'un homme voit, pourquoi espère-t-il encore ?

25 Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec patience.

26 De même l'Esprit aide aussi nos infirmités; car nous ne savons pas pourquoi nous devrions prier comme il se doit ; mais l'Esprit lui-même intercède pour nous avec des gémissements inexprimables.

27 Et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce qu'il intercède pour les saints selon la volonté de Dieu.

28 Et nous savons que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.

29 Car celui qu'il a connu d'avance, il l'a aussi prédestiné à être conforme à son image, afin d'être le premier-né d'une multitude de frères.

30 Et celui qu'il a prédestiné, il l'a aussi appelé; et celui qu'il a appelé, il l'a aussi sanctifié; et celui qu'il a sanctifié, il l'a aussi glorifié.

31 Que dirons-nous donc de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui peut l'emporter sur nous ?

32 Lui qui n'a pas épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui?

33 Qui imputera quoi que ce soit à la charge des élus de Dieu ? C'est Dieu qui justifie.

34 Qui est celui qui condamne ? C'est Christ qui est mort, ou plutôt qui est ressuscité, qui est même à la droite de Dieu, qui aussi intercède pour nous.

35 Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Tribulation, ou détresse, ou persécution, ou famine, ou nudité, ou péril, ou épée ?

36 Selon qu'il est écrit : A cause de toi, nous sommes tués tout le jour ; nous sommes comptés comme des moutons de boucherie.

37 Non, en toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.

38 Car j'ai l'assurance que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni les puissances, ni les choses présentes ni les choses à venir,

39 Ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.


CHAPITRE 9

La douleur de Paul pour les Juifs - Raisons donc - L'appel des Gentils.

1 Je dis la vérité en Christ, je ne mens pas, ma conscience m'en rend aussi témoignage par le Saint-Esprit,

2 Que j'ai une grande lourdeur et une douleur continuelle dans mon cœur,

3 (Car une fois j'aurais souhaité être anathème de Christ), pour mes frères, mes parents selon la chair;

4 Qui sont les Israélites ? de qui sont l'adoption, et la gloire, et les alliances, et le don de la loi, et le service de Dieu,

5 Et les promesses qui sont faites aux pères ; et de qui, quant à la chair, était Christ, qui est Dieu sur tous, béni éternellement. Amen.

6 Ce n'est pas comme si la parole de Dieu n'avait eu aucun effet. Car ils ne sont pas tous Israël, qui sont d'Israël.

7 Et parce qu'ils sont tous enfants d'Abraham, ils ne sont pas non plus la semence ; mais, En Isaac ta postérité sera appelée.

8 C'est-à-dire que ceux qui sont les enfants de la chair, ceux-là ne sont pas les enfants de Dieu ; mais les enfants de la promesse sont comptés pour la semence.

9 Car ceci est la parole de la promesse. Je viendrai à ce moment-là, et Sara aura un fils.

10 Et pas seulement Sarah ; mais quand Rebecca eut aussi conçu d'un, notre père Isaac,

11 (Car les enfants n'étant pas encore nés, n'ayant fait ni bien ni mal, afin que le dessein de Dieu selon l'élection subsiste, non par les œuvres, mais par celui qui appelle ;)

12 Il lui fut dit : L'aîné servira le cadet.

13 Selon qu'il est écrit, j'ai aimé Jacob, mais j'ai haï Esaü.

14 Que dirons-nous alors ? Y a-t-il de l'injustice avec Dieu ? Dieu pardonne.

15 Car il dit à Moïse : J'aurai pitié de qui j'aurai pitié, et j'aurai compassion de qui j'aurai compassion.

16 Ainsi donc, cela ne dépend pas de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde.

17 Car l'Écriture dit à Pharaon : Je t'ai ressuscité dans ce même but, afin de montrer ma puissance en toi, et que mon nom soit proclamé sur toute la terre.

18 C'est pourquoi il a pitié de qui il veut, et il endurcit qui il veut.

19 Tu me diras alors : Pourquoi trouve-t-il encore une faute ? Car qui a résisté à sa volonté?

20 Non, mais, ô homme, qui es-tu, qui répliques contre Dieu ? La chose formée dira-t-elle à celui qui l'a formée : Pourquoi m'as-tu fait ainsi ?

21 Le potier n'a-t-il pas le pouvoir sur l'argile de la même masse de faire un vase à honneur, et un autre à déshonneur ?

22 Que se passerait-il si Dieu, voulant manifester sa colère et faire connaître sa puissance, supportait avec beaucoup de patience les vases de colère faits pour la perdition ?

23 Et afin de faire connaître la richesse de sa gloire sur les vases de miséricorde qu'il avait préparés d'avance pour la gloire,

24 Même nous, qu'il a appelés, non seulement parmi les Juifs, mais aussi parmi les Gentils ?

25 Comme il le dit aussi dans Osée, je les appellerai mon peuple, qui n'était pas mon peuple; et son bien-aimé, qui n'était pas aimé.

26 Et il arrivera qu'au lieu où il leur a été dit : Vous n'êtes pas mon peuple ; là ils seront appelés enfants du Dieu vivant.

27 Ésaïe crie aussi au sujet d'Israël : Même si le nombre des enfants d'Israël est comme le sable de la mer, un reste sera sauvé ;

28 Car il achèvera l'ouvrage, et l'abrégera avec justice; parce que le Seigneur fera une courte œuvre sur la terre.

29 Et comme Ésaïe l'a dit auparavant : Si le Seigneur de Sabaoth ne nous avait laissé une postérité, nous étions comme Sodome, et nous étions devenus semblables à Gomorrhe.

30 Que dirons-nous alors ? Que les Gentils, qui n'ont pas poursuivi la justice, ont atteint la justice, même la justice qui est de la foi.

31 Mais Israël, qui suivait la loi de justice, n'a pas atteint la loi de justice.

32 C'est pourquoi ils ont trébuché contre cette pierre d'achoppement, non par la foi, mais comme par les oeuvres de la loi;

33 Selon qu'il est écrit : Voici, je mets en Sion une pierre d'achoppement et un rocher de scandale ; et quiconque croit en lui n'aura pas honte.


CHAPITRE 10

La justice de la loi et de la foi contrastaient.

1 Frères, le désir et la prière de mon cœur à Dieu pour Israël, c'est qu'ils soient sauvés.

2 Car je leur rends témoignage qu'ils ont du zèle pour Dieu, mais pas selon la connaissance.

3 Car eux, ignorant la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ne se sont pas soumis à la justice de Dieu.

4 Car Christ est la fin de la loi pour la justice de quiconque croit.

5 Car Moïse décrit la justice qui est de la loi, que l'homme qui fait ces choses vivra par elles.

6 Mais la justice qui vient de la foi parle ainsi : Ne dis pas dans ton cœur : Qui montera au ciel ? (c'est-à-dire faire descendre Christ d'en haut ;)

7 Ou, Qui descendra dans l'abîme ? (c'est-à-dire de ressusciter Christ d'entre les morts.)

8 Mais que dit-il ? La parole est près de toi, jusque dans ta bouche et dans ton cœur ; c'est-à-dire la parole de foi que nous prêchons ;

9 Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé.

10 Car du coeur l'homme croit à la justice; et de la bouche la confession est faite pour le salut.

11 Car l'Écriture dit : Quiconque croit en lui n'aura pas honte.

12 Car il n'y a pas de différence entre le Juif et le Grec ; car le même Seigneur sur tous est riche pour tous ceux qui l'invoquent.

13 Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

14 Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru ? et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? et comment entendront-ils sans prédicateur ?

15 Et comment prêcheront-ils, s'ils ne sont pas envoyés ? comme il est écrit : Qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui prêchent l'évangile de paix et apportent de bonnes nouvelles de bonnes choses !

16 Ainsi donc, la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Dieu.

17 Mais je dis : n'ont-ils pas entendu ? Oui, en vérité, leur son est allé dans toute la terre, et leurs paroles jusqu'aux extrémités du monde.

18 Mais ils n'ont pas tous obéi à l'Evangile. Car Ésaïe dit : Seigneur, qui a cru à notre rapport ?

19 Mais je dis : Israël ne le savait-il pas ? Maintenant Moïse dit : Je vous provoquerai à la jalousie par ceux qui ne sont pas un peuple, et par une nation insensée je vous irriterai.

20 Mais Ésaïe est très audacieux, et dit : J'ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas ; J'ai été rendu manifeste à ceux qui ne demandaient pas après moi.

21 Mais il dit à Israël : Tout le jour j'ai étendu mes mains vers un peuple désobéissant et contredisant.


CHAPITRE 11

Dieu n'a pas rejeté tout Israël - Promesse de leur salut.

1 Je dis donc : Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Dieu pardonne. Car je suis aussi un Israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin.

2 Dieu n'a pas rejeté son peuple qu'il a connu d'avance. Ne savez-vous pas ce que dit l'Ecriture d'Elie ? comment il se plaint à Dieu contre Israël, disant :

3 Seigneur, ils ont tué tes prophètes et détruit tes autels; et je reste seul, et ils cherchent ma vie.

4 Mais que lui dit la réponse de Dieu ? Je me suis réservé sept mille hommes qui n'ont pas fléchi le genou devant l'image de Baal.

5 De même donc, à l'heure actuelle, il y a aussi un résidu selon l'élection de la grâce.

6 Et si c'est par grâce, alors il n'est plus question d'oeuvres; sinon la grâce n'est plus la grâce. Mais s'il s'agit d'œuvres, alors ce n'est plus une grâce ; sinon le travail n'est plus du travail.

7 Et alors ? Israël n'a pas obtenu ce qu'il cherchait ; mais l'élection l'a obtenu, et les autres ont été aveuglés.

8 (Selon qu'il est écrit, Dieu leur a donné un esprit de sommeil, des yeux pour qu'ils ne voient pas, et des oreilles pour qu'ils n'entendent pas) jusqu'à ce jour.

9 Et David dit : Que leur table devienne un piège, et un piège, et une pierre d'achoppement, et une récompense pour eux ;

10 Que leurs yeux soient obscurcis, afin qu'ils ne voient plus, et inclinez toujours leur dos.

11 Je dis donc, ont-ils trébuché pour tomber ? Dieu pardonne; mais c'est plutôt par leur chute que le salut est venu aux Gentils, pour les exciter à la jalousie.

12 Or, si leur chute est la richesse du monde, et leur diminution la richesse des Gentils ; combien plus leur plénitude?

13 Car je vous parle, Gentils, puisque je suis l'apôtre des Gentils, je magnifie mon office.

14 Si, par quelque moyen que ce soit, je provoque l'émulation de ceux qui sont ma chair, et que je puisse en sauver quelques-uns.

15 Car si leur rejet est la réconciliation du monde, que sera leur rétablissement, sinon la vie d'entre les morts ?

16 Car si les prémices sont saintes, la masse est aussi sainte ; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi.

17 Et si quelques-unes des branches étaient cassées, et que toi, étant un olivier sauvage, tu étais greffé parmi eux, et que tu prenais avec eux la racine et la graisse de l'olivier ;

18 Ne te vante pas contre les branches, car tu ne portes pas la racine, mais la racine toi.

19 Car si tu te vantes, tu diras : Les branches ont été brisées pour que nous y soyons greffés.

20 Puits; à cause de l'incrédulité, ils ont été rompus, et tu demeures par la foi. Ne soyez pas exalté, mais craignez ;

21 Car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, prends garde qu'il ne t'épargne pas non plus.

22 Voyez donc la bonté et la sévérité de Dieu ; sur ceux qui tombaient, sévérité ; mais envers toi, bonté, si tu persistes dans sa bonté; sinon tu seras aussi retranché.

23 Et eux aussi, s'ils ne demeurent pas encore dans l'incrédulité, seront greffés; car Dieu est capable de les greffer à nouveau.

24 Car tu as été coupé de l'olivier qui est sauvage par nature, et tu as été greffé contre nature sur un bon olivier; combien plus ceux-ci, qui sont les branches naturelles, seront-ils greffés sur leur propre olivier ?

25 Car je ne voudrais pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, de peur que vous ne soyez sages dans vos propres conceptions, qu'Israël est en partie aveuglé, jusqu'à ce que la plénitude des Gentils soit entrée.

26 Et alors tout Israël sera sauvé ; comme il est écrit : Il sortira de Sion le Libérateur, et il détournera l'impiété de Jacob ;

27 Car c'est ici mon alliance avec eux, quand j'ôterai leurs péchés.

28 Quant à l'Evangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais comme touchant l'élection, ils sont aimés à cause des pères.

29 Car les dons et l'appel de Dieu sont sans repentance.

30 Car, comme autrefois vous n'avez pas cru Dieu, vous avez maintenant obtenu miséricorde par leur incrédulité ;

31 De même, ceux-ci aussi maintenant n'ont pas cru, afin que, par ta miséricorde, ils obtiennent aussi miséricorde.

32 Car Dieu les a tous réduits à l'incrédulité, afin d'avoir pitié de tous.

33 O profondeur des richesses de la sagesse et de la connaissance de Dieu ! combien ses jugements sont insondables et ses voies inexplorées !

34 Car qui a connu la pensée du Seigneur ? ou qui a été son conseiller?

35 Ou qui lui a donné le premier, et cela lui sera rendu de nouveau?

36 Car de lui, et par lui, et pour lui, sont toutes choses; à qui soit la gloire pour toujours. Amen.


CHAPITRE 12

Les miséricordes de Dieu nous poussent à le servir — Unité de l'Église — Devoirs chrétiens imposés.

1 Je vous supplie donc, frères, par la miséricorde de Dieu, d'offrir vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui est votre service raisonnable.

2 Et ne vous conformez pas à ce monde; mais soyez transformés par le renouvellement de votre esprit, afin que vous puissiez prouver ce qu'est cette volonté bonne, acceptable et parfaite de Dieu.

3 Car je dis, par la grâce qui m'a été donnée, à tout homme qui est parmi vous, de ne pas s'estimer plus haut qu'il ne devrait le penser, mais de penser sobrement, selon que Dieu a distribué à chacun la mesure de la foi .

4 Car comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas le même office ;

5 Ainsi, étant plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et chacun est membre l'un de l'autre.

6 Ayant donc des dons différents selon la grâce qui nous est donnée, soit la prophétie, prophétisons selon la proportion de la foi ;

7 Ou ministère, attendons notre ministère; ou celui qui enseigne, sur l'enseignement;

8 Ou celui qui exhorte, sur exhortation; celui qui donne, qu'il le fasse avec simplicité; celui qui gouverne, avec diligence; celui qui fait miséricorde, avec joie.

9 Que l'amour soit sans dissimulation. Abhorrez ce qui est mal et attachez-vous à ce qui est bien.

10 Soyez bienveillants les uns envers les autres d'un amour fraternel ; dans l'honneur se préférant;

11 Pas paresseux dans les affaires ; fervent d'esprit; servir le Seigneur;

12 Se réjouissant dans l'espérance ; patient dans la tribulation; continuant instantanément dans la prière;

13 Pourvoir aux besoins des saints; donné à l'hospitalité.

14 Bénissez ceux qui vous persécutent ! bénis et ne maudisse pas.

15 Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, et pleurez avec ceux qui pleurent.

16 Soyez du même avis les uns envers les autres. Ne vous souciez pas des choses élevées, mais condescendez aux hommes de basse condition. Ne soyez pas sage dans vos propres vanités.

17 Ne rendez à personne le mal pour le mal. Fournir des choses honnêtes aux yeux de tous les hommes.

18 S'il est possible, autant qu'il dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes.

19 Bien-aimés, ne vous vengez pas, mais cédez plutôt à la colère ; car il est écrit : Vengeance is mine ; Je rendrai, dit le Seigneur.

20 Si donc ton ennemi a faim, nourris-le ; s'il a soif, donne-lui à boire; car, ce faisant, tu amasseras des charbons ardents sur sa tête.

21 Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien.


CHAPITRE 13

Soumission aux gouvernants — L'amour est l'accomplissement de la loi — Gourmandise et ivresse réprouvées.

1 Que chaque âme soit soumise aux puissances supérieures. Car il n'y a de puissance dans l'Église que de Dieu ; les pouvoirs en place sont ordonnés de Dieu.

2 quiconque donc résiste à la puissance, résiste à l'ordonnance de Dieu; et ceux qui résisteront recevront leur propre châtiment.

3 Car les princes ne sont pas une terreur pour les bonnes œuvres, mais pour les mauvaises. N'auras-tu donc pas peur du pouvoir ? fais ce qui est bien, et tu en auras la louange ;

4 Car il est ton serviteur de Dieu pour le bien. Mais si tu fais ce qui est mal, crains; car il ne porte pas la verge en vain; car il est le ministre de Dieu, un vengeur pour exécuter la colère sur celui qui fait le mal.

5 C'est pourquoi vous devez nécessairement être soumis, non seulement pour la colère, mais aussi pour l'amour de la conscience.

6 Car, pour cette cause, payez-leur aussi vos consécrations ; car ils sont les ministres de Dieu, s'occupant continuellement de cette chose même.

7 Mais d'abord, rendez à tous leurs devoirs, selon la coutume, tribut à qui tribut, coutume à qui coutume, afin que vos consécrations se fassent dans la crainte de celui à qui appartient la crainte, et en l'honneur de celui à qui appartient l'honneur.

8 C'est pourquoi ne devez rien à personne, si ce n'est de s'aimer les uns les autres; car celui qui aime un autre a accompli la loi.

9 Pour cela, tu ne commettras pas d'adultère, tu ne tueras pas, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage, tu ne convoiteras pas; et s'il y a un autre commandement, il est brièvement compris dans ce dicton, à savoir : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

10 L'amour ne fait aucun mal à son prochain; donc l'amour est l'accomplissement de la loi.

11 Et que, connaissant l'heure, qu'il est maintenant grand temps de se réveiller du sommeil ; car maintenant notre salut est plus proche que lorsque nous avons cru.

12 La nuit est passée, le jour est proche ; rejetons donc les oeuvres des ténèbres, et revêtons l'armure de la lumière.

13 Marchons honnêtement, comme en plein jour ; pas dans les émeutes et l'ivresse, pas dans le chambrage et la dévergondage, pas dans les querelles et l'envie.

14 Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et ne vous souciez pas de la chair pour en satisfaire les convoitises.


CHAPITRE 14

Autosatisfaction interdite - Charité enjointe.

1 Celui qui est faible dans la foi, recevez-le, mais pas pour des disputes douteuses.

2 Car l'un croit qu'il peut manger de tout; un autre, qui est faible, mange des herbes.

3 Que celui qui mange ne méprise pas celui qui ne mange pas ; et que celui qui ne mange pas ne juge pas celui qui mange; car Dieu l'a reçu.

4 Qui es-tu, toi qui juges le serviteur d'un autre homme ? à son propre mater il se tient ou tombe; oui, il sera retenu; car Dieu est capable de le faire tenir.

5 Un homme estime un jour plus qu'un autre; un autre estime tous les jours pareillement. Que chaque homme soit pleinement persuadé dans son propre esprit.

6 Celui qui regarde le jour, le regarde au Seigneur; et celui qui ne regarde pas le jour, à l'Eternel il ne le regarde pas. Celui qui mange, mange pour le Seigneur, car il rend grâces à Dieu ; et celui qui ne mange pas, il ne mange pas à l'Éternel, et rend grâces à Dieu.

7 Car nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même.

8 Car, soit que nous vivions, nous vivrons pour le Seigneur ; et si nous mourons, nous mourons au Seigneur; soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous appartenons au Seigneur.

9 Car c'est dans ce but que Christ est mort, ressuscité et ressuscité, afin d'être le Seigneur des morts et des vivants.

10 Mais pourquoi juges-tu ton frère ? ou pourquoi méprises-tu ton frère ? car nous nous tiendrons tous devant le siège du jugement de Christ.

11 Car je vis, dit le Seigneur, comme il est écrit. Et tout genou fléchira devant moi, et toute langue jurera devant Dieu.

12 Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même.

13 Ne nous jugeons donc plus les uns les autres ; mais juge plutôt ceci, qu'aucun homme ne met une pierre d'achoppement ou une occasion de tomber sur le chemin de son frère.

14 Je sais, et je suis persuadé par le Seigneur Jésus, qu'il n'y a rien d'impur en soi; mais pour celui qui estime qu'une chose est impure, pour lui cela est impur.

15 Mais si ton frère est attristé par ta nourriture, tu ne marches pas avec charité si tu manges. Ne le détruis donc pas avec ta nourriture, pour qui Christ est mort.

16 Qu'on ne parle donc pas mal de votre bien ;

17 Car le royaume de Dieu n'est pas nourriture et boisson; mais la justice, et la paix, et la joie dans le Saint-Esprit.

18 Car celui qui sert Christ en ces choses est agréable à Dieu et approuvé des hommes.

19 Recherchons donc les choses qui font la paix, et celles dont l'un peut édifier l'autre.

20 Car la viande ne détruit pas l'oeuvre de Dieu. Toutes choses en effet sont pures ; mais c'est un mal pour cet homme qui mange avec offense.

21 Il n'est pas bon de manger de la viande, ni de boire du vin, ni quoi que ce soit par quoi ton frère trébucherait, ou serait offensé, ou affaibli.

22 As-tu la foi ? ayez-le pour vous devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas dans ce qu'il permet.

23 Et celui qui doute est condamné s'il mange, parce que ce n'est pas par la foi ; car tout ce qui n'est pas de la foi est péché.


CHAPITRE 15

Le fort doit supporter le faible - Christ notre exemple.

1 Nous donc, qui sommes forts, nous devons porter les infirmités des faibles, et non nous contenter de nous-mêmes.

2 Que chacun de nous plaise à son prochain pour son bien à l'édification.

3 Car même Christ ne s'est pas plu à lui-même; mais, comme il est écrit, Les outrages de ceux qui t'insultaient tombèrent sur moi.

4 Car tout ce qui a été écrit auparavant l'a été pour notre instruction, afin que nous ayons l'espérance, par la patience et la consolation des Écritures.

5 Maintenant, que le Dieu de patience et de consolation vous accorde d'avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres, comme l'était le Christ Jésus ;

6 Afin que vous glorifiiez d'une même bouche et d'un même esprit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ.

7 C'est pourquoi, recevez-vous les uns les autres, comme Christ nous a aussi reçus, à la gloire de Dieu.

8 Or je dis que Jésus-Christ a été ministre de la circoncision pour la vérité de Dieu, pour confirmer les promesses faites aux pères ;

9 Et afin que les Gentils glorifient Dieu pour sa miséricorde ; comme il est écrit : C'est pourquoi je te confesserai parmi les Gentils, et je chanterai ton nom.

10 Et il dit encore : Réjouissez-vous, Gentils, avec son peuple.

11 Et encore : Louez le Seigneur, vous tous, Gentils ; et louez-le, vous tous.

12 Et encore, Ésaïe dit : Il y aura une racine d'Isaï, et celui qui se lèvera pour régner sur les Gentils ; en lui les Gentils se confieront.

13 Maintenant, que le Dieu d'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix en croyant, afin que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit.

14 Et moi aussi je suis persuadé de vous, mes frères, que vous aussi êtes pleins de bonté, remplis de toute connaissance, capables aussi de vous avertir les uns les autres.

15 Néanmoins, frères, je vous ai écrit avec plus de hardiesse en quelque sorte, comme pensant à vous, à cause de la grâce qui m'est donnée de Dieu.

16 afin que je sois le ministre de Jésus-Christ auprès des Gentils, administrant l'évangile de Dieu, afin que l'offrande des Gentils soit acceptable, étant sanctifiée par le Saint-Esprit.

17 J'ai donc de quoi me glorifier par Jésus-Christ dans les choses qui appartiennent à Dieu.

18 Car je n'oserai parler d'aucune de ces choses que Christ n'a pas opérées par moi, pour rendre les Gentils obéissants, en paroles et en actions.

19 Par de grands signes et des prodiges, par la puissance de l'Esprit de Dieu ; de sorte que de Jérusalem et tout autour jusqu'à Illyricum, j'ai pleinement prêché l'évangile de Christ.

20 Oui, je me suis efforcé de prêcher l'Évangile, non là où Christ a été nommé, de peur de bâtir sur le fondement d'un autre homme ;

21 Mais comme il est écrit : A qui il n'a pas été parlé, ils verront ; et ceux qui n'ont pas entendu comprendront.

22 C'est pourquoi aussi j'ai été très empêché de venir vers vous.

23 Mais maintenant, n'ayant plus de place dans ces parages, et ayant un grand désir depuis de nombreuses années de venir vers vous ;

24 Quand j'irai en Espagne, je viendrai à toi ; car j'ai confiance de vous voir dans mon voyage et d'y être amené par vous, si d'abord je suis quelque peu rassasié par vos prières.

25 Mais maintenant je vais à Jérusalem pour servir les saints.

26 Car il leur a plu de Macédoine et d'Achaïe de faire une certaine contribution pour les pauvres saints qui sont à Jérusalem.

27 Cela leur a plu en vérité; et ils sont leurs débiteurs. Car si les Gentils ont été rendus participants de leurs choses spirituelles, leur devoir est aussi de les servir dans les choses charnelles. 228 Lorsque donc j'aurai accompli cela, et que je leur aurai scellé ce fruit, je passerai par vous en Espagne.

29 Et je suis sûr que, quand je viendrai à vous, je viendrai dans la plénitude de la bénédiction de l'évangile du Christ.

30 Maintenant, je vous supplie, frères, à cause du Seigneur Jésus-Christ et pour l'amour de l'Esprit, que vous combattiez avec moi dans vos prières à Dieu pour moi ;

31 Afin que je sois délivré de ceux qui ne croient pas en la Judée; et que mon service que j'ai pour Jérusalem soit accepté des saints;

32 Afin que je vienne à vous avec joie par la volonté de Dieu, et que je sois rafraîchi avec vous.

33 Maintenant que le Dieu de paix soit avec vous tous. Amen.


CHAPITRE 16

Paul leur conseille de prendre garde à ceux qui causent des dissensions et de les éviter.

1 Je vous recommande Phoebé, notre sœur, qui est servante de l'Église qui est à Cenchrées ;

2 que vous la receviez dans le Seigneur, comme il convient à des saints, et que vous l'assistiez dans toutes les affaires dont elle a besoin de vous ; car elle a secouru beaucoup de gens, et moi aussi.

3 Saluez Priscille et Aquila, mes aides en Jésus-Christ ;

4 Qui ont donné leur vie pour ma vie; à qui non seulement je rends grâces, mais aussi à toutes les églises des Gentils.

5 Saluez de même l'Église qui est dans leur maison. Saluez mon Epenetus bien-aimé, qui est les prémices de l'Achaïe au Christ.

6 Saluez Marie, qui nous a donné beaucoup de travail.

7 Saluez Andronicus et Junia, mes parents, et mes compagnons de captivité, qui sont notables parmi les apôtres, qui étaient aussi en Christ avant moi.

8 Saluez Amplias, mon bien-aimé dans le Seigneur.

9 Saluez Urbaine, notre aide en Christ, et Stachys mon bien-aimé.

10 Saluez Apelle approuvé en Christ. Saluez ceux qui sont de l'église d'Aristobule.

11 Saluez Hérodion, mon parent. Saluez ceux qui sont de l'église de Narcisse, qui sont dans le Seigneur.

12 Saluez Tryphène et Tryphose, qui travaillent dans le Seigneur. Saluez la bien-aimée Persis, qui a beaucoup travaillé dans le Seigneur.

13 Saluez Rufus, élu dans le Seigneur, et sa mère et la mienne.

14 Saluez Asyncrite, Phlégon, Hermas, Patrobas, Hermès et les frères qui sont avec eux.

15 Saluez Philologue, et Julia, Nérée, et sa soeur, et Olympe, et tous les saints qui sont avec eux.

16 Saluez-vous les uns les autres d'un salut sacré. Les églises du Christ vous saluent.

17 Maintenant, je vous en supplie, frères, observez ceux qui causent des divisions et des offenses contraires à la doctrine que vous avez apprise ; et évitez-les.

18 Car ceux qui sont ainsi ne servent pas notre Seigneur Jésus Christ, mais leur propre ventre ; et par de bonnes paroles et de beaux discours, trompez le cœur des simples.

19 Car ton obéissance s'étend à tous les hommes. Je suis donc heureux en votre nom; mais pourtant je veux que tu sois sage en ce qui est bien, et simple en ce qui concerne le mal.

20 Et le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. La grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous. Amen.

21 Timothée, mon compagnon de travail, et Lucius, et Jason, et Sosipate, mes parents, vous saluent.

22 Moi Tertius, qui ai écrit cette épître, je vous salue dans le Seigneur.

23 Gaïus, mon hôte, et de toute l'Église, te salue. Eraste le chambellan de la ville vous salue, et Quartus un frère.

24 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous. Amen.

25 A celui qui a le pouvoir de vous affermir selon l'Evangile et la prédication de Jésus-Christ, selon la révélation du mystère qui a été tenu secret depuis le commencement du monde,

26 Mais maintenant est rendu manifeste, et par les Écritures des prophètes, selon le commandement du Dieu éternel, révélé à toutes les nations pour l'obéissance de la foi ;

27 A Dieu seul sage, soit gloire par Jésus-Christ pour toujours. Amen. Écrit aux romains de Corinthe, et envoyé par Phoebé, servante de l'église de Cenchrée.

Bibliothèque des Ecritures :

Astuce de recherche

Tapez un seul mot ou utilisez des guillemets pour rechercher une phrase entière (par exemple "car Dieu a tant aimé le monde").

The Remnant Church Headquarters in Historic District Independence, MO. Church Seal 1830 Joseph Smith - Church History - Zionic Endeavors - Center Place

Pour des ressources supplémentaires, veuillez visiter notre Ressources pour les membres page.