1 Corinthiens

La première épître de l'apôtre Paul aux Corinthiens

 

CHAPITRE 1

Paul exhorte à l'unité - Le bas état de ceux qui sont appelés.

1 Paul, apôtre, appelé de Jésus-Christ par la volonté de Dieu ; et Sosthène notre frère,

2 À l'Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui sont sanctifiés en Jésus-Christ, appelés à être saints, avec tout ce qui est en tout lieu, invoquez le nom de Jésus-Christ notre Seigneur, le leur et le nôtre ;

3 Grâce et paix à vous de la part de Dieu notre Père et de la part du Seigneur Jésus Christ.

4 Je rends toujours grâces à mon Dieu pour vous, pour la grâce de Dieu qui vous est donnée par Jésus-Christ ;

5 qu'en tout vous êtes enrichis de lui, en toute parole et en toute connaissance ;

6 De même que le témoignage de Christ a été confirmé en vous ;

7 De sorte que vous ne revenez en arrière d'aucun don ; attendant la venue de notre Seigneur Jésus-Christ;

8 qui vous affermira aussi jusqu'à la fin, afin que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus Christ.

9 Dieu est fidèle, par qui vous avez été appelés à la communion de son Fils Jésus-Christ notre Seigneur.

10 Maintenant, je vous supplie, frères, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, que vous parliez tous la même chose, et qu'il n'y ait pas de divisions entre vous ; mais que vous soyez parfaitement unis dans le même esprit et dans le même jugement.

11 Car il m'a été annoncé de vous, mes frères, par ceux qui sont de la maison de Chloé, qu'il y a des querelles entre vous.

12 Or ce que je dis, c'est que beaucoup d'entre vous disent : Je suis de Paul ; et moi d'Apollos; et moi de Céphas ; et moi du Christ.

13 Christ est-il divisé ? Paul a-t-il été crucifié pour vous ? ou avez-vous été baptisés au nom de Paul ?

14 Je rends grâces à Dieu de n'avoir baptisé aucun de vous, si ce n'est Crispus et Gaïus ;

15 Afin que personne ne dise que j'ai baptisé en mon propre nom.

16 Et je baptisai aussi la maison de Stéphanas ; d'ailleurs, je ne sais si j'en ai baptisé d'autres.

17 Car Christ ne m'a pas envoyé pour baptiser, mais pour prêcher l'Evangile; pas avec la sagesse des mots, de peur que la croix de Christ ne soit rendue inutile.

18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, c'est la puissance de Dieu.

19 Car il est écrit : Je détruirai la sagesse des sages, et je réduirai à néant l'intelligence des prudents.

20 Où est le sage ? où est le scribe ? Où est le contestataire de ce monde ? Dieu n'a-t-il pas rendu folle la sagesse de ce monde ?

21 Car après cela, dans la sagesse de Dieu, le monde par la sagesse n'a pas connu Dieu, il a plu à Dieu, par la folie de la prédication, de sauver ceux qui croient.

22 Car les Juifs demandent un signe, et les Grecs recherchent la sagesse ;

23 Mais nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les Grecs;

24 Mais pour ceux qui croient, tant Juifs que Grecs, Christ est la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu.

25 Parce que la folie de Dieu est plus sage que les hommes ; et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes.

26 Car vous voyez votre vocation, frères, comment il n'y a pas beaucoup d'hommes sages selon la chair, pas beaucoup de puissants, pas beaucoup de nobles, qui sont choisis ;

27 Car Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les choses fortes ;

28 Et les choses viles du monde, et les choses qui sont méprisées, Dieu les a choisies, oui, et les choses qui ne le sont pas, pour anéantir les choses puissantes ;

29 Afin qu'aucune chair ne se glorifie en sa présence.

30 Mais vous êtes de lui en Jésus-Christ, qui de Dieu nous a été fait sagesse, et justice, et sanctification, et rédemption ;

31 Que, selon qu'il est écrit : Celui qui se glorifie, qu'il se glorifie dans le Seigneur.


CHAPITRE 2

Il déclare que sa prédication consiste en la puissance de Dieu — L'homme spirituel reçoit les choses de Dieu.

1 Et moi, frères, quand je suis venu vers vous, je ne suis pas venu avec une excellence de parole ou de sagesse, pour vous annoncer le témoignage de Dieu.

2 Car j'ai résolu de ne rien savoir parmi vous, sinon Jésus-Christ, et lui crucifié.

3 Et j'étais avec vous dans la faiblesse, et dans la crainte, et dans un grand tremblement.

4 Et ma parole et ma prédication n'étaient pas des paroles séduisantes de la sagesse humaine, mais une démonstration de l'Esprit et de la puissance ;

5 Afin que votre foi ne repose pas sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.

6 Cependant nous disons sagesse parmi ceux qui sont parfaits ; pourtant pas la sagesse de ce monde, ni des princes de ce monde, qui sont réduits à néant;

7 Mais nous disons la sagesse de Dieu dans un mystère, oui la sagesse cachée, que Dieu a ordonnée devant le monde pour notre gloire ;

8 Ce qu'aucun des princes de ce monde n'a connu ; car s'ils l'avaient su, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire.

9 Mais comme il est écrit : L'oeil n'a pas vu, ni l'oreille n'a entendu, ni n'est entré dans le coeur de l'homme, les choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment.

10 Mais Dieu nous les a révélés par son Esprit ; car l'Esprit sonde toutes choses, oui, les profondeurs de Dieu.

11 Car quel homme connaît les choses d'un homme, sinon l'esprit de l'homme qui est en lui ? de même les choses de Dieu, personne ne les connaît, s'il n'a l'Esprit de Dieu.

12 Or nous avons reçu, non l'esprit du monde, mais l'Esprit qui est de Dieu ; afin que nous connaissions les choses qui nous sont données gratuitement par Dieu.

13 Ce que nous disons aussi, non pas dans les paroles qu'enseigne la sagesse de l'homme, mais qu'enseigne le Saint-Esprit ; comparant les choses spirituelles avec spirituelles.

14 Mais l'homme naturel ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu ; car ils sont une folie pour lui; il ne peut pas non plus les connaître, parce qu'ils sont spirituellement discernés.

15 Mais celui qui est spirituel juge de toutes choses, mais lui-même n'est jugé par personne.

16 Car qui a connu la pensée du Seigneur, pour l'instruire ? Mais nous avons la pensée de Christ.


CHAPITRE 3

Conflit et division réprouvés — Les ministres sont les compagnons de travail de Dieu – Christ le seul fondement — Les temples de Dieu.

1 Et moi, frères, je ne pourrais pas vous parler comme à des spirituels, mais comme à des charnels, comme à des enfants en Christ.

2 Je t'ai nourri de lait et non de viande; car jusqu'ici vous ne pouviez pas le recevoir, et vous ne le pouvez pas non plus maintenant.

3 Car vous êtes encore charnels ; car, tandis qu'il y a parmi vous de l'envie, des querelles et des divisions, n'êtes-vous pas charnels et ne marchez-vous pas comme des hommes ?

4 Car tandis que l'un dit : je suis de Paul, et l'autre, je suis d'Apollos ; n'êtes-vous pas charnels ?

5 Qui donc est Paul, et qui est Apollos, sinon des ministres par lesquels vous avez cru, comme le Seigneur l'a donné à chacun ?

6 J'ai planté, Apollos a arrosé; mais Dieu a donné l'augmentation.

7 Ainsi donc, ce n'est pas celui qui plante, ni celui qui arrose; mais Dieu qui donne l'augmentation.

8 Celui qui plante et celui qui arrose ne font qu'un ; et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail.

9 Car nous sommes ouvriers avec Dieu ; vous êtes l'élevage de Dieu, vous êtes l'édifice de Dieu.

10 Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, comme un sage architecte, j'ai posé le fondement, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la façon dont il bâtit là-dessus.

11 Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, qui est Jésus-Christ.

12 Or, si quelqu'un bâtit sur ce fondement de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume;

13 L'oeuvre de chacun sera rendue manifeste; car le jour le déclarera, parce qu'il sera révélé par le feu; et le feu éprouvera le travail de chacun de quel genre il s'agit.

14 Si l'œuvre de quelqu'un sur laquelle il a bâti subsiste, il recevra une récompense.

15 Si l'ouvrage de quelqu'un est brûlé, il subira un préjudice; mais lui-même peut être sauvé ; pourtant comme par le feu.

16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ?

17 Si quelqu'un souille le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est saint, et vous êtes ce temple.

18 Que personne ne se trompe. Si quelqu'un parmi vous semble sage dans ce monde, qu'il devienne insensé, afin qu'il devienne sage.

19 Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu ; car il est écrit : Il prend les sages dans leur propre ruse.

20 Et encore, le Seigneur sait que les pensées des sages sont vaines.

21 Que personne donc ne se glorifie dans les hommes ; car tout est à vous;

22 Soit Paul, soit Apollos, soit Céphas, soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit les choses présentes, soit les choses à venir ; tout est à vous;

23 Et vous êtes à Christ ; et Christ est à Dieu.


CHAPITRE 4

De quelle manière les ministres doivent être comptés - Les saints, bien que reprochés, doivent être des exemples pour le monde.

1 Qu'on nous considère ainsi comme des ministres de Christ et des dispensateurs des mystères de Dieu.

2 De plus, il est exigé des intendants qu'un homme soit trouvé fidèle.

3 Mais pour moi, c'est peu de chose que je sois jugé par toi, ou par le jugement d'un homme ; oui, je ne juge pas moi-même.

4 Car bien que je ne sache rien contre moi-même; pourtant je ne suis pas justifié par ceci; mais celui qui me juge, c'est le Seigneur.

5 C'est pourquoi je ne juge rien avant le temps, jusqu'à ce que le Seigneur vienne, qui à la fois mettra en lumière les choses cachées des ténèbres, et rendra manifestes les conseils des cœurs ; et alors chacun aura la louange de Dieu.

6 Et ces choses, frères, je les ai transférées en figure à moi-même et à Apollos à cause de vous ; afin que vous appreniez en nous à ne pas penser aux hommes au-dessus de ce qui est écrit, afin qu'aucun de vous ne s'enfle les uns contre les autres.

7 Car qui te rend différent d'un autre ? et qu'as-tu que tu n'aies reçu ? Maintenant, si tu l'as reçu, pourquoi te glorifies-tu, comme si tu ne l'avais pas reçu ?

8 Maintenant vous êtes rassasiés, maintenant vous êtes riches, vous avez régné comme des rois sans nous ; et je voudrais à Dieu que vous régniez, afin que nous régnions aussi avec vous.

9 Car je pense que Dieu nous a présentés les apôtres en dernier, comme il a été préposé à la mort ; car nous sommes donnés en spectacle au monde, aux anges et aux hommes.

10 Nous sommes insensés à cause de Christ, mais vous êtes sages en Christ ; nous sommes faibles, mais vous êtes forts ; vous êtes honorables, mais nous sommes méprisés.

11 Jusqu'à cette heure-ci, nous avons faim et soif, nous sommes nus, nous sommes battus et nous n'avons pas de demeure déterminée ;

12 Et travailler, travaillant de nos propres mains; étant insultés, nous bénissons; étant persécutés, nous le subissons;

13 Étant diffamés, nous supplions; nous sommes faits comme la saleté du monde, et sommes le rebut de toutes choses jusqu'à ce jour.

14 Je n'écris pas ces choses pour vous confondre, mais comme mes fils bien-aimés, je vous avertis.

15 Car si vous avez dix mille instructeurs en Christ, vous n'avez pas beaucoup de pères, car en Jésus-Christ je vous ai engendrés par l'évangile.

16 C'est pourquoi je vous en supplie, soyez mes disciples.

17 C'est pourquoi je t'ai envoyé Timothée, qui est mon fils bien-aimé et fidèle dans le Seigneur, qui te rappellera mes voies qui sont en Christ, comme je l'enseigne partout dans chaque Église.

18 Maintenant, certains sont enflés, comme si je ne voulais pas venir à vous.

19 Mais je viendrai bientôt à vous, si le Seigneur le veut, et je connaîtrai, non la parole de ceux qui se sont enflés, mais la puissance.

20 Car le royaume de Dieu n'est pas en paroles, mais en puissance.

21 Que voulez-vous ? viendrai-je à vous avec une verge, ou dans l'amour et dans un esprit de douceur?


CHAPITRE 5

L'adultère à chasser - Les saints doivent éviter la mauvaise compagnie.

1 On rapporte communément qu'il y a de la fornication parmi vous, et une telle fornication qui n'est même pas nommée parmi les Gentils, pour que l'on ait la femme de son père.

2 Et vous vous êtes enflés d'orgueil, et vous n'avez pas plutôt pleuré, afin que celui qui a fait cet acte soit enlevé du milieu de vous.

3 Car en vérité, comme absent de corps mais présent d'esprit, j'ai déjà jugé celui qui a ainsi fait cet acte, comme si j'étais présent.

4 Au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, lorsque vous serez assemblés et que vous aurez l'Esprit, avec la puissance de notre Seigneur Jésus-Christ,

5 Pour livrer un tel homme à Satan pour la destruction de la chair, afin que l'esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus.

6 Votre glorification n'est pas bonne. Ne savez-vous pas qu'un peu de levain fait lever toute la pâte ?

7 Purifiez donc le vieux levain, afin que vous soyez une nouvelle pâte, comme vous êtes sans levain. Car même Christ notre Pâque est sacrifié pour nous;

8 Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, ni avec un levain de malice et de méchanceté; mais avec les pains sans levain de la sincérité et de la vérité.

9 Je vous ai écrit dans une épître de ne pas fréquenter les impudiques ;

10 Mais pas tout à fait avec les fornicateurs de ce monde, ni avec les cupides, ni avec les ravisseurs, ni avec les idolâtres ; car alors il vous faudra sortir du monde.

11 Mais maintenant, je vous ai écrit de ne pas tenir compagnie, si un homme qui est appelé frère est un fornicateur, ou un cupide, ou un idolâtre, ou un injure, ou un ivrogne, ou un extorqueur ; avec un tel, non, ne pas manger.

12 Car qu'ai-je à faire pour juger aussi ceux qui sont dehors ? ne jugent-ils pas ceux qui sont dedans ?

13 Mais ceux qui sont dehors, Dieu les juge. Donc éviter ces personnes malsaines.


CHAPITRE 6

Les saints ne doivent pas aller à la loi - Les injustes n'hériteront pas le royaume de Dieu - Nos corps sont les membres du Christ et les temples du Saint-Esprit - Ils ne doivent pas être souillés.

1 L'un de vous, ayant quelque chose contre lui, oserait-il aller en justice devant les injustes, et non devant les saints ?

2 Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde ? et si le monde est jugé par vous, êtes-vous indignes de juger les moindres choses ?

3 Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? combien plus de choses qui se rapportent à cette vie?

4 Si donc vous avez des jugements sur les choses de cette vie, mettez-les à juger ceux qui sont les moins estimés dans l'Église.

5 Je parle à ta honte. Est-il vrai qu'il n'y a pas un homme sage parmi vous ? non, pas un seul qui puisse juger entre ses frères ?

6 Mais frère va à la loi avec son frère, et cela devant les mécréants.

7 Maintenant donc, il y a une faute totale parmi vous, parce que vous faites la loi les uns avec les autres. Pourquoi ne vous trompez-vous pas plutôt ? Pourquoi ne vous laissez-vous pas plutôt frustrer ?

8 Non, vous commettez le mal et vous escroquez, et cela vos frères.

9 Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront pas le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas ; ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni efféminés, ni abuseurs d'eux-mêmes avec les hommes,

10 Ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les injurieux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu.

11 Et tels étaient certains d'entre vous ; mais vous êtes lavés, mais vous êtes sanctifiés, mais vous êtes justifiés au nom du Seigneur Jésus et par l'Esprit de notre Dieu.

12 Toutes ces choses ne me sont pas permises, et toutes ces choses ne sont pas opportunes. Tout ne m'est pas permis, c'est pourquoi je ne serai soumis au pouvoir de personne.

13 Viandes pour le ventre, et le ventre pour les viandes ; mais Dieu la détruira, ainsi qu'eux. Or le corps n'est pas pour la fornication, mais pour le Seigneur ; et le Seigneur pour le corps.

14 Et Dieu a ressuscité le Seigneur et nous ressuscitera aussi par sa propre puissance.

15 Ne savez-vous pas que vos corps sont les membres de Christ ? dois-je alors prendre les membres de Christ, et en faire les membres d'une prostituée? Dieu pardonne.

16 Quoi ! Ne savez-vous pas que celui qui s'attache à une prostituée est un seul corps ? car deux, dit-il, seront une seule chair.

17 Mais celui qui s'attache au Seigneur est un seul esprit.

18 Fuyez l'impudicité. Tout péché qu'un homme commet est contre le corps de Christ, et celui qui commet la fornication pèche contre son propre corps.

19 Quoi ! Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez de Dieu, et que vous ne vous appartenez pas ?

20 Car vous avez été rachetés à grand prix ; Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.


CHAPITRE 7

Paul traite des vierges et des veuves.

1 Concernant les choses dont vous m'avez écrit, disant : Il est bon qu'un homme ne touche pas une femme.

2 Néanmoins, je dis, pour éviter l'impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari.

3 Que le mari rende à la femme la bienveillance qui lui est due ; et de même aussi la femme au mari.

4 La femme n'a pas le pouvoir de son propre corps, mais le mari ; et de même aussi le mari n'a pas le pouvoir de son propre corps, mais la femme.

5 Ne vous éloignez pas l'un de l'autre, si ce n'est d'un commun accord pour un temps, afin que vous puissiez vous adonner au jeûne et à la prière ; et rassemblez-vous de nouveau, afin que Satan ne vous tente pas pour votre incontinence.

6 Et maintenant, ce que je dis, c'est par permission, et non par commandement.

7 Car je voudrais que tous les hommes soient comme moi. Mais chacun a son propre don de Dieu, l'un de cette manière, l'autre de celle-là.

8 Je dis donc aux célibataires et aux veuves : Il leur est bon qu'ils demeurent comme moi.

9 Mais s'ils ne peuvent pas demeurer, qu'ils se marient ; car il vaut mieux se marier que de commettre un péché.

10 Et aux mariés, je n'ordonne pas à moi, mais au Seigneur, que la femme ne se sépare pas de son mari;

11 Mais si elle s'en va, qu'elle reste célibataire ou qu'elle se réconcilie avec son mari ; mais que le mari ne répudie pas sa femme.

12 Mais c'est moi qui parle aux autres, pas le Seigneur ; Si un frère a une femme qui ne croit pas, et qu'il lui plaise d'habiter avec lui, qu'il ne la répudie pas.

13 Et la femme qui a un mari qui ne croit pas, et s'il lui plaît d'habiter avec elle, qu'elle ne le quitte pas.

14 Car le mari incroyant est sanctifié par la femme, et la femme incroyante est sanctifiée par le mari ; sinon vos enfants étaient impurs; mais maintenant ils sont saints.

15 Mais si l'incrédule s'en va, qu'il s'en aille. Un frère ou une sœur n'est pas asservi dans de tels cas ; mais Dieu nous a appelés à la paix.

16 Car que sais-tu, femme, si tu sauveras ton mari ? ou comment sais-tu, ô homme, si tu sauveras ta femme ?

17 Mais comme Dieu a distribué à chacun, comme le Seigneur a appelé chacun, qu'il marche ainsi. Et j'ordonne ainsi toutes les églises.

18 Quelqu'un est-il appelé étant circoncis ? qu'il ne devienne pas incirconcis. Est-ce que quelqu'un est appelé à l'incirconcision ? qu'il ne soit pas circoncis.

19 La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, sinon l'observation des commandements de Dieu.

20 Que chacun demeure dans la vocation dans laquelle il a été appelé.

21 Es-tu appelé serviteur ? ne vous en souciez pas; mais si tu peux être rendu libre, profite-en plutôt.

22 Car celui qui est appelé dans le Seigneur, étant esclave, est l'homme libre du Seigneur ; de même aussi celui qui est appelé, étant libre, est le serviteur de Christ.

23 Vous avez été rachetés à grand prix ; ne soyez pas les serviteurs des hommes.

24 Frères, que tout homme, là où il est appelé, y demeure avec Dieu.

25 Or concernant les vierges, je n'ai aucun commandement du Seigneur; pourtant je donne mon jugement, comme quelqu'un qui a obtenu la miséricorde du Seigneur pour être fidèle.

26 Je suppose donc que cela est bon pour la détresse actuelle, pour un homme de rester ainsi, afin qu'il puisse faire un plus grand bien.

27 Es-tu lié à une femme ? chercher à ne pas être délié. Es-tu détaché d'une femme? ne cherche pas de femme.

28 Mais si tu te maries, tu n'as pas péché; et si une vierge se marie, elle n'a pas péché. Néanmoins, ceux-là auront des ennuis dans la chair. Car je ne vous épargne pas.

29 Mais je vous parle, à vous qui êtes appelés au ministère. C'est pourquoi je le dis, frères, le temps qui reste est court pour que vous soyez envoyés au ministère. Même ceux qui ont des femmes seront comme s'ils n'en avaient pas; car vous êtes appelés et choisis pour accomplir l'œuvre du Seigneur.

30 Et il en sera de ceux qui pleurent, comme s'ils ne pleuraient pas; et ceux qui se réjouissent, comme s'ils ne se réjouissaient pas, et ceux qui achètent, comme s'ils ne possédaient pas;

31 Et ceux qui usent de ce monde, comme n'en usant pas; car la mode de ce monde passe.

32 Mais je voudrais, frères, que vous magnifiiez votre appel. Je t'aurais sans précaution. Car celui qui n'est pas marié se soucie des choses qui appartiennent au Seigneur, comment il peut plaire au Seigneur; c'est pourquoi il prévaut.

33 Mais celui qui est marié se soucie des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme ; donc il y a une différence, car il est gêné.

34 Il y a aussi une différence entre une femme et une vierge. La femme célibataire se soucie des choses du Seigneur, afin d'être sainte de corps et d'esprit; mais celle qui est mariée se soucie des choses du monde, comment elle peut plaire à son mari.

35 Et je dis cela pour votre propre profit ; non pas pour que je puisse vous tendre un piège, mais pour ce qui est beau, et pour que vous puissiez vous occuper du Seigneur sans distraction.

36 Mais si quelqu'un pense qu'il se comporte mal envers sa vierge qu'il a exhibée, si elle passe la fleur de l'âge, et qu'elle en ait besoin, qu'il fasse ce qu'il a promis, il ne pèche pas ; qu'ils se marient.

37 Néanmoins, celui qui est ferme dans son cœur, n'ayant aucune nécessité, mais qui a pouvoir sur sa propre volonté, et qui a ainsi décrété dans son cœur qu'il gardera sa vierge, fait bien.

38 Ainsi donc, celui qui se donne en mariage fait bien; mais celui qui ne se donne pas en mariage fait mieux.

39 La femme est liée par la loi aussi longtemps que son mari vit ; mais si son mari est mort, elle est libre de se marier avec qui elle veut ; seulement dans le Seigneur.

40 Mais elle est plus heureuse si elle demeure ainsi, après mon jugement ; et je pense aussi que j'ai l'Esprit de Dieu.


CHAPITRE 8

S'abstenir des viandes offertes aux idoles - Charité enjointe.

1 Or, en ce qui concerne les offrandes aux idoles, nous savons que nous avons tous la connaissance. La connaissance gonfle, mais la charité édifie.

2 Et si quelqu'un pense qu'il sait quelque chose, il ne sait encore rien comme il devrait savoir.

3 Mais si quelqu'un aime Dieu, cela est connu de lui.

4 En ce qui concerne donc la consommation de ces choses qui sont dans le monde sacrifiées aux idoles, nous savons qu'une idole n'est rien, et qu'il n'y a rien, et qu'il n'y a qu'un seul Dieu.

5 Car s'il y a des êtres appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, (comme il y a beaucoup de dieux, et beaucoup de seigneurs),

6 Mais pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses, et nous en lui ; et un seul Seigneur Jésus-Christ, par qui sont toutes choses, et nous par lui.

7 Mais il n'y a pas en tout homme cette connaissance ; car certains ayant conscience de l'idole jusqu'à cette heure la mangent comme une chose offerte à une idole, et leur conscience étant faible est souillée.

8 Mais la viande ne nous recommande pas à Dieu ; car ni l'un ni l'autre, si nous mangeons, nous ne sommes meilleurs ; non plus, si nous ne mangeons pas, nous sommes pires.

9 Mais prenez garde que cette liberté qui est la vôtre ne devienne une pierre d'achoppement pour ceux qui sont faibles.

10 Car si quelqu'un te voit, toi qui as de la connaissance, assis à table dans le temple de l'idole, la conscience de celui qui est faible ne s'enhardira-t-elle pas à manger les choses qui sont offertes aux idoles ?

11 Et par ta connaissance périra le frère faible, pour qui Christ est mort ?

12 Mais quand vous péchez ainsi contre les frères et que vous blessez leur faible conscience, vous péchez contre Christ.

13 C'est pourquoi, si la viande offense mon frère, je ne mangerai pas de viande tant que le monde subsiste, de peur d'offenser mon frère.


CHAPITRE 9

Le ministre de vivre par l'évangile - La race chrétienne.

1 Ne suis-je pas apôtre ? ne suis-je pas libre ? n'ai-je pas vu Jésus-Christ notre Seigneur ? n'êtes-vous pas mon oeuvre dans le Seigneur?

2 Si je ne suis pas un apôtre pour les autres, je le suis sans doute pour vous ; car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur.

3 Ma réponse à ceux qui m'interrogent est celle-ci;

4 N'avons-nous pas le pouvoir de manger et de boire ?

5 N'avons-nous pas le pouvoir de conduire une sœur, une femme, ainsi que d'autres apôtres, et comme les frères du Seigneur, et Céphas ?

6 Ou moi seul et Barnabas, n'avons-nous pas le pouvoir de nous abstenir de travailler ?

7 Qui va à tout moment à la guerre à ses propres frais ? qui plante une vigne et n'en mange pas le fruit? ou qui paît un troupeau et ne mange pas du lait du troupeau?

8 Dis-je ces choses comme un homme ? ou la loi ne dit-elle pas la même chose?

9 Car il est écrit dans la loi de Moïse : Tu ne museleras pas la gueule du bœuf qui foule le blé. Dieu prend-il soin des bœufs ?

10 Ou le dit-il tout à fait à cause de nous ? Pour nous, sans doute, ceci est écrit ; que celui qui laboure doit labourer avec espérance ; et que celui qui bat dans l'espérance participe à son espérance.

11 Si nous vous avons semé des choses spirituelles, est-ce une grande chose si nous moissonnons vos choses charnelles ?

12 Si d'autres participent à ce pouvoir sur vous, ne le sommes-nous pas plutôt ? Néanmoins nous n'avons pas utilisé ce pouvoir ; mais souffrez tout, de peur d'entraver l'évangile de Christ.

13 Ne savez-vous pas que ceux qui s'occupent des choses saintes vivent des choses du temple ? et ceux qui attendent à l'autel participent à l'autel?

14 De même, le Seigneur a ordonné que ceux qui prêchent l'évangile vivent de l'évangile.

15 Mais je n'ai usé d'aucune de ces choses; je n'ai pas non plus écrit ces choses pour qu'il me soit fait ainsi; car il valait mieux que je meure, que qu'aucun homme rende ma glorieuse vaine.

16 Car bien que j'évangélise, je n'ai rien à me glorifier; car la nécessité m'est imposée; oui, malheur à moi si je ne prêche pas l'évangile !

17 Car si je fais cela de bon gré, j'ai une récompense; mais si contre ma volonté, une dispensation de l'évangile m'est confiée.

18 Quelle est donc ma récompense ? En vérité, lorsque je prêche l'évangile, je peux faire l'évangile de Christ sans frais, afin que je n'abuse pas de ma puissance dans l'évangile.

19 Car bien que je sois libre de tous les hommes, je me suis néanmoins fait le serviteur de tous, afin de gagner davantage.

20 Et je suis devenu pour les Juifs comme un Juif, afin de gagner les Juifs ; à ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi, afin que je puisse gagner ceux qui sont sous la loi;

21 A ceux qui sont sans loi, comme sans loi, (n'étant pas sans loi pour Dieu, mais sous la loi pour Christ), afin que je puisse gagner ceux qui sont sans loi.

22 Je suis devenu faible pour le faible, afin de gagner le faible ; Je me suis fait tout à tous, afin d'en sauver par tous les moyens quelques-uns.

23 Et je fais cela à cause de l'évangile, afin d'en avoir part avec vous.

24 Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans une course courent tous, mais un seul reçoit le prix ? Courez donc, afin que vous puissiez obtenir.

25 Et tout homme qui lutte pour la maîtrise est tempéré en toutes choses. Maintenant, ils le font pour obtenir une couronne corruptible ; mais nous sommes incorruptibles.

26 Je cours donc ainsi, non pas avec incertitude ; ainsi je combats, pas comme celui qui bat l'air;

27 Mais je garde sous mon corps, et je le soumets; de peur qu'en aucun cas, après avoir prêché aux autres, je ne sois moi-même un naufragé.


CHAPITRE 10

Le nuage, la mer, la manne et le Rocher spirituel — la punition d'Israël nos avertissements.

1 De plus, frères, je ne voudrais pas que vous ignoriez comment tous nos pères ont été sous la nuée, et ont tous traversé la mer ;

2 Et tous furent baptisés pour Moïse dans la nuée et dans la mer ;

3 Et tous ont mangé la même viande spirituelle ;

4 Et ont tous bu le même breuvage spirituel ; car ils buvaient à ce Rocher spirituel qui les suivait ; et ce Rocher était Christ.

5 Mais avec beaucoup d'entre eux, Dieu n'était pas content; car ils ont été renversés dans le désert.

6 Or ces choses étaient nos exemples, dans l'intention de ne pas convoiter les choses mauvaises, comme ils le convoitaient aussi.

7 Ne soyez pas non plus des idolâtres, comme certains d'entre eux ; comme il est écrit : Le peuple s'assit pour manger et boire, et se leva pour jouer.

8 Ne commettons pas non plus la fornication, comme certains d'entre eux ont commis, et sont tombés en un jour trois et vingt mille.

9 Ne tentons pas non plus le Christ, comme certains d'entre eux l'ont aussi tenté et ont été détruits par les serpents.

10 Ne murmurez pas, comme certains d'entre eux ont aussi murmuré, et ont été détruits par le destructeur.

11 Or, toutes ces choses leur sont arrivées comme exemples ; et ils ont été écrits aussi pour notre avertissement, et pour un avertissement pour ceux sur qui la fin du monde viendra.

12 C'est pourquoi, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber.

13 Il n'y a pas eu de tentation qui t'ait prise qui ne soit commune à l'homme ; mais Dieu est fidèle, qui ne souffrira pas que vous soyez tentés au-delà de ce que vous pouvez ; mais avec la tentation, vous préparerez aussi un moyen d'échapper, afin que vous puissiez la supporter.

14 C'est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l'idolâtrie.

15 Je parle comme à des sages; jugez ce que je dis.

16 La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion du corps du Christ ?

17 Car nous étant plusieurs, nous sommes un seul pain et un seul corps ; car nous participons tous à ce pain unique.

18 Voici Israël selon la chair; ceux qui mangent des sacrifices ne participent-ils pas à l'autel ?

19 Que dis-je donc ? que l'idole est quelque chose, ou ce qui est offert en sacrifice aux idoles est quelque chose ?

20 Mais je dis que les choses que les Gentils sacrifient, ils les sacrifient à des démons, et non à Dieu ; et je ne voudrais pas que vous ayez communion avec des démons.

21 Vous ne pouvez pas boire la coupe du Seigneur et la coupe des démons ; vous ne pouvez pas participer à la table du Seigneur et à la table des démons.

22 Provoquons-nous le Seigneur à la jalousie ? sommes-nous plus forts que lui ?

23 Tout ne m'est pas permis, car tout n'est pas opportun ? tout n'est pas permis, car tout n'édifie pas.

24 Que personne ne cherche donc le sien, mais chacun le bien d'autrui.

25 Tout ce qui est vendu dans la pagaille, qui mange, sans poser de question pour l'amour de la conscience ;

26 Car la terre est à l'Éternel, et tout ce qu'elle contient.

27 Si l'un d'eux qui ne croit pas vous invite à un festin, et que vous soyez disposé à manger ; tout ce qui vous est proposé, mangez, sans poser de questions pour l'amour de votre conscience.

28 Mais si quelqu'un vous dit : Ceci est offert en sacrifice aux idoles, n'en mangez pas à cause de celui qui l'a montré, et à cause de la conscience ; car la terre est à l'Éternel, et tout ce qu'elle contient;

29 Conscience, dis-je, non de la tienne, mais de l'autre ; car pourquoi ma liberté est-elle jugée par la conscience d'un autre homme ?

30 Car si je participe par grâce, pourquoi est-ce que l'on parle de moi à cause de ce dont je rends grâces ?

31 Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.

32 N'offensez rien, ni aux Juifs, ni aux Gentils, ni à l'Église de Dieu;

33 De même que je plais à tous en toutes choses, ne cherchant pas mon profit, mais celui du plus grand nombre, afin qu'ils soient sauvés.


CHAPITRE 11

La femme soumise à l'homme ; homme soumis à Christ; Christ soumis à Dieu - Le sacrement traité.

1 Soyez mes disciples, comme moi aussi je suis de Christ.

2 Maintenant je vous loue, frères, de vous souvenir de moi en toutes choses, et de garder les ordonnances, comme je vous les ai données.

3 Mais je voudrais que vous sachiez que le chef de tout homme, c'est Christ ; et le chef de la femme est l'homme; et le chef de Christ est Dieu.

4 Tout homme qui prie ou prophétise, la tête couverte, déshonore sa tête.

5 Mais toute femme qui prie ou prophétise la tête découverte déshonore sa tête ; car c'est même tout un comme si elle était rasée.

6 Car si la femme n'est pas couverte, qu'elle soit aussi tondue; mais si c'est une honte pour une femme d'être tondue ou rasée, qu'elle soit couverte.

7 Car un homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu ; mais la femme est la gloire de l'homme.

8 Car l'homme n'est pas de la femme; mais la femme de l'homme.

9 L'homme n'a pas non plus été créé pour la femme; mais la femme pour l'homme.

10 C'est pourquoi la femme doit avoir un voile sur la tête à cause des anges.

11 Mais l'homme n'est pas sans la femme, ni la femme sans l'homme, dans le Seigneur.

12 Car, comme la femme est de l'homme, ainsi l'homme est aussi par la femme; mais toutes choses de Dieu.

13 Jugez en vous-mêmes; est-il agréable qu'une femme prie Dieu à découvert ?

14 La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que si un homme a de longs cheveux, c'est une honte pour lui ?

15 Mais si une femme a de longs cheveux, c'est une gloire pour elle; car ses cheveux lui sont donnés pour couverture.

16 Mais si quelqu'un semble contester, nous n'avons pas une telle coutume, ni les Églises de Dieu.

17 Maintenant, en ce que je vous déclare, je ne vous loue pas, que vous ne vous réunissiez pas pour le meilleur, mais pour le pire.

18 Car premièrement, lorsque vous vous réunissez dans l'Église, j'apprends qu'il y a des divisions parmi vous ; et j'y crois en partie.

19 Car il faut aussi qu'il y ait des divisions parmi vous, afin que ceux qui sont approuvés soient manifestés parmi vous.

20 Quand vous vous réunissez dans un même lieu, n'est-ce pas pour manger le repas du Seigneur ?

21 Mais en mangeant chacun prend avant son propre souper; et l'un a faim, et l'autre est ivre.

22 Quoi ! n'avez-vous pas des maisons pour manger et pour boire? Ou méprisez-vous l'Église de Dieu, et faites-vous honte à ceux qui n'en ont pas ? Que te dirai-je ? dois-je te louer en cela? Je ne te loue pas.

23 Car j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai aussi transmis, que le Seigneur Jésus, la nuit même où il a été livré, a pris du pain ;

24 Et après avoir rendu grâces, il la rompit, et dit : Prenez, mangez ; ceci est mon corps, qui est brisé pour vous ; faites ceci en mémoire de moi.

25 De la même manière aussi il prit la coupe, après avoir soupé, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci, toutes les fois que vous en boirez, en souvenir de moi.

26 Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous manifestez la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'il vienne.

27 C'est pourquoi quiconque mangera ce pain et boira indignement cette coupe du Seigneur, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur.

28 Mais qu'un homme s'examine, et qu'ainsi il mange de ce pain, et boive de cette coupe.

29 Car celui qui mange et boit indignement, mange et boit sa condamnation, ne discernant pas le corps du Seigneur.

30 C'est pourquoi beaucoup d'entre vous sont faibles et malades, et beaucoup dorment.

31 Car si nous nous jugeons nous-mêmes, nous ne serions pas jugés.

32 Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

33 C'est pourquoi, mes frères, lorsque vous vous réunissez pour manger, attendez l'un pour l'autre.

34 Et si quelqu'un a faim, qu'il mange chez lui; afin que vous ne vous réunissiez pas pour la condamnation. Et je mettrai le reste en ordre quand je viendrai.


CHAPITRE 12

Dons spirituels. — Leur objet. — L'unité du corps de Christ et des officiers de l'Église.

1 En ce qui concerne les choses spirituelles, frères, je ne voudrais pas que vous soyez ignorants.

2 Vous savez que vous étiez des Gentils, entraînés vers ces idoles muettes, comme vous avez été conduits.

3 C'est pourquoi je vous fais comprendre que personne, parlant par l'Esprit de Dieu, n'appelle Jésus maudit; et que personne ne peut dire que Jésus est le Seigneur, si ce n'est par le Saint-Esprit.

4 Or il y a diversité de dons, mais le même Esprit.

5 Et il y a des différences d'administrations, mais le même Seigneur.

6 Et il y a diversité d'opérations, mais c'est le même Dieu qui opère tout en tous.

7 Mais la manifestation de l'Esprit est donnée à chacun pour son profit.

8 Car à l'un est donnée par l'Esprit la parole de sagesse; à un autre la parole de connaissance par le même Esprit ;

9 A une autre foi par le même Esprit ; à un autre les dons de guérison par le même Esprit ;

10 A un autre l'accomplissement de miracles ; à une autre prophétie; à un autre discernement des esprits ; à un autre divers genres de langues ; à un autre l'interprétation des langues ;

11 Mais tout cela opère par un seul et même Esprit, distribuant à chacun en particulier comme il veut.

12 Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et que tous les membres de ce seul corps, étant nombreux, forment un seul corps ; il en est de même pour Christ.

13 Car nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit pour former un seul corps, que nous soyons esclaves ou libres ; et ont été tous abreuvés d'un seul Esprit.

14 Car le corps n'est pas un membre, mais plusieurs.

15 Si le pied dit : Parce que je ne suis pas la main, je ne suis pas du corps ; n'est-il donc pas du corps ?

16 Et si l'oreille dit : Parce que je ne suis pas l'œil, je ne suis pas du corps ; n'est-il donc pas du corps ?

17 Si tout le corps était un œil, où serait l'ouïe ? Si le monde entier entendait, où étaient les odeurs?

18 Mais maintenant, Dieu a établi les membres, chacun d'eux dans le corps, comme il lui a plu.

19 Et s'ils étaient tous un seul membre, où était le corps ?

20 Mais maintenant ils sont plusieurs membres, mais un seul corps.

21 Et l'œil ne peut dire à la main : Je n'ai pas besoin de toi ; ni encore la tête aux pieds, je n'ai pas besoin de toi.

22 Bien plus ces membres du corps, qui semblent plus faibles, sont nécessaires ;

23 Et ces membres du corps, que nous pensons être moins honorables, nous leur accordons un honneur plus abondant ; et nos parties disgracieuses ont une beauté plus abondante.

24 Car nos belles parties n'en ont pas besoin ; mais Dieu a tempéré le corps ensemble, ayant donné un honneur plus abondant à la partie qui en manquait ;

25 Qu'il n'y ait pas de schisme dans le corps; mais que les membres doivent avoir les mêmes soins les uns pour les autres.

26 Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; ou qu'un membre soit honoré, tous les membres s'en réjouissent.

27 Maintenant, vous êtes le corps de Christ, et ses membres en particulier.

28 Et Dieu a établi quelques-uns dans l'Église, premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des docteurs, après cela des miracles, puis des dons de guérisons, des secours, des gouvernements, des diversités de langues.

29 Sont-ils tous apôtres ? sont tous prophètes ? sont tous enseignants ? sont tous des faiseurs de miracles ?

30 Avez-vous tous les dons de guérison? parlent-ils tous en langues ? interprètent-ils tous ?

31 Je vous dis : non ; car je vous ai montré une voie plus excellente, convoitez donc avec ferveur les meilleurs dons.


CHAPITRE 13

De foi, d'espérance, de perfection et de charité.

1 Bien que je parle la langue des hommes et des anges, et que je n'aie pas la charité, je suis devenu comme de l'airain qui résonne ou une cymbale qui retentit.

2 Et bien que j'aie le don de prophétie, et que je comprenne tous les mystères et toute connaissance ; et bien que j'aie toute la foi, de sorte que je puisse déplacer des montagnes, et que je n'aie pas la charité, je ne suis rien.

3 Et bien que je donne tous mes biens pour nourrir les pauvres, et que je donne mon corps à brûler, et que je n'aie pas la charité, cela ne me profite en rien.

4 La charité souffre longtemps et est bonne; la charité n'est pas envieuse ; la charité ne se vante pas, ne s'enfle pas,

5 Ne se comporte pas de manière inconvenante, ne cherche pas ses propres intérêts, n'est pas facilement provoqué, ne pense pas au mal ;

6 Ne se réjouit pas dans l'iniquité, mais se réjouit dans la vérité ;

7 Il supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout.

8 La charité ne périt jamais ; mais s'il y a des prophéties, elles échoueront; qu'il y ait des langues, elles cesseront; s'il y a connaissance, elle disparaîtra.

9 Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie.

10 Mais quand ce qui est parfait sera venu, alors ce qui est partiel sera aboli.

11 Quand j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je comprenais comme un enfant, je pensais comme un enfant; mais quand je suis devenu un homme, j'ai mis de côté les choses puériles.

12 Car maintenant nous voyons à travers une vitre, dans l'obscurité ; mais alors face à face; maintenant je sais en partie; mais alors je connaîtrai comme je suis connu.

13 Et maintenant demeure la foi, l'espérance, la charité, ces trois-là ; mais la plus grande d'entre elles est la charité.


CHAPITRE 14

L'édification, objet des dons spirituels — Il est interdit aux femmes de régner dans l'église.

1 Poursuivez la charité et désirez les dons spirituels, mais plutôt afin que vous puissiez prophétiser.

2 Car celui qui parle dans une autre langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu ; car personne ne le comprend; cependant c'est en esprit qu'il prononce des mystères.

3 Mais celui qui prophétise parle aux hommes pour les édifier, les exhorter et les consoler.

4 Celui qui parle une autre langue s'édifie lui-même ; mais celui qui prophétise édifie l'Église.

5 Je voudrais que vous parliez tous en langues, mais plutôt que vous prophétisiez ; car celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins qu'il n'interprète, afin que l'Église reçoive l'édification.

6 Maintenant, frères, si je viens à vous en parlant en langues, à quoi vous servirai-je, si je ne vous parle soit par révélation, soit par connaissance, soit par prophétie, soit par doctrine ?

7 Et même les choses sans son vivifiant, flûte ou harpe, à moins qu'elles ne donnent une distinction dans les sons, comment saura-t-on ce qui est flûté ou harpe ?

8 Car si la trompette rend un son confus, qui se préparera au combat ?

9 De même, si vous ne prononcez pas par la langue des paroles faciles à comprendre, comment saura-t-on ce qui est dit ? car vous parlerez en l'air.

10 Il y a, peut-être, tant de sortes de voix dans le monde, et aucune d'elles n'est sans signification.

11 C'est pourquoi, si je ne connais pas le sens de la voix, je serai pour celui qui parle un barbare, et celui qui parle sera pour moi un barbare.

12 De même, puisque vous êtes zélés pour les dons spirituels, cherchez à exceller pour l'édification de l'Église.

13 C'est pourquoi, que celui qui parle dans une autre langue prie afin d'interpréter.

14 Car si je prie dans une autre langue, mon esprit prie, mais mon intelligence est stérile.

15 Qu'est-ce donc ? Je prierai avec l'esprit, et je prierai aussi avec l'intelligence ; Je chanterai avec l'esprit, et je chanterai aussi avec l'intelligence.

16 Sinon, quand tu béniras par l'esprit, comment celui qui occupe la chambre des ignorants dira-t-il Amen à tes réflexions, puisqu'il ne comprend pas ce que tu dis ?

17 Car en vérité tu rends bien grâces, mais l'autre n'est pas édifié.

18 Je rends grâces à mon Dieu, je parle en langues plus que vous tous;

19 Et pourtant, dans l'Église, j'aurais préféré prononcer cinq paroles avec mon intelligence, afin d'enseigner aussi les autres par ma voix, que dix mille paroles dans une autre langue.

20 Frères, ne soyez pas des enfants intelligents ; dans la méchanceté soyez des enfants, mais dans l'intelligence soyez des hommes.

21 Dans la loi, il est écrit : Je parlerai à ce peuple avec des hommes d'autres langues et d'autres lèvres ; et pourtant ils ne m'entendront pas pour autant, dit le Seigneur.

22 C'est pourquoi les langues sont un signe, non pour ceux qui croient, mais pour ceux qui ne croient pas; mais prophétiser ne sert pas à ceux qui ne croient pas, mais à ceux qui croient.

23 Si donc toute l'Église est réunie en un même lieu, et que tous parlent en langues, et qu'il vienne des ignorants ou des incroyants, ne diront-ils pas que vous êtes fous ?

24 Mais si tous prophétisent, et qu'il en entre un qui ne croit pas, ou un ignorant, il est convaincu de tous, il est jugé de tous ;

25 Et ainsi sont rendus manifestes les secrets de son cœur ; et ainsi tombant sur son visage, il adorera Dieu, et rapportera que Dieu est en vous d'une vérité.

26 Comment cela se passe-t-il donc, frères ? quand vous vous réunissez, chacun de vous a un psaume, a une doctrine, a une langue, a une révélation, a une interprétation. Que tout soit fait pour édifier.

27 Si quelqu'un parle dans une autre langue, que ce soit par deux, ou au plus par trois, et cela par cours ; et qu'on interprète.

28 Mais s'il n'y a pas d'interprète, qu'il garde le silence dans l'église ; et qu'il parle à lui-même et à Dieu.

29 Que les prophètes parlent deux ou trois, et que l'autre juge.

30 Si quelque chose est révélé à un autre qui est assis, que le premier se taise.

31 Car vous pouvez tous prophétiser l'un après l'autre, afin que tous apprennent et que tous soient consolés.

32 Et les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes.

33 Car Dieu n'est pas l'auteur de la confusion, mais de la paix, comme dans toutes les églises des saints.

34 Que vos femmes se taisent dans les églises ; car il ne leur est pas permis de gouverner; mais être soumis, comme le dit aussi la loi.

35 Et si elles veulent apprendre quelque chose, qu'elles interrogent leurs maris à la maison ; car c'est une honte pour les femmes de régner dans l'église.

36 Quoi ! la parole de Dieu est-elle sortie de vous ? ou est-il arrivé à toi seul ?

37 Si quelqu'un se croit prophète ou spirituel, qu'il reconnaisse que les choses que je vous écris sont les commandements du Seigneur.

38 Mais si quelqu'un est ignorant, qu'il soit ignorant.

39 C'est pourquoi, frères, convoitez de prophétiser, et n'interdisez pas de parler en langues.

40 Que tout se fasse avec bienséance et avec ordre.


CHAPITRE 15

La résurrection.

1 De plus, frères, je vous annonce l'évangile que je vous ai prêché, que vous avez aussi reçu et dans lequel vous vous tenez ;

2 Par quoi aussi vous êtes sauvés, si vous gardez en mémoire ce que je vous ai prêché, à moins que vous n'ayez cru en vain.

3 Car je vous ai livré premièrement ce que j'ai aussi reçu, comment Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures ;

4 Et qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour selon les Écritures ;

5 Et qu'il a été vu de Céphas, puis des douze;

6 Après cela, il fut vu d'environ cinq cents frères à la fois ; dont la plus grande partie reste jusqu'à présent, mais certains se sont endormis.

7 Après cela, il fut vu de Jacques, puis de tous les apôtres.

8 Et enfin, il a été vu de moi aussi, comme d'un homme né hors du temps.

9 Car je suis le moindre des apôtres, qui ne mérite pas d'être appelé apôtre, parce que j'ai persécuté l'Église de Dieu.

10 Mais par la grâce de Dieu je suis ce que je suis ; et sa grâce qui m'a été accordée n'a pas été vaine; car j'ai travaillé plus abondamment qu'eux tous; pourtant pas moi, mais la grâce de Dieu qui était avec moi.

11 Ainsi donc, soit moi, soit eux, nous prêchons ainsi, et vous avez cru ainsi.

12 Or, si Christ est prêché qu'il est ressuscité des morts, comment certains d'entre vous disent-ils qu'il n'y a pas de résurrection des morts ?

13 Mais s'il n'y a pas de résurrection des morts, alors Christ n'est pas ressuscité ;

14 Et si Christ n'est pas ressuscité, alors notre prédication est vaine, et votre foi aussi est vaine.

15 Oui, et nous sommes trouvés de faux témoins de Dieu ; parce que nous avons témoigné de Dieu qu'il a ressuscité Christ; qu'il n'a pas ressuscité, si du moins les morts ne ressuscitent pas.

16 Car si les morts ne ressuscitent pas, Christ n'est donc pas ressuscité ;

17 Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine ; vous êtes encore dans vos péchés.

18 Alors aussi ceux qui se sont endormis en Christ sont péris.

19 Si c'est dans cette vie seulement que nous avons de l'espérance en Christ, nous sommes les plus misérables de tous les hommes.

20 Mais maintenant, Christ est ressuscité d'entre les morts, et il est devenu les prémices de ceux qui sont morts.

21 car puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts.

22 Car, comme tous meurent en Adam, de même tous revivront en Christ.

23 Mais chacun selon son ordre ; Christ les prémices; ensuite ceux qui sont à Christ lors de son avènement.

24 Ensuite vient la fin, quand il aura remis le royaume à Dieu, le Père ; quand il aura renversé toute règle, toute autorité et tout pouvoir.

25 Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds.

26 Le dernier ennemi, la mort, sera détruit.

27 Car il dit : Lorsqu'il est manifeste qu'il a tout mis sous ses pieds, et que tout a été soumis, il est excepté du Père qui a tout mis sous lui.

28 Et quand toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a tout soumis, afin que Dieu soit tout en tous.

29 Sinon, que feront ceux qui sont baptisés pour les morts, si les morts ne ressuscitent pas du tout ? Pourquoi sont-ils alors baptisés pour les morts ?

30 Et pourquoi sommes-nous en danger à chaque heure ?

31 Je vous proteste contre la résurrection des morts ; et c'est là ma joie que j'ai chaque jour en Jésus-Christ notre Seigneur, même si je meurs.

32 Si, à la manière des hommes, j'ai combattu des bêtes à Éphèse, quel avantage cela m'apporterait-il que les morts ne ressuscitent pas ? mangeons et buvons; car demain nous mourrons.

33 Ne vous y trompez pas; les mauvaises communications corrompent les bonnes manières.

34 Éveillez-vous à la justice, et ne péchez pas ; car certains n'ont pas la connaissance de Dieu; Je parle à votre honte.

35 Mais quelqu'un dira : Comment les morts ressuscitent-ils ? et avec quel corps viennent-ils ?

36 Insensé, ce que tu sèmes ne vivifie que s'il meurt;

37 Et ce que tu sèmes, tu ne sèmes pas ce corps qui sera, mais du grain, ce peut être du blé, ou de quelque autre chose ;

38 mais Dieu lui donne un corps comme il l'a loué, et à chaque semence son propre corps.

39 Toute chair n'est pas la même chair; mais il y a une sorte de chair d'hommes, une autre de chair de bêtes, une autre de poissons et une autre d'oiseaux.

40 Aussi les corps célestes, et les corps terrestres, et les corps télestes ; mais la gloire du céleste, une; et le terrestre, un autre ; et le téleste, un autre.

41 Il y a une gloire du soleil, et une autre gloire de la lune, et une autre gloire des étoiles ; car une étoile diffère d'une autre étoile en gloire.

42 Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Il est semé dans la corruption, il ressuscite dans l'incorruptibilité ;

43 Il est semé dans le déshonneur, il ressuscite dans la gloire ; il est semé dans la faiblesse, il ressuscite dans la puissance ;

44 Il est semé corps naturel, il ressuscite corps spirituel. Il y a un corps naturel et il y a un corps spirituel.

45 Et ainsi il est écrit : Le premier homme Adam a été fait âme vivante ; le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.

46 Cependant, ce qui est naturel d'abord, et non ce qui est spirituel ; mais après, ce qui est spirituel ;

47 Le premier homme est de la terre, terrestre ; le deuxième homme est le Seigneur du ciel.

48 Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi ceux qui sont célestes.

49 Et comme nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste.

50 Or ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu ; la corruption n'hérite pas non plus de l'incorruptibilité.

51 Voici, je vous montre un mystère; Nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous changés.

52 En un instant, en un clin d'œil, au son de la dernière trompette ; car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés.

53 Car ce corruptible doit revêtir l'incorruptibilité, et ce mortel doit revêtir l'immortalité.

54 Ainsi, quand ce corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et ce mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite : La mort est engloutie dans la victoire.

55 Ô mort, où est ton aiguillon ? O tombe, où est ta victoire?

56 L'aiguillon de la mort est le péché ; et la force du péché est la loi.

57 Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ.

58 C'est pourquoi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, abondant toujours dans l'œuvre du Seigneur, car vous savez que votre travail n'est pas vain dans le Seigneur.


CHAPITRE 16

Offrandes sollicitées - Commendeth Timothy - Admonestations amicales.

1 Maintenant, en ce qui concerne la collecte pour les saints, comme j'ai ordonné aux églises de Galatie, vous aussi faites de même.

2 Le premier jour de la semaine, que chacun de vous mette à côté de lui, comme Dieu l'a fait prospérer, afin qu'il n'y ait pas de rassemblements quand je viendrai.

3 Et quand je viendrai, quiconque vous aurez approuvé par vos lettres, je l'enverrai pour apporter votre libéralité à Jérusalem.

4 Et s'il convient que j'aille aussi, ils iront avec moi.

5 Maintenant j'irai vers vous, quand je traverserai la Macédoine; car je passe par la Macédoine.

6 Et il se peut que je demeure, oui, et que j'hiverne avec vous, afin que vous m'emmeniez en voyage partout où j'irai.

7 Car je ne te verrai pas maintenant en chemin; mais j'espère rester quelque temps avec vous, si le Seigneur le permet.

8 Mais je m'attarderai à Éphèse jusqu'à la Pentecôte.

9 Car une porte grande et efficace m'est ouverte, mais il y a beaucoup d'adversaires.

10 Maintenant, si Timothée vient, veillez à ce qu'il soit sans crainte avec vous ; car il accomplit l'oeuvre du Seigneur, comme je le fais aussi.

11 Que personne donc ne le méprise ; mais conduisez-le en paix, afin qu'il vienne à moi; car je le cherche avec les frères.

12 En ce qui concerne notre frère Apollos, je l'ai vivement prié de venir vers vous avec les frères ; mais sa volonté n'était pas du tout de venir à ce moment-là; mais il viendra quand il aura le temps convenable.

13 Veillez, tenez ferme dans la foi, quittez comme les hommes, soyez forts.

14 Que toutes vos choses se fassent avec charité.

15 Je vous en supplie, frères, (vous connaissez la maison de Stéphanas, qu'elle est les prémices de l'Achaïe, et qu'ils se sont adonnés au ministère des saints,)

16 afin que vous vous soumettiez à ceux-là et à tous ceux qui nous aident et travaillent.

17 Je me réjouis de la venue de Stéphanas, de Fortunat et d'Achaïcus ; pour ce qui manquait de votre part, ils l'ont fourni.

18 Car ils ont rafraîchi mon esprit et le vôtre; reconnaissez donc ceux qui sont tels.

19 Les églises d'Asie vous saluent. Aquilas et Priscille vous saluent beaucoup dans le Seigneur, avec l'église qui est dans leur maison.

20 Tous les frères vous saluent. Saluez-vous les uns les autres par une sainte salutation.

21 Le salut de moi Paul de ma propre main.

22 Si quelqu'un n'aime pas le Seigneur Jésus-Christ, qu'il soit anathème, Maranatha.

23 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous.

24 Mon amour soit avec vous tous en Jésus-Christ. Amen. La première épître aux Corinthiens a été écrite de Philippes par Stephanas, et Fortunatus, et Achaicus, et Timothée.

Bibliothèque des Ecritures :

Astuce de recherche

Tapez un seul mot ou utilisez des guillemets pour rechercher une phrase entière (par exemple "car Dieu a tant aimé le monde").

The Remnant Church Headquarters in Historic District Independence, MO. Church Seal 1830 Joseph Smith - Church History - Zionic Endeavors - Center Place

Pour des ressources supplémentaires, veuillez visiter notre Ressources pour les membres page.