Le Livre de Moroni

Le Livre de Moroni

Chapitre 1

1 Maintenant, moi, Moroni, après avoir fini d'abréger le récit du peuple de Jared, je pensais ne pas avoir écrit davantage, mais je n'ai pas encore péri ; et je ne me fais pas connaître des Lamanites, de peur qu'ils ne me détruisent.
2 Car voici, leurs guerres sont extrêmement féroces entre eux; et à cause de leur haine, ils mettent à mort tout Néphite qui ne renie pas le Christ.
3 Et moi, Moroni, je ne renierai pas le Christ ; c'est pourquoi, j'erre partout où je peux, pour la sécurité de ma propre vie.
4 C'est pourquoi j'écris encore quelques choses contraires à ce que j'avais supposé ; car j'avais cru ne plus écrire ; mais j'écris encore quelques choses, afin qu'elles soient peut-être utiles à mes frères, les Lamanites, un jour futur, selon la volonté du Seigneur.

 

Moroni, Chapitre 2

1 Les paroles du Christ, qu'il a dites à ses disciples, les douze qu'il avait choisis, en leur imposant les mains.
2 Et il les appela par leur nom, disant : Vous invoquerez le Père en mon nom, dans une grande prière ; et après avoir fait cela, vous aurez le pouvoir de donner le Saint-Esprit à celui à qui vous imposerez les mains; et en mon nom vous le donnerez, car ainsi font mes apôtres.
3 Or Christ leur dit ces paroles au moment de sa première apparition ; et la multitude ne l'entendit pas, mais les disciples l'entendirent, et sur tous ceux qui imposèrent les mains, le Saint-Esprit tomba.

 

Moroni, Chapitre 3

1 La manière dont les disciples, qui étaient appelés les anciens de l'Église, ordonnaient les prêtres et les docteurs.
2 Après avoir prié le Père au nom du Christ, ils imposèrent les mains sur eux et dirent : Au nom de Jésus-Christ, je vous ordonne d'être prêtre ; (ou s'il est enseignant ;) Je vous ordonne d'être enseignant, de prêcher la repentance et la rémission des péchés par Jésus-Christ, par l'endurance de la foi en son nom jusqu'à la fin. Amen.
3 Et c'est de cette manière qu'ils ordonnèrent des prêtres et des docteurs, selon les dons et les appels de Dieu aux hommes ; et ils les ont ordonnés par la puissance du Saint-Esprit qui était en eux.

 

Moroni, chapitre 4

1 La manière dont leurs anciens et leurs prêtres administraient la chair et le sang de Christ à l'Église :
2 Et ils l'administraient selon les commandements de Christ; c'est pourquoi nous savons que la manière est vraie, et l'ancien ou le prêtre l'a administrée:
3 Et ils s'agenouillèrent avec l'assemblée et prièrent le Père au nom du Christ, en disant :
4 O Dieu, le Père éternel, nous te demandons au nom de ton Fils Jésus-Christ, de bénir et de sanctifier ce pain pour les âmes de tous ceux qui en prennent, afin qu'ils mangent en souvenir du corps de ton Fils, et te témoigner, ô Dieu le Père éternel, qu'ils sont disposés à prendre sur eux le nom de ton Fils, à se souvenir toujours de lui et à garder ses commandements qu'il leur a donnés, afin qu'ils aient toujours son Esprit avec eux. eux. Amen.

 

Moroni, chapitre 5

1 La manière d'administrer le vin.
2 Voici, ils prirent la coupe et dirent :
3 Ô Dieu, Père éternel, nous te demandons, au nom de ton Fils Jésus-Christ, de bénir et de sanctifier ce vin pour les âmes de tous ceux qui en boivent, afin qu'ils le fassent en souvenir du sang de ton Fils qui a été répandu pour eux, afin qu'ils te témoignent, ô Dieu, le Père éternel, qu'ils se souviennent toujours de lui, afin qu'ils aient son Esprit avec eux. Amen.

 

Moroni, chapitre 6

1 Et maintenant je parle du baptême.
2 Voici, des anciens, des prêtres et des docteurs ont été baptisés ; et ils n'ont pas été baptisés, sauf s'ils ont produit des fruits dignes de cela; ils n'en ont pas non plus reçu pour le baptême, sauf s'ils sont sortis avec un cœur brisé et un esprit contrit, et ont témoigné à l'église qu'ils se sont vraiment repentis de tous leurs péchés.
3 Et personne n'a été reçu au baptême, sauf s'ils ont pris sur eux le nom de Christ, ayant la résolution de le servir jusqu'à la fin.
4 Et après qu'ils eurent été reçus au baptême, et qu'ils eurent été frappés et purifiés par le pouvoir du Saint-Esprit, ils furent comptés parmi le peuple de l'Église du Christ,
5 Et leurs noms furent pris, afin qu'ils soient rappelés et nourris par la bonne parole de Dieu, pour les garder dans le droit chemin, pour les garder continuellement attentifs à la prière, s'appuyant uniquement sur les mérites de Christ, qui était l'auteur et le finisseur de leur foi.
6 Et l'Église se réunissait souvent pour jeûner et prier, et pour parler entre elles du bien-être de leurs âmes ; et ils se réunissaient souvent pour prendre du pain et du vin, en souvenir du Seigneur Jésus ;
7 Et ils étaient stricts pour observer qu'il n'y aurait pas d'iniquité parmi eux; et quiconque fut trouvé coupable d'iniquité, et trois témoins de l'église les condamnèrent devant les anciens;
8 Et s'ils ne se repentaient pas, et ne confessaient pas, leurs noms étaient effacés, et ils n'étaient pas comptés parmi le peuple de Christ ; mais dès qu'ils se repentaient et cherchaient le pardon, avec une intention réelle, ils étaient pardonnés.
9 Et leurs réunions étaient conduites par l'Église, à la manière de l'action de l'Esprit, et par la puissance du Saint-Esprit ; car, selon que la puissance du Saint-Esprit les conduisait soit à prêcher, soit à exhorter, soit à prier, soit à supplier, soit à chanter, cela se faisait de même.

——————————————————————————–

Moroni, chapitre 71 Et maintenant, moi Moroni, j'écris quelques-unes des paroles de mon père Mormon, qu'il a prononcées concernant la foi, l'espérance et la charité; car c'est ainsi qu'il parlait au peuple, comme il l'enseignait dans la synagogue qu'ils avaient bâtie pour le lieu de culte.
2 Et maintenant, moi, Mormon, je vous parle, mes frères bien-aimés ; et c'est par la grâce de Dieu, le Père, et notre Seigneur Jésus-Christ, et sa sainte volonté, à cause du don de son appel pour moi, qu'il m'est permis de vous parler en ce moment ;
3 C'est pourquoi je voudrais vous parler, à vous qui êtes de l'Église, qui êtes des disciples pacifiques du Christ, et qui avez obtenu une espérance suffisante, par laquelle vous pouvez entrer dans le repos du Seigneur, à partir de maintenant, jusqu'à ce que vous vous reposiez. avec lui au ciel.
4 Et maintenant, mes frères, je juge ces choses de vous à cause de votre marche paisible avec les enfants des hommes ; car je me souviens de la parole de Dieu, qui dit: C'est à leurs oeuvres que vous les reconnaîtrez; car si leurs œuvres sont bonnes, elles sont bonnes aussi.
5 Car voici, Dieu a dit : Un homme étant mauvais, ne peut faire ce qui est bien ; car s'il offre un don ou prie Dieu, à moins qu'il ne le fasse avec une intention réelle, cela ne lui profite en rien.
6 Car voici, cela ne lui est pas imputé à justice.
7 Car voici, si un homme méchant fait un don, il le fait à contrecœur ; c'est pourquoi cela lui est compté comme s'il avait conservé le don; c'est pourquoi il est considéré comme un mal devant Dieu.
8 Et de même aussi est-il compté comme mal à un homme, s'il prie, et non avec une intention réelle de cœur ; oui, et cela ne lui profite en rien; car Dieu ne reçoit rien de tel; c'est pourquoi, un homme étant mauvais, ne peut faire ce qui est bien; il ne fera pas non plus un bon cadeau.
9 Car voici, une fontaine amère ne peut produire une eau bonne; une bonne fontaine ne peut pas non plus produire de l'eau amère; c'est pourquoi un homme étant serviteur du diable, ne peut pas suivre Christ; et s'il suit le Christ, il ne peut pas être un serviteur du diable.
10 C'est pourquoi, tout ce qui est bon vient de Dieu; et ce qui est mal vient du diable; car le diable est un ennemi de Dieu, et il le combat continuellement, et invite et incite continuellement à pécher et à faire ce qui est mal.
11 Mais voici, ce qui est de Dieu invite et incite à faire continuellement le bien ; c'est pourquoi, tout ce qui invite et pousse à faire le bien, à aimer Dieu et à le servir, est inspiré de Dieu.
12 C'est pourquoi, mes frères bien-aimés, prenez garde de ne pas juger ce qui est mal comme étant de Dieu, ou ce qui est bon et de Dieu comme étant du diable.
13 Car voici, mes frères, il vous est donné de juger, afin que vous puissiez distinguer le bien du mal ; et la manière de juger est aussi claire, afin que vous sachiez avec une connaissance parfaite, que la lumière du jour l'est de la nuit noire.
14 Car voici, l'Esprit de Christ est donné à chacun, afin qu'il distingue le bien du mal; c'est pourquoi je vous montre la voie pour juger : car tout ce qui invite à faire le bien et à persuader de croire au Christ est envoyé par la puissance et le don du Christ ;
15 C'est pourquoi vous pouvez savoir avec une connaissance parfaite que cela vient de Dieu ; mais tout ce qui persuade les hommes de faire le mal, et de ne pas croire en Christ, et de le renier, et de ne pas servir Dieu, alors vous pouvez savoir avec une connaissance parfaite que cela est du diable,
16 Car c'est ainsi que le diable agit, car il ne persuade personne de faire le bien, pas un seul; ses anges non plus; ceux qui se soumettent à lui non plus.
17 Et maintenant, mes frères, voyant que vous connaissez la lumière par laquelle vous pouvez juger, laquelle lumière est la lumière du Christ, veillez à ne pas juger à tort ; car de ce même jugement que vous jugez, vous serez aussi jugés.
18 C'est pourquoi, frères, je vous supplie de chercher diligemment dans la lumière de Christ, afin de distinguer le bien du mal; et si vous vous emparez de toute bonne chose et ne la condamnez pas, vous serez certainement un enfant de Christ.
19 Et maintenant, mes frères, comment est-il possible que vous puissiez saisir toute bonne chose ?
20 Et maintenant j'en viens à cette foi dont j'ai dit que je parlerais ; et je vous dirai le chemin par lequel vous pourrez saisir toute bonne chose.
21 Car voici, Dieu connaissant toutes choses, étant d'éternité en éternité, voici, il envoya des anges pour servir les enfants des hommes, pour rendre manifeste la venue de Christ ; et en Christ, tout bien devrait venir.
22 Et Dieu déclara aussi aux prophètes par sa propre bouche que Christ devait venir.
23 Et voici, il y eut diverses manières par lesquelles il manifesta des choses bonnes aux enfants des hommes ; et tout ce qui est bon vient de Christ, sinon les hommes étaient tombés, et rien de bon ne pouvait leur arriver.
24 C'est pourquoi, par le ministère des anges et par toute parole qui sort de la bouche de Dieu, les hommes ont commencé à exercer la foi en Christ ; et ainsi par la foi, ils se sont emparés de toute bonne chose; et il en fut ainsi jusqu'à la venue de Christ.
25 Et après qu'il fut venu, des hommes aussi furent sauvés par la foi en son nom ; et par la foi, ils deviennent fils de Dieu.
26 Et aussi sûr que Christ est vivant, il a dit ces paroles à nos pères, disant : Tout ce que vous demanderez au Père en mon nom de bon, avec foi, croyant que vous le recevrez, voici, cela vous sera accordé.
27 C'est pourquoi, mes frères bien-aimés, les miracles ont cessé, parce que le Christ est monté au ciel et s'est assis à la droite de Dieu, pour réclamer au Père les droits de miséricorde qu'il a sur les enfants des hommes ;
28 Car il a répondu aux fins de la loi, et il réclame tous ceux qui ont foi en lui ; et ceux qui ont foi en lui s'attacheront à toute bonne chose; c'est pourquoi il défend la cause des enfants des hommes; et il habite éternellement dans les cieux ?
29 Et parce qu'il a fait cela, mes frères bien-aimés, les miracles ont-ils cessé ?
30 Voici, je vous dis : non ; et les anges n'ont pas cessé de servir les enfants des hommes.
31 Car voici, ils lui sont soumis, pour servir selon la parole de son commandement, se montrant à eux d'une foi forte et d'un esprit ferme, dans toutes les formes de piété.
32 Et l'office de leur ministère est d'appeler les hommes à la repentance, et d'accomplir et de faire l'œuvre des alliances du Père qu'il a faites avec les enfants des hommes, pour préparer le chemin parmi les enfants des hommes, en annonçant la parole du Christ aux vases choisis du Seigneur, afin qu'ils rendent témoignage de lui;
33 Et ce faisant, le Seigneur Dieu prépare la voie pour que le reste des hommes ait foi en Christ, afin que le Saint-Esprit ait place dans leur cœur, selon sa puissance ;
34 Et c'est de cette manière que le Père accomplit les alliances qu'il a faites avec les enfants des hommes.
35 Et Christ a dit : Si vous avez foi en moi, vous aurez le pouvoir de faire tout ce qui est opportun en moi.
36 Et il a dit : Repentez-vous, toutes les extrémités de la terre, et venez à moi, et soyez baptisés en mon nom, et ayez foi en moi, afin que vous soyez sauvés.
37 Et maintenant, mes frères bien-aimés, s'il est vrai que ces choses que je vous ai dites, et que Dieu vous montrera avec puissance et une grande gloire au dernier jour, qu'elles sont vraies ; et s'ils sont vrais, le jour des miracles a-t-il cessé ?
38 Ou les anges ont-ils cessé d'apparaître aux enfants des hommes ?
39 Ou leur a-t-il refusé la puissance du Saint-Esprit ?
40 Ou le fera-t-il, tant que durera le temps, ou que la terre subsistera, ou qu'il y aura un seul homme sur sa surface pour être sauvé ?
41 Voici, je vous le dis, non, car c'est par la foi que les miracles s'accomplissent ; et c'est par la foi que les anges apparaissent et servent les hommes ;
42 C'est pourquoi, si ces choses ont cessé, malheur aux enfants des hommes, car c'est à cause de l'incrédulité, et tout est vain ; car nul homme ne peut être sauvé, selon les paroles de Christ, s'il n'a foi en son nom;
43 C'est pourquoi, si ces choses ont cessé, la foi aussi a cessé; et terrible est l'état de l'homme : car ils sont comme s'il n'y avait pas eu de rédemption.
44 Mais voici, mes frères bien-aimés, je juge mieux de vous, car je juge que vous avez foi en Christ à cause de votre douceur ; car si vous n'avez pas foi en lui, vous n'êtes pas dignes d'être comptés parmi le peuple de son Église.
45 Et de nouveau, mes frères bien-aimés, je voudrais vous parler de l'espérance.
46 Comment se fait-il que vous puissiez atteindre à la foi, si vous n'avez pas d'espérance ? Et qu'est-ce que vous espérerez ?
47 Voici, je vous dis que vous aurez l'espérance, par l'expiation du Christ et le pouvoir de sa résurrection, d'être ressuscités pour la vie éternelle ; et cela à cause de votre foi en lui selon la promesse ;
48 C'est pourquoi, si un homme a la foi, il faut qu'il ait de l'espérance ; car sans la foi il ne peut y avoir d'espoir.
49 Et de plus, voici, je vous dis qu'il ne peut avoir la foi et l'espérance s'il n'est doux et humble de cœur ; s'il en est ainsi, sa foi et son espérance sont vaines, car nul n'est acceptable devant Dieu, sauf les doux et les humbles de cœur ;
50 Et si un homme est doux et humble de cœur, et confesse par le pouvoir du Saint-Esprit que Jésus est le Christ, il doit nécessairement avoir la charité ; car s'il n'a pas la charité, il n'est rien ; c'est pourquoi il faut qu'il ait la charité.
51 Et la charité souffre longtemps, et est bonne, et n'est pas envieuse, et ne s'enfle pas d'orgueil, ne cherche pas ce qui lui appartient, ne s'irrite pas facilement, ne pense pas au mal, et ne se réjouit pas de l'iniquité, mais se réjouit de la vérité, supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout; c'est pourquoi, mes frères bien-aimés, si vous n'avez pas la charité, vous n'êtes rien, car la charité ne périt jamais.
52 C'est pourquoi, attachez-vous à la charité, qui est la plus grande de toutes, car tout doit échouer ; mais la charité est le pur amour de Christ, et elle dure à toujours ; et quiconque en est trouvé possédé au dernier jour, il en sera bien pour eux.
53 C'est pourquoi, mes frères bien-aimés, priez le Père de toute l'énergie du cœur, afin que vous soyez remplis de cet amour qu'il a accordé à tous ceux qui sont de vrais disciples de son Fils Jésus-Christ, afin que vous deveniez les fils de Dieu. , que lorsqu'il apparaîtra, nous serons comme lui; car nous le verrons tel qu'il est, afin que nous ayons cette espérance, que nous soyons purifiés comme il est pur. Amen.

 

Moroni, chapitre 8

1 Une épître de mon père Mormon, qui m'a été écrite, Moroni : et elle m'a été écrite peu après mon appel au ministère.
2 Et à ce propos il m'a écrit, disant : Mon fils bien-aimé, Moroni, je me réjouis extrêmement que ton Seigneur Jésus-Christ s'est souvenu de toi et t'a appelé à son ministère et à son œuvre sainte.
3 Je me souviens toujours de vous dans mes prières, priant continuellement Dieu le Père, au nom de son saint enfant, Jésus, qu'il, par sa bonté et sa grâce infinies, vous garde par l'endurance de la foi en son nom pour la fin.
4 Et maintenant, mon fils, je te parle de ce qui m'attriste extrêmement ; car cela me peine qu'il y ait des disputes parmi vous.
5 Car si j'ai appris la vérité, il y a eu des disputes parmi vous concernant le baptême de vos petits enfants.
6 Et maintenant, mon fils, je désire que tu travailles diligemment, afin que cette erreur grossière soit enlevée de parmi toi ; car c'est dans cette intention que j'ai écrit cette épître.
7 Car aussitôt que j'ai appris ces choses de vous, j'ai interrogé le Seigneur à ce sujet.
8 Et la parole du Seigneur vint à moi par la puissance du Saint-Esprit, disant : Écoute les paroles du Christ, ton Rédempteur, ton Seigneur et ton Dieu.
9 Voici, je suis venu dans le monde pour appeler non les justes, mais les pécheurs à la repentance ; le tout n'a besoin d'aucun médecin, sauf ceux qui sont malades ; c'est pourquoi les petits enfants sont guéris, car ils ne sont pas capables de commettre le péché ; c'est pourquoi la malédiction d'Adam leur est ôtée en moi, de sorte qu'il n'a aucun pouvoir sur eux; et la loi de la circoncision est abolie en moi.
10 Et de cette manière le Saint-Esprit me manifesta la parole de Dieu ; c'est pourquoi, mon fils bien-aimé, je sais que c'est une moquerie solennelle devant Dieu que de baptiser de petits enfants.
11 Voici, je vous dis que vous enseignerez cette chose, la repentance et le baptême à ceux qui sont responsables et capables de commettre le péché ; oui, enseignez aux parents qu'ils doivent se repentir et être baptisés, et s'humilier comme leurs petits enfants, et ils seront tous sauvés avec leurs petits enfants : et leurs petits enfants n'ont besoin ni de repentir, ni de baptême.
12 Voici, le baptême est pour la repentance, pour l'accomplissement des commandements, pour la rémission des péchés.
13 Mais les petits enfants sont vivants en Christ, dès la fondation du monde ; sinon, Dieu est un Dieu partiel, et aussi un Dieu changeant, et acceptant les personnes ; car combien de petits enfants sont morts sans baptême.
14 C'est pourquoi, si les petits enfants n'ont pu être sauvés sans baptême, ceux-ci doivent être allés dans un enfer sans fin.
15 Voici, je vous dis que celui qui pense que les petits enfants ont besoin du baptême, est dans le fiel de l'amertume et dans les liens de l'iniquité ; car il n'a ni foi, ni espérance, ni charité; c'est pourquoi, s'il devait être coupé alors qu'il était dans la pensée, il doit descendre en enfer.
16 Car terrible est la méchanceté de supposer que Dieu sauve un enfant à cause du baptême, et que l'autre doit périr parce qu'il n'a pas de baptême.
17 Malheur à celui qui pervertira les voies du Seigneur de cette manière, car il périra s'il ne se repent pas.
18 Voici, je parle avec hardiesse, ayant autorité de Dieu; et je ne crains pas ce que l'homme peut faire ; car l'amour parfait bannit toute crainte; et je suis rempli de charité, qui est l'amour éternel ; c'est pourquoi tous les enfants sont pareils pour moi; c'est pourquoi j'aime les petits enfants d'un amour parfait; et ils sont tous pareils et participants du salut.
19 Car je sais que Dieu n'est pas un Dieu partiel, ni un être changeant; mais il est immuable de toute éternité à toute éternité.
20 Les petits enfants ne peuvent pas se repentir ; c'est pourquoi c'est une affreuse méchanceté que de leur refuser les pures miséricordes de Dieu, car ils sont tous vivants en lui à cause de sa miséricorde.
21 Et celui qui dit que les petits enfants ont besoin d'être baptisés, nie les miséricordes de Christ, et méprise son expiation et le pouvoir de sa rédemption.
22 Malheur à ceux-là, car ils sont en danger de mort, d'enfer et d'un tourment sans fin.
23 Je le dis avec assurance, Dieu me l'a commandé.
24 Écoutez-les et prêtez attention, sinon ils se dresseront contre vous au siège du jugement de Christ.
25 Car voici, tous les petits enfants sont vivants en Christ, et aussi tous ceux qui sont sans loi.
26 Car le pouvoir de rédemption vient sur tous ceux qui n'ont pas de loi; c'est pourquoi, celui qui n'est pas condamné, ou celui qui n'est sous aucune condamnation, ne peut pas se repentir; et à un tel baptême ne sert à rien.
27 Mais c'est une moquerie devant Dieu, c'est nier les miséricordes de Christ et la puissance de son Esprit Saint, et mettre sa confiance dans des oeuvres mortes.
28 Voici, mon fils, cela ne devrait pas arriver; car la repentance appartient à ceux qui sont sous la condamnation et sous la malédiction d'une loi violée.
29 Et les prémices de la repentance, c'est le baptême ; et le baptême vient par la foi, à l'accomplissement des commandements; et l'accomplissement des commandements apporte la rémission des péchés ; et la rémission des péchés apporte la douceur et l'humilité de cœur; et à cause de la douceur et de l'humilité de cœur, vient la visitation du Saint-Esprit, que le Consolateur remplit d'espérance et d'amour parfait, cet amour endurant par la diligence jusqu'à la prière, jusqu'à la fin viendra, quand tous les saints habiteront avec Dieu.
30 Voici, mon fils, je t'écrirai de nouveau si je ne pars pas bientôt contre les Lamanites.
31 Voici, l'orgueil de cette nation, ou le peuple des Néphites, a prouvé sa destruction, à moins qu'il ne se repente.
32 Prie pour eux, mon fils, afin que la repentance leur vienne.
33 Mais voici, je crains que l'Esprit n'ait cessé de lutter contre eux ; et dans cette partie du pays, ils cherchent aussi à renverser tout pouvoir et toute autorité qui viennent de Dieu ; et ils renient le Saint-Esprit.
34 Et après avoir rejeté une si grande connaissance, mon fils, ils doivent périr bientôt, jusqu'à l'accomplissement des prophéties qui ont été dites par les prophètes, ainsi que les paroles de notre Sauveur lui-même.
35 Adieu, mon fils, jusqu'à ce que je t'écrive ou que je te revoie. Amen.

 

Moroni, Chapitre 9

Deuxième épître de Mormon à son fils Moroni1. Mon fils bien-aimé, je t'écris de nouveau, afin que tu saches que je suis encore vivant, mais j'écris un peu ce qui est douloureux.
2 Car voici, j'ai eu une rude bataille avec les Lamanites, dans laquelle nous n'avons pas vaincu ; et Archeantus est tombé par l'épée, ainsi que Luram et Emron ; oui, et nous avons perdu un grand nombre de nos hommes de choix.
3 Et maintenant, voici, mon fils, je crains que les Lamanites ne détruisent ce peuple, car ils ne se repentent pas, et Satan les excite continuellement à la colère les uns contre les autres.
4 Voici, je travaille continuellement avec eux; et quand je prononce la parole de Dieu avec acuité, ils tremblent et se mettent en colère contre moi; et quand je n'utilise aucune acuité, ils endurcissent leurs cœurs contre cela; c'est pourquoi je crains que l'Esprit du Seigneur n'ait cessé de lutter avec eux.
5 Car ils se mettent tellement en colère, qu'il me semble qu'ils ne craignent pas la mort ; et ils ont perdu leur amour, l'un envers l'autre; et ils ont continuellement soif de sang et de vengeance.
6 Et maintenant, mon fils bien-aimé, malgré leur dureté, travaillons diligemment ; car si nous devions cesser de travailler, nous serions amenés sous la condamnation ; car nous avons un travail à accomplir dans ce tabernacle d'argile, afin de vaincre l'ennemi de toute justice et de reposer les âmes dans le royaume de Dieu.
7 Et maintenant j'écris quelque chose sur les souffrances de ce peuple.
8 Car, selon la connaissance que j'ai reçue d'Amoron, voici, les Lamanites ont de nombreux prisonniers, qu'ils ont pris de la tour de Sherrizah ; et il y avait des hommes, des femmes et des enfants.
9 Et les maris et pères de ces femmes et enfants qu'ils ont tués; et ils nourrissent les femmes de la chair de leurs maris, et les enfants de la chair de leurs pères ; et ils ne leur donnent pas d'eau, sauf un peu.
10 Et malgré cette grande abomination des Lamanites, elle ne dépasse pas celle de notre peuple à Moriantum.
11 Car voici, beaucoup de filles des Lamanites ont été faites prisonnières : et après les avoir privées de ce qui était le plus cher et le plus précieux par-dessus toutes choses, qui est la chasteté et la vertu ; et après qu'ils eurent fait cette chose, ils les assassinèrent de la manière la plus cruelle, torturant leurs corps jusqu'à la mort ; et après avoir fait cela, ils dévorent leur chair comme des bêtes féroces, à cause de l'endurcissement de leur cœur; et ils le font en signe de bravoure.
12 Ô mon fils bien-aimé, comment un peuple comme celui-ci, qui est sans civilisation ; (et seulement quelques années se sont écoulées, et ils étaient un peuple civil et délicieux ;) mais O mon fils, comment un peuple comme celui-ci, dont le plaisir est dans tant d'abomination, comment pouvons-nous nous attendre à ce que Dieu reste son rendre un jugement contre nous ?
13 Voici, mon cœur crie : Malheur à ce peuple.
14 Sors en jugement, ô Dieu, et cache leurs péchés, et leur méchanceté, et leurs abominations devant ta face.
15 Et encore, mon fils, il y a beaucoup de veuves et leurs filles qui restent à Sherrizah ; et la partie des provisions que les Lamanites n'ont pas emportée, voici, l'armée de Zénéphi l'a emportée, et les a laissés errer partout où ils peuvent pour se nourrir; et beaucoup de vieilles femmes s'évanouissent en chemin et meurent.
16 Et l'armée qui est avec moi est faible ; et les armées des Lamanites sont entre Sherrizah et moi; et tous ceux qui ont fui vers l'armée d'Aaron ont été victimes de leur terrible brutalité.
17 Ô dépravation de mon peuple ! ils sont sans ordre et sans pitié.
18 Voici, je ne suis qu'un homme, et je n'ai que la force d'un homme, et je ne peux plus appliquer mes commandements ; et ils sont devenus forts dans leur perversion ;
19 Et ils sont pareillement brutaux, n'épargnant personne, ni vieux ni jeune ; et ils prennent plaisir à tout sauf à ce qui est bon ; et les souffrances de nos femmes et de nos enfants sur toute la face de cette terre dépassent tout ; oui, la langue ne peut pas le dire, ni l'écrire.
20 Et maintenant, mon fils, je ne m'attarde plus sur cette horrible scène.
21 Voici, tu connais la méchanceté de ce peuple; tu sais qu'ils sont sans principe et sans sentiment passé ; et leur méchanceté dépasse celle des Lamanites.
22 Voici, mon fils, je ne puis les recommander à Dieu de peur qu'il ne me frappe.
23 Mais voici, mon fils, je te recommande à Dieu, et j'ai confiance en Christ que tu seras sauvé ; et je prie Dieu qu'il épargne ta vie, pour être témoin du retour de son peuple vers lui, ou de sa destruction totale;
24 Car je sais qu'ils doivent périr, s'ils ne se repentent et ne reviennent pas à lui ; et s'ils périssent, ce sera comme les Jarédites, à cause de l'obstination de leur cœur, cherchant le sang et la vengeance.
25 Et s'il arrive qu'ils périssent, nous savons que beaucoup de nos frères ont divergé contre les Lamanites, et beaucoup d'autres divergeront aussi contre eux ;
26 C'est pourquoi, écris quelques petites choses, si tu es épargné ; et je devrais périr et ne pas te voir; mais j'espère que je te verrai bientôt ; car j'ai des annales sacrées que je voudrais te livrer.
27 Mon fils, sois fidèle en Christ; et que les choses que j'ai écrites ne t'affligent pas de t'alourdir jusqu'à la mort, mais que Christ t'élève, et que ses souffrances et sa mort, et la révélation de son corps à nos pères, et sa miséricorde et sa longanimité, et l'espérance de sa gloire et de la vie éternelle demeure à jamais dans votre esprit.
28 Et que la grâce de Dieu le Père, dont le trône est haut dans les cieux, et que notre Seigneur Jésus-Christ, qui est assis à la droite de sa puissance, jusqu'à ce que toutes choses lui soient soumises, soit et demeure avec vous pendant déjà. Amen.

 

Moroni, chapitre 10

1 Maintenant, moi, Moroni, j'écris un peu comme bon me semble ; et j'écris à mes frères les Lamanites, et je voudrais qu'ils sachent que plus de quatre cent vingt ans se sont écoulés depuis que le signe a été donné de la venue du Christ.
2 Et je scelle ces annales, après vous avoir dit quelques paroles en guise d'exhortation.
3 Voici, je vous exhorte à lire ces choses, s'il est sage en Dieu que vous les lisiez, que vous vous rappeliez combien le Seigneur a été miséricordieux envers les enfants des hommes, depuis la création d'Adam, jusqu'à jusqu'au moment où vous recevrez ces choses, et méditez-les dans vos cœurs.
4 Et lorsque vous recevrez ces choses, je vous exhorte à demander à Dieu, le Père éternel, au nom du Christ, si ces choses ne sont pas vraies ;
5 Et si vous demandez d'un cœur sincère, avec une intention réelle, ayant foi en Christ, il vous en manifestera la vérité par le pouvoir du Saint-Esprit ; et par le pouvoir du Saint-Esprit, vous pouvez connaître la vérité de toutes choses.
6 Et tout ce qui est bon est juste et vrai ; c'est pourquoi, rien de ce qui est bon ne nie le Christ, mais reconnaît qu'il est.
7 Et vous pouvez savoir qu'il est, par le pouvoir du Saint-Esprit ; c'est pourquoi je vous exhorte à ne pas nier la puissance de Dieu ; car il agit par la puissance, selon la foi des enfants des hommes, la même aujourd'hui et demain, et pour toujours.
8 Et de nouveau je vous exhorte, mes frères, à ne pas nier les dons de Dieu, car ils sont nombreux ; et ils viennent du même Dieu.
9 Et il y a différentes manières d'administrer ces dons ; mais c'est le même Dieu qui opère tout en tous ; et ils sont donnés par les manifestations de l'Esprit de Dieu aux hommes, pour leur profit.
10 Car voici, l'Esprit de Dieu donne à l'un d'eux pour enseigner la parole de sagesse; et à un autre, afin qu'il enseigne la parole de connaissance par le même Esprit ; et à un autre une foi extrêmement grande; et à un autre, les dons de guérison par le même Esprit.
11 Et encore à un autre, afin qu'il fasse de grands miracles; et encore, à un autre, afin qu'il prophétise sur toutes choses; et encore, à un autre, la contemplation d'anges et d'esprits tutélaires ; et encore, à un autre, toutes sortes de langues ; et encore, à un autre, l'interprétation des langues et des diverses sortes de langues.
12 Et tous ces dons viennent par l'Esprit de Christ; et ils viennent à chacun séparément, selon qu'il veut.
13 Et je vous exhorte, mes frères bien-aimés, à vous souvenir que tout bon don vient de Christ.
14 Et je vous exhorte, mes frères bien-aimés, à vous souvenir qu'il est le même hier, aujourd'hui et éternellement, et que tous ces dons dont j'ai parlé, qui sont spirituels, ne seront jamais abolis, aussi longtemps que le monde subsistera, seulement selon l'incrédulité des enfants des hommes.
15 C'est pourquoi, il faut qu'il y ait de la foi ; et s'il doit y avoir de la foi, il doit aussi y avoir de l'espérance ; et s'il doit y avoir de l'espérance, il faut aussi de la charité ; et si vous n'avez pas la charité, vous ne pouvez en aucune façon être sauvés dans le royaume de Dieu ;
16 Vous ne pouvez pas non plus être sauvés dans le royaume de Dieu, si vous n'avez pas la foi ; vous non plus si vous n'avez pas d'espoir; et si vous n'avez pas d'espoir, il faut que vous soyez au désespoir ; et le désespoir vient à cause de l'iniquité.
17 Et Christ a dit en vérité à nos pères : Si vous avez la foi, vous pouvez faire tout ce qui m'est utile.
18 Et maintenant, je dis à toutes les extrémités de la terre que si le jour vient où la puissance et les dons de Dieu seront abolis parmi vous, ce sera à cause de l'incrédulité.
19 Et malheur aux enfants des hommes, si tel est le cas, car il n'y aura personne parmi vous qui fasse le bien, pas un seul.
20 Car s'il y en a un parmi vous qui fasse le bien, il agira par la puissance et les dons de Dieu.
21 Et malheur à ceux qui feront ces choses et mourront, car ils meurent dans leurs péchés, et ils ne peuvent être sauvés dans le royaume de Dieu ; et je le dis selon les paroles de Christ, et je ne mens pas.
22 Et je vous exhorte à vous souvenir de ces choses ; car le temps vient bientôt où vous saurez que je ne mens pas, car vous me verrez à la barre de Dieu, et le Seigneur Dieu vous dira : Ne vous ai-je pas annoncé mes paroles, qui ont été écrites par cet homme, comme quelqu'un qui pleure d'entre les morts ?
23 Oui, comme quelqu'un qui parle de la poussière ?
24 Je déclare ces choses pour l'accomplissement des prophéties.
25 Et voici, ils sortiront de la bouche du Dieu éternel ; et sa parole retentira de génération en génération.
26 Et Dieu vous montrera que ce que j'ai écrit est vrai.
27 Et de nouveau, je vous exhorte à venir au Christ, à vous saisir de tout don bon et à ne toucher ni au don mauvais, ni à ce qui est impur.
28 Et réveille-toi, et lève-toi de la poussière, ô Jérusalem ! oui, et revêts tes beaux vêtements, ô fille de Sion, et fortifie tes pieux, et élargis tes frontières pour toujours, afin que tu ne sois plus confondue, que les alliances du Père éternel qu'il a faites avec toi, ô maison d'Israël, peut s'accomplir.
29 Oui, venez au Christ, et soyez rendus parfaits en lui, et renoncez-vous à toute impiété, et si vous vous renoncez à toute impiété, et aimez Dieu de tout votre pouvoir, de tout votre esprit et de toute votre force, alors sa grâce vous suffit, que par sa grâce vous soyez parfaits en Christ; et si par la grâce de Dieu vous êtes parfaits en Christ, vous ne pouvez en aucune façon nier la puissance de Dieu.
30 Et de plus, si, par la grâce de Dieu, vous êtes parfaits en Christ et que vous ne reniez pas sa puissance, alors vous êtes sanctifiés en Christ par la grâce de Dieu, par l'effusion du sang de Christ, qui est dans l'alliance. du Père, pour la rémission de vos péchés, afin que vous deveniez saints sans tache.
31 Et maintenant je dis à tous adieu. Je vais bientôt me reposer dans le paradis de Dieu, jusqu'à ce que mon esprit et mon corps se réunissent à nouveau, et je suis sorti triomphant dans les airs, pour vous rencontrer devant la barre agréable du grand Jéhovah, le juge éternel des vivants et des morts. . Amen.
LA FIN

Bibliothèque des Ecritures :

Astuce de recherche

Tapez un seul mot ou utilisez des guillemets pour rechercher une phrase entière (par exemple "car Dieu a tant aimé le monde").

scripture

Pour des ressources supplémentaires, veuillez visiter notre Ressources pour les membres page.