Commentaire éditorial

Commentaire éditorial. . . 

Vol. 19, Numéro 2, Mai/Juin/Juillet/Août 2018 Numéro 75

Comme nous le savons tous, le titre de la publication officielle de Remnant Church est Les temps qui se hâtent. Ce titre dérive
son nom de plusieurs références dans les Doctrine et Alliances. La première référence vient de la première révélation
donné à l'église par Frederick M. Smith dans la section 132:3a-b : « J'exhorte l'église, et particulièrement ceux
du sacerdoce, que le temps qui presse étant sur nous, il est grand besoin de faire confiance aux hommes de
l'église choisie pour des postes de grande responsabilité, et tous devraient consacrer leurs talents, capacités et
substance pour la poursuite du grand travail qui nous est confié. Des conseils judicieux pour nous aujourd'hui, même plus de 100
des années plus tard.

Près de 10 ans plus tard, le président Smith devait conseiller l'église dans la section 135:2b-c : "Le temps qui presse est
ici et une plus grande unité que jamais auparavant est nécessaire si l'on veut affronter les forces d'opposition ; et une telle unité
l'emportera si ceux qui détiennent la prêtrise se souviennent de leur mission de prêcher l'Évangile, et chaque
s'efforcera de s'acquitter de son devoir et de magnifier sa vocation. Encore une fois, le président Smith transmet une
degré d'urgence pour l'église d'établir la cause de Sion, en laquelle il croyait si fort.

De plus, après le décès du président Frederick M, Smith en 1946, son frère, Israel A. Smith, a pris sa place en tant que
Président/Prophète de l'Église réorganisée. Deux ans plus tard, il a apporté des conseils révélateurs à l'église
à l'article 141:5 : « Le temps qui presse est sur nous ; la période jusqu'à la prochaine Conférence générale, comme déjà
à condition, doit être une préparation inhabituelle pour mon église en tant qu'organisation, pour mon peuple, et surtout
pour mon sacerdoce… » ; une autre expression de l'importance du travail auquel nous avons été appelés.

Le terme "hâter" implique une fonction temporelle et peut être décrit par d'autres mots ou expressions tels que - se hâter,
se dépêcher, aller vite, accélérer, aller plus vite, aller vite, presser, etc. Il devrait être évident que, pour nous aujourd'hui, nous sommes
sur ce voyage vers un objectif spécifique d'édification du royaume de Dieu sur terre. Nous avons une vision de ce royaume,
et Dieu nous conduit sur ce chemin. La vitesse à laquelle nous pouvons avancer sur ce chemin dépend de chacun de nous individuellement.
Cependant, comme on peut le voir en parcourant notre publication, Les temps qui se hâtent, nous, en tant qu'église, avançons
un bon rythme. Pouvons-nous accélérer; aller plus vite vers ce but d'une condition de justice qui précipitera
le retour de notre Seigneur pour réclamer le sien ? Je crois que nous pouvons !

Frederick N.Larsen,
Pour la Première Présidence

Publié dans