Marquer

Le témoignage de saint Marc

 

CHAPITRE 1

 

1 Le commencement de l'évangile de Jésus-Christ, le Fils de Dieu ; comme il est écrit dans les prophètes. Voici, j'envoie mon messager devant ta face, qui préparera ton chemin devant toi.

2 La voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers.

3 Jean baptisa dans le désert et prêcha le baptême de repentance pour la rémission des péchés.

4 Et tout le pays de Judée et ceux de Jérusalem sortirent vers lui, et beaucoup furent baptisés par lui dans le fleuve du Jourdain, confessant leurs péchés.

5 Et Jean était vêtu de poils de chameau, et d'une ceinture de peau autour de ses reins ; et il mangea des sauterelles et du miel sauvage; et prêcha, disant : Il vient après moi un plus puissant que moi, dont je ne suis pas digne de baisser le lacet des souliers et de délier.

6 Je t'ai vraiment baptisé d'eau; mais il ne vous baptisera pas seulement d'eau, mais de feu et du Saint-Esprit.

7 Et il arriva, en ces jours-là, que Jésus vint de Nazareth de Galilée, et fut baptisé par Jean dans le Jourdain.

8 Et aussitôt sortant de l'eau, il vit les cieux s'ouvrir, et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe ;

9 Et une voix vint du ciel, disant : Tu es mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis mon plaisir. Et John en a rendu compte.

10 Et aussitôt l'Esprit l'emmena dans le désert.

11 Et il fut là dans le désert quarante jours, Satan cherchant à le tenter ; et était avec les bêtes sauvages; et les anges le servaient.

12 Après que Jean eut été mis en prison, Jésus vint en Galilée, prêchant l'évangile du royaume de Dieu ; et disant,

13 Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche ; repentez-vous et croyez à l'évangile.

14 Et alors qu'il marchait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et André, son frère, jetant un filet dans la mer ; car ils étaient pêcheurs.

15 Et Jésus leur dit : Venez après moi, et je vous ferai devenir pêcheurs d'hommes.

16 Et aussitôt ils abandonnèrent leurs filets et le suivirent.

17 Et lorsqu'il fut allé un peu plus loin de là, il vit Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui étaient aussi dans la barque en train de raccommoder leurs filets.

18 Et il les appela; et aussitôt ils laissèrent leur père Zébédée dans la barque avec les mercenaires, et le suivirent.

19 Et ils entrèrent à Capharnaüm ; et aussitôt, le jour du sabbat, il entra dans la synagogue et enseigna.

20 Et ils étaient étonnés de sa doctrine ; car il les enseignait comme ayant autorité, et non comme les scribes.

21 Et il y avait dans leur synagogue un homme avec un esprit impur; et il s'écria, disant : Laissez-nous tranquilles ; qu'avons-nous à faire avec toi, toi Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous détruire ? Je te connais, qui tu es, le Saint de Dieu.

22 Et Jésus le reprit, disant : Taisez-vous, et sortez de lui.

23 Et quand l'esprit impur l'avait déchiré, et avait crié d'une voix forte, il sortit de lui.

24 Et ils furent tous dans l'étonnement, au point qu'ils s'interrogeaient entre eux, disant : Qu'est-ce que c'est que cela ? De quelle nouvelle doctrine s'agit-il ? Car il commande avec autorité même les esprits impurs, et ils lui obéissent.

25 Et aussitôt sa renommée se répandit dans toutes les régions de la Galilée.

26 Et aussitôt sortis de la synagogue, ils entrèrent dans la maison de Simon et d'André, avec Jacques et Jean.

27 Et la mère de la femme de Simon était atteinte de fièvre ; et ils le prièrent pour elle.

28 Et il vint, la prit par la main et la releva ; et aussitôt la fièvre la quitta, et elle vint et les servit.

29 Et le soir après le coucher du soleil, on lui amena tous les malades et les possédés de démons ; et toute la ville était rassemblée à la porte.

30 Et il guérit beaucoup de malades de diverses maladies, et chassa beaucoup de démons ; et n'ont pas laissé parler les démons, parce qu'ils le connaissaient.

31 Et le matin, se levant bien avant le jour, il sortit, et s'en alla dans un lieu isolé, et y pria.

32 Et Simon et ceux qui étaient avec lui le suivirent.

33 Et l'ayant trouvé, ils lui dirent : Tous te cherchent.

34 Et il leur dit : Allons dans les villes voisines, afin que j'y prêche aussi ; car c'est pourquoi je suis sorti.

35 Et il prêchait dans leurs synagogues dans toute la Galilée, et chassait les démons.

36 Et un lépreux vint vers lui, le suppliant, et s'agenouillant devant lui, dit : Si tu veux, tu peux me rendre pur.

37 Et Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha, et lui dit : Je veux ; sois pur.

38 Et aussitôt qu'il eut parlé, aussitôt la lèpre quitta de lui, et il fut purifié.

39 Et il l'en commanda vivement, et aussitôt le renvoya; et lui dit : Garde-toi de ne rien dire à personne ; mais va, montre-toi au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a commandé, en témoignage pour eux.

40 Mais il sortit, et commença à le publier beaucoup, et à enflammer l'affaire, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans la ville, mais était dehors dans des lieux solitaires ; et ils venaient à lui de toutes parts.


CHAPITRE 2

La prédication du Christ — La parole confirmée par des signes.

1 Et de nouveau, il entra à Capharnaüm après plusieurs jours ; et on entendit au loin qu'il était dans la maison.

2 Et aussitôt beaucoup se rassemblèrent, de sorte qu'il n'y avait pas de place pour recevoir la multitude ; non, pas tant qu'à propos de la porte ; et il leur prêcha la parole.

3 Et ils vinrent à lui, amenant un paralytique, qui était né de quatre personnes.

4 Et comme ils ne pouvaient pas s'approcher de lui, pour le pressoir, ils découvrirent le toit où il était ; et quand ils l'eurent rompu, ils laissèrent tomber le lit où gisait le paralytique.

5 Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.

6 Mais il y avait quelques scribes assis là, et raisonnant dans leur cœur : Pourquoi cet homme prononce-t-il ainsi des blasphèmes ? Qui peut pardonner les péchés sinon Dieu seul ?

7 Et aussitôt, quand Jésus perçut dans son esprit qu'ils raisonnaient ainsi en eux-mêmes, il leur dit : Pourquoi raisonnez-vous ces choses dans vos cœurs ? N'est-il pas plus facile de dire au paralytique : Tes péchés te sont pardonnés ; que de dire : Lève-toi, prends ton lit et marche ?

8 Mais afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés, (dit-il au paralytique), je te dis : Lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. .

9 Et aussitôt il se leva, prit le lit, et sortit devant eux tous ; de sorte qu'ils furent tous étonnés, et plusieurs glorifièrent Dieu, disant : Nous n'avons jamais vu la puissance de Dieu de cette manière.

10 Et Jésus sortit de nouveau par le bord de la mer, et toute la multitude recourut à lui, et il les enseigna.

11 Et comme il passait, il vit Lévi, fils d'Alphée, assis à l'endroit où ils reçoivent le tribut, comme c'était la coutume en ces jours-là, et il lui dit : Suis-moi ; Et il se leva, et le suivit.

12 Et il arriva que, comme Jésus était à table dans sa maison, beaucoup de publicains et de pécheurs étaient aussi assis avec lui et ses disciples ; car il y en avait beaucoup, et ils le suivaient.

13 Et quand les scribes et les pharisiens le virent manger avec les publicains et les pécheurs, ils dirent à ses disciples : Comment se fait-il qu'il mange et boive avec les publicains et les pécheurs ?

14 Jésus, ayant entendu cela, leur dit : Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades.

15 Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs à la repentance.

16 Et ils vinrent et lui dirent : Les disciples de Jean et des pharisiens jeûnaient ; et pourquoi les disciples de Jean et des pharisiens jeûnent-ils, mais tes disciples ne jeûnent-ils pas?

17 Et Jésus leur dit : Les enfants de la chambre nuptiale peuvent-ils jeûner pendant que l'époux est avec eux ? Tant qu'elles ont l'époux avec elles, elles ne peuvent pas jeûner.

18 Mais les jours viendront où l'époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront en ces jours-là.

19 Personne ne coud non plus une pièce de drap neuf sur un vieux vêtement; sinon la nouvelle pièce qui la remplissait enlève à l'ancienne, et la déchirure s'en trouve aggravée.

20 Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; sinon le vin nouveau fait éclater les bouteilles, et le vin est renversé, et les bouteilles seront gâchées ; mais le vin nouveau doit être mis dans de nouvelles bouteilles.

21 Et il arriva qu'il traversa les champs de blé le jour du sabbat ; et ses disciples commencèrent, en marchant, à arracher les épis de blé.

22 Et les pharisiens lui dirent : Voici, pourquoi tes disciples font-ils, le jour du sabbat, ce qui n'est pas permis ?

23 Et il leur dit : N'avez-vous jamais lu ce que David a fait, quand il a eu besoin et a eu faim, lui et ceux qui étaient avec lui ?

24 Comment il entra dans la maison de Dieu, du temps d'Abiathar, le souverain sacrificateur, et mangea le pain de proposition, qu'il n'est permis de manger que pour les sacrificateurs, et en donna aussi à ceux qui étaient avec lui.

25 Et il leur dit : Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat.

26 C'est pourquoi le sabbat a été donné à l'homme comme jour de repos; et aussi que l'homme glorifie Dieu, et non que l'homme ne mange pas ;

27 Car le Fils de l'homme a fait le jour du sabbat, c'est pourquoi le Fils de l'homme est aussi maître du sabbat.


CHAPITRE 3

Le choix des Douze — Leurs noms — Les frères du Christ.

1 Et il entra de nouveau dans la synagogue ; et il y avait là un homme qui avait la main sèche.

2 Et ils le surveillaient pour voir s'il le guérirait le jour du sabbat ; qu'ils pourraient l'accuser.

3 Et il dit à l'homme qui avait la main sèche : Lève-toi.

4 Et il leur dit : Est-il permis de faire du bien les jours de sabbat, ou de faire du mal ? Pour sauver la vie ou pour tuer ? Mais ils ont gardé le silence.

5 Et les ayant regardés de tous côtés avec colère, attristé de l'endurcissement de leur cœur, il dit à l'homme : Étends ta main.

6 Et il étendit la main ; et sa main fut restaurée comme l'autre.

7 Et les pharisiens sortirent, et aussitôt tinrent conseil avec les Hérodiens contre lui, comment ils pourraient le faire périr.

8 Mais Jésus se retira avec ses disciples dans la mer ; et une grande multitude de Galilée le suivit, et de Judée, et de Jérusalem, et d'Idumée et d'au-delà du Jourdain; et autour de Tyr et de Sidon, une grande foule, lorsqu'ils entendirent les grandes choses qu'il faisait, vinrent à lui.

9 Et il dit à ses disciples qu'un petit bateau devait l'attendre à cause de la multitude, de peur qu'ils ne le pressent.

10 Car il en avait guéri beaucoup ; à tel point qu'ils se pressaient sur lui pour le toucher. Tous ceux qui avaient des plaies et des esprits impurs, quand ils le virent, se prosternèrent devant lui, et crièrent, disant : Tu es le Fils de Dieu.

11 Et il leur recommanda vivement de ne pas le faire connaître.

12 Et il monte sur une montagne, et appelle qui il veut ; et ils vinrent à lui.

13 Et il en ordonna douze, afin qu'ils soient avec lui, et qu'il les envoyât prêcher, et avoir le pouvoir de guérir les maladies, et de chasser les démons.

14 Et Simon surnomma Pierre ; et Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques; et il les surnomma Boanerges, c'est-à-dire Les fils du tonnerre ; et André, et Philippe, et Barthélemy, et Matthieu, et Thomas, et Jacques, fils d'Alphée, et Thaddée, et Simon le Cananéen, et Judas l'Iscariote, qui l'ont aussi trahi ; et ils entrèrent dans une maison.

15 Et la foule se rassemble de nouveau, de sorte qu'elle ne peut même pas manger de pain.

16 Et quand ses amis l'entendirent parler, ils sortirent pour le saisir ; car ils disaient: Il est hors de lui.

17 Et les scribes qui descendirent de Jérusalem dirent : Il a Belzébuth, et par le prince des démons, il chasse les démons.

18 Or Jésus le savait, et il les appela, et leur dit en paraboles : Comment Satan peut-il chasser Satan ? Et si un royaume est divisé contre lui-même, comment ce royaume peut-il subsister ?

19 Et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister. Et si Satan se dresse contre lui-même et se divise, il ne peut pas subsister ; mais a bientôt une fin.

20 Nul ne peut entrer dans la maison d'un homme fort et piller ses biens, s'il n'a d'abord lié l'homme fort, puis il a pillé sa maison.

21 Et alors des hommes vinrent à lui, l'accusant, disant : Pourquoi reçois-tu des pécheurs, puisque tu te fais Fils de Dieu ?

22 Mais il leur répondit et dit : En vérité, je vous le dis, tous les péchés que les hommes ont commis, s'ils se repentent, leur seront pardonnés ; car je suis venu prêcher la repentance aux fils des hommes.

23 Et les blasphèmes, par quoi ils blasphèmeront, seront pardonnés à ceux qui viennent à moi et font les oeuvres qu'ils me voient faire.

24 Mais il y a un péché qui ne sera pas pardonné. Celui qui blasphème contre le Saint-Esprit n'a jamais de pardon; mais est en danger d'être coupé du monde. Et ils hériteront de la damnation éternelle.

25 Et il leur dit cela, parce qu'ils disaient : Il a un esprit impur.

26 Pendant qu'il était encore avec eux, et qu'il parlait encore, vinrent alors quelques-uns de ses frères et sa mère; et se tenant dehors, envoyé vers lui, l'appelant.

27 Et la multitude s'assit autour de lui, et lui dit : Voici ta mère et tes frères sans te chercher.

28 Et il leur répondit, disant : Qui est ma mère, ou qui sont mes frères ?

29 Et il regarda autour de lui ceux qui étaient assis autour de lui, et dit : Voici ma mère et mes frères !

30 Car quiconque fera la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère.


CHAPITRE 4

La parabole du semeur et de la graine de moutarde.

1 Et il recommença à enseigner au bord de la mer ; et une grande multitude s'était rassemblée auprès de lui; de sorte qu'il monta dans un navire et s'assit dans la mer; et toute la multitude était près de la mer sur la terre.

2 Et il leur enseigna beaucoup de choses par des paraboles.

3 Et il leur dit dans sa doctrine : Écoutez ; Voici, un semeur est sorti pour semer;

4 Et il arriva, comme il semait, qu'il en tomba le long du chemin, et que les oiseaux du ciel vinrent et le dévorèrent.

5 Et quelques-uns tombèrent sur un sol pierreux, où il n'y avait pas beaucoup de terre ; et aussitôt il jaillit, parce qu'il n'avait pas de profondeur de terre; mais quand le soleil s'est levé, il a été brûlé; et parce qu'il n'avait pas de racine, il s'est desséché.

6 Et quelques-uns tombèrent parmi les épines, et les épines poussèrent et l'étouffèrent ; et il n'a donné aucun fruit.

7 Et une autre semence tomba dans la bonne terre, et produisit du fruit, qui germa et augmenta, et produisit l'une trente fois, l'une soixante et l'autre cent.

8 Et il leur dit : Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende.

9 Et lorsqu'il fut seul avec les douze, et que ceux qui croyaient en lui, ceux qui étaient autour de lui avec les douze, lui demandèrent la parabole.

10 Et il leur dit : Il vous est donné de connaître le mystère du royaume de Dieu ; mais pour ceux qui sont dehors, tout se fait en paraboles ;

11 Afin qu'en voyant, ils voient et ne perçoivent pas; et entendant, ils peuvent entendre et ne pas comprendre; de peur qu'ils ne se convertissent à aucun moment et que leurs péchés ne leur soient pardonnés.

12 Et il leur dit : Ne connaissez-vous pas cette parabole ? Et comment donc connaîtrez-vous toutes les paraboles ?

13 Le semeur sème la parole.

14 Et ceux-ci sont ceux qui sont le long du chemin, où la parole est semée ; mais quand ils ont entendu, Satan vient immédiatement et emporte la parole qui a été semée dans leurs cœurs.

15 Et ceux-ci sont également ceux qui reçoivent la parole sur un sol pierreux ; qui, après avoir entendu la parole, la reçoivent immédiatement avec joie, et n'ont aucune racine en eux-mêmes, et ainsi ne durent qu'un temps; et ensuite, quand l'affliction ou la persécution survient à cause de la parole, aussitôt ils sont offensés.

16 Et ce sont ceux-là qui reçoivent la parole parmi les épines ; ceux qui entendent la parole, et les soucis de ce monde, et la séduction des richesses, et les convoitises d'autres choses qui entrent, étouffent la parole, et elle devient infructueuse.

17 Et ce sont ceux-là qui reçoivent la parole sur une bonne terre ; ceux qui écoutent la parole, la reçoivent et portent du fruit; une trentaine, une soixantaine et une centaine.

18 Et il leur dit : Une chandelle est-elle apportée pour être mise sous un boisseau ou sous un lit, et non pour être placée sur un chandelier ? je vous le dis, non;

19 Car il n'y a rien de caché qui ne doive être manifesté; rien non plus n'était gardé secret, mais qu'il devrait en temps voulu venir à l'étranger. Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende.

20 Et il leur dit : Prenez garde à ce que vous entendez ; car de quelle mesure vous mesurez, cela vous sera mesuré; et à vous qui continuez à recevoir, il vous sera donné davantage; car celui qui reçoit, il lui sera donné; mais celui qui ne continue pas à recevoir, on lui enlèvera même ce qu'il a.

21 Et il dit : Ainsi est le royaume de Dieu ; comme si un homme jetait de la semence en terre ; et si elle dormait et se levait, nuit et jour, et que la semence germait et grandissait, il ne sait comment ;

22 Car la terre produit d'elle-même du fruit, d'abord l'herbe, puis l'épi, puis le grain plein dans l'épi.

23 Mais dès que le fruit est produit, aussitôt il met la faucille, car la moisson est venue.

24 Et il dit : A quoi comparerai-je le royaume de Dieu ? Ou à quelle comparaison le comparerons-nous ?

25 C'est comme un grain de moutarde qui, lorsqu'il est semé dans la terre, est moins que toutes les graines qui sont dans la terre ; mais, quand il est semé, il grandit et devient plus grand que toutes les herbes, et pousse de grandes branches ; afin que les oiseaux du ciel puissent se loger à son ombre.

26 Et avec plusieurs paraboles de ce genre, il leur dit la parole qu'ils pouvaient porter ; mais sans parabole il ne leur parla pas.

27 Et quand ils furent seuls, il expliqua toutes choses à ses disciples.

28 Et le même jour, le soir étant venu, il leur dit : Passons de l'autre côté.

29 Et quand ils eurent renvoyé la foule, ils le prirent tel qu'il était dans la barque. Et il y avait aussi avec lui d'autres petits bateaux.

30 Et il s'éleva une grande tempête de vent, et les vagues déferlèrent sur la barque ; et il était à l'arrière du navire, endormi sur un oreiller ; et ils le réveillèrent, et lui dirent : Maître, ne te soucies-tu pas que nous périssions ?

31 Et il se leva et menaça le vent, et dit à la mer : Paix ! être tranquille; et le vent cessa, et il y eut un grand calme.

32 Et il leur dit : Pourquoi avez-vous si peur ? Comment se fait-il que vous n'ayez pas la foi ?

33 Et ils eurent une grande crainte, et dirent l'un à l'autre : Quel est cet homme, que même le vent et la mer lui obéissent ?


CHAPITRE 5

L'esprit impur dans les tombes - Guérison de la fille de Jaïrus.

1 Et ils passèrent de l'autre côté de la mer, dans le pays des Gadaréniens,

2 Et quand il fut sorti de la barque, aussitôt il le rencontra hors des sépulcres, un homme avec un esprit impur, qui avait habité parmi les sépulcres.

3 Et personne ne pouvait le lier, non, pas avec des chaînes ; parce qu'il avait souvent été lié avec des fers et des chaînes, et les chaînes avaient été brisées par lui, et les fers brisés en morceaux; aucun homme ne pouvait non plus le dompter.

4 Et toujours, nuit et jour, il était dans les montagnes et dans les tombeaux, criant et se coupant avec des pierres.

5 Mais quand il vit Jésus de loin, il courut et l'adora, et cria d'une voix forte et dit : Qu'ai-je à faire avec toi, Jésus, toi Fils du Dieu très haut ? Je t'adjure par Dieu de ne pas me tourmenter. Car il lui dit : Sors de cet homme, esprit impur.

6 Et il lui commanda, disant : Annonce ton nom. Et il répondit, disant : Mon nom est Légion ; car nous sommes nombreux.

7 Et il le priait beaucoup de ne pas les renvoyer hors du pays.

8 Or il y avait là, près des montagnes, un grand troupeau de porcs en train de paître.

9 Et tous les démons le supplièrent, disant : Envoie-nous dans les pourceaux, afin que nous y entrions. Et aussitôt Jésus leur donna congé.

10 Et les esprits impurs sortirent et entrèrent dans les pourceaux ; et le troupeau courut violemment d'un endroit escarpé dans la mer (ils étaient environ deux mille) et s'étouffa dans la mer.

11 Et ceux qui nourrissaient les porcs s'enfuirent et racontèrent au peuple de la ville et de la campagne tout ce qui avait été fait aux porcs.

12 Et ils sortirent pour voir ce qui se passait. Et ils vinrent à Jésus, et virent celui qui était possédé du diable, et qui avait la Légion, assis, et vêtu, et dans son bon sens; et ils avaient peur.

13 Et ceux qui virent le miracle racontèrent à ceux qui étaient sortis comment cela était arrivé à celui qui était possédé du diable, et comment le diable avait été chassé, et concernant les pourceaux.

14 Et ils se mirent aussitôt à le prier de s'éloigner de leurs côtes.

15 Et lorsqu'il fut monté dans la barque, celui qui avait été possédé du diable, parla à Jésus, et le pria d'être avec lui.

16 Cependant, Jésus ne le laissa pas souffrir, mais lui dit : Va chez tes amis et dis-leur toutes les choses que le Seigneur a faites pour toi, et il a eu pitié de toi.

17 Et il s'en alla, et se mit à publier dans la Décapole, tout ce que Jésus avait fait pour lui ; et tous ceux qui l'entendirent s'émerveillèrent.

18 Et lorsque Jésus fut repassé par bateau de l'autre côté, beaucoup de gens se rassemblèrent auprès de lui ; et il était près de la mer.

19 Et voici vient l'un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus ; et quand il le vit, il tomba à ses pieds, et le supplia beaucoup, disant : Ma petite fille est à l'article de la mort ; viens lui imposer les mains afin qu'elle soit guérie; et elle vivra.

20 Et il alla avec lui ; et beaucoup de gens le suivirent et le pressèrent.

21 Et une certaine femme, qui avait une perte de sang pendant douze ans, et avait beaucoup souffert de beaucoup de médecins, et avait dépensé tout ce qu'elle avait, et ne s'était rien améliorée, mais s'était plutôt aggravée ; lorsqu'elle eut entendu parler de Jésus, elle vint dans la presse par derrière, et toucha son vêtement; car elle a dit: Si je puis toucher seulement ses vêtements, je serai guérie.

22 Et aussitôt la fontaine de son sang se tarit ; et elle sentit dans son corps qu'elle était guérie de ce fléau.

23 Et Jésus, sachant aussitôt en lui-même que la vertu était sortie de lui, le retourna dans la presse et dit : Qui a touché mes vêtements ?

24 Et ses disciples lui dirent : Tu vois la multitude te presser, et tu dis : Qui m'a touché ?

25 Et il regarda aux alentours pour voir celle qui avait fait cette chose ; mais la femme, effrayée et tremblante, sachant ce qui s'était passé en elle, vint se prosterner devant lui et lui dit toute la vérité.

26 Et il lui dit : Ma fille, ta foi t'a guérie ; va en paix, et guéris de ta plaie.

27 Comme il parlait encore, il vint du chef de la maison de la synagogue un homme qui dit : Ta fille est morte ; pourquoi troublez-vous davantage le Maître ?

28 Dès qu'il eut parlé, Jésus entendit la parole qui était dite, et dit au chef de la synagogue : N'aie pas peur, crois seulement.

29 Et il ne laissa personne le suivre, sinon Pierre, et Jacques, et Jean, frère de Jacques.

30 Et il vient à la maison du chef de la synagogue, et voit le tumulte, et ceux qui pleuraient et se lamentaient beaucoup.

31 Et quand il fut entré, il leur dit : Pourquoi faites-vous cela et pleurez-vous ? La demoiselle n'est pas morte, mais elle dort. Et ils se moquaient de lui.

32 Mais quand il les eut tous chassés, il prit le père et la mère de la jeune fille et ceux qui étaient avec lui, et il entra là où la jeune fille était couchée.

33 Et il prit la jeune fille par la main, et lui dit : Talitha cumi ; qui est, étant interprété, Demoiselle, je te dis, Lève-toi.

34 Et aussitôt la jeune fille se leva et marcha ; car elle avait douze ans. Et ils furent étonnés d'un grand étonnement.

35 Et il leur recommanda fermement que personne ne le sût ; et ordonna qu'on lui donnât quelque chose à manger.


CHAPITRE 6

Les Douze ont appelé et envoyé — Les cinq pains et les deux poissons.

1 Et il sortit de là, et vint dans son pays ; et ses disciples le suivirent.

2 Et le jour du sabbat étant venu, il se mit à enseigner dans la synagogue ; et beaucoup d'auditeurs furent étonnés de ses paroles, disant : D'où cet homme tient-il ces choses ?

3 Et quelle est cette sagesse qui lui est donnée, que même de si grandes œuvres sont opérées par ses mains ?

4 N'est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques et de Joses, et de Juda et de Simon ?

5 Et ses sœurs ne sont-elles pas ici avec nous ? Et ils étaient offensés contre lui.

6 Mais Jésus leur dit : Un prophète n'est méprisé que dans son pays, parmi ses parents, et dans sa maison.

7 Et il ne pouvait y accomplir aucune grande œuvre, si ce n'est qu'il imposait les mains à quelques malades et qu'ils étaient guéris.

8 Et il s'étonna de leur incrédulité. Et il faisait le tour des villages, enseignant.

9 Et il appela les douze, et se mit à les envoyer par deux par deux ; et leur a donné pouvoir sur les esprits impurs; et leur ordonna de ne rien prendre pour leur voyage, sauf un bâton seulement; ni scrip, ni pain, ni argent dans leur bourse ; mais devrait être chaussé de sandales, et ne pas prendre deux manteaux.

10 Et il leur dit : En quelque lieu que vous entriez dans une maison, demeurez-y jusqu'à ce que vous sortiez de ce lieu.

11 Et quiconque ne vous recevra pas, ni ne vous écoutera; quand vous partirez de là, secouez la poussière de vos pieds, en témoignage contre eux.

12 En vérité, je vous le dis, il sera plus tolérable pour Sodome et Gomorrhe au jour du jugement que pour la ville.

13 Et ils sortirent, et prêchèrent pour que les hommes se repentent.

14 Et ils chassèrent beaucoup de démons, et oignirent d'huile beaucoup de malades, et ils furent guéris.

15 Et le roi Hérode entendit parler de Jésus ; car son nom s'est répandu à l'étranger; et il dit : que Jean-Baptiste est ressuscité d'entre les morts, et c'est pourquoi de grandes œuvres se manifestent en lui.

16 D'autres disaient : C'est Élie ; et d'autres disaient: Que c'est un prophète, ou comme l'un des prophètes.

17 Mais Hérode ayant entendu parler de lui, dit: C'est Jean que j'ai décapité; il est ressuscité des morts.

18 Car Hérode lui-même avait envoyé, saisi Jean, et l'avait mis en prison, à cause d'Hérodias, femme de Philippe, son frère; car il l'avait épousée.

19 Car Jean avait dit à Hérode : Il ne t'est pas permis d'avoir la femme de ton frère.

20 C'est pourquoi Hérodias eut une querelle avec lui, et voulut le tuer ; mais elle ne pouvait pas.

21 Car Hérode craignait Jean, sachant qu'il était un homme juste et un homme saint, et qu'il craignait Dieu et veillait à l'adorer ; et quand il l'entendit, il fit beaucoup de choses pour lui, et l'écoutait avec joie.

22 Mais le jour de la naissance d'Hérode étant venu, il fit un souper pour ses seigneurs, les grands capitaines et les principaux sacrificateurs de Galilée.

23 Et quand la fille d'Hérodias entra, et dansa, et plut à Hérode et à ceux qui étaient assis avec lui, le roi dit à la jeune fille : Demande-moi tout ce que tu voudras, et je te le donnerai.

24 Et il lui jura : Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai jusqu'à la moitié de mon royaume.

25 Et elle sortit, et dit à sa mère : Que demanderai-je ? Et elle dit : La tête de Jean-Baptiste.

26 Et elle vint aussitôt vers le roi, et demanda, disant : Je veux que tu me donnes tout à l'heure, sur un destrier, la tête de Jean-Baptiste.

27 Et le roi était extrêmement désolé; mais à cause de son serment, et à cause de ceux qui étaient assis avec lui, il ne la rejetterait pas.

28 Et aussitôt le roi envoya un bourreau, et ordonna qu'on lui amenât la tête ; et il alla le décapiter dans la prison.

29 Il apporta sa tête sur un cheval et la donna à la jeune fille. et la demoiselle le donna à sa mère.

30 Et quand les disciples de Jean l'apprirent, ils vinrent, prirent son cadavre et le déposèrent dans un sépulcre.

31 Or les apôtres se rassemblèrent auprès de Jésus, et lui annoncèrent toutes choses ; à la fois ce qu'ils avaient fait et ce qu'ils avaient enseigné.

32 Et il leur dit : Venez à l'écart dans un lieu isolé, et reposez-vous un peu ; car il y avait beaucoup d'allers et venues, et ils n'avaient pas de loisirs, pas même pour manger.

33 Et ils partirent dans un lieu isolé par bateau, en privé.

34 Et le peuple les vit partir ; et beaucoup connaissaient Jésus, et couraient à pied de toutes les villes, et les dépassaient, et s'assemblaient vers lui.

35 Et Jésus, quand il sortit, vit beaucoup de monde, et fut ému de compassion à leur égard, parce qu'ils étaient comme des brebis sans berger ; et il commença à leur enseigner beaucoup de choses.

36 Et la journée étant déjà bien passée, ses disciples s'approchèrent de lui, et lui dirent : Ceci est un lieu solitaire, et maintenant le temps du départ est venu, renvoyez-les, afin qu'ils aillent dans la campagne environnante, et dans la villages, et s'achètent du pain; car ils n'ont rien à manger.

37 Et il répondit et leur dit : Donnez-leur à manger.

38 Et ils lui dirent : Allons-nous acheter pour deux cents deniers de pain, et leur donnerons-nous à manger ?

39 Il leur dit : Combien de pains avez-vous ? Allez voir.

40 Et quand ils ont su, ils ont dit : Cinq et deux poissons.

41 Et il leur commanda de faire asseoir tous par compagnies, sur l'herbe verte.

42 Et ils s'assirent par rangs, par centaines et par cinquante.

43 Et quand il eut pris les cinq pains et les deux poissons, il leva les yeux vers le ciel, bénit et rompit les pains, et les donna à ses disciples pour qu'ils les placent devant la foule ; et les deux poissons se répartirent entre eux tous.

44 Et ils mangèrent tous et furent rassasiés.

45 Et ils emportèrent douze paniers pleins de morceaux et de poissons.

46 Et ceux qui mangèrent des pains étaient environ cinq mille hommes.

47 Et aussitôt il obligea ses disciples à monter dans la barque et à aller de l'autre côté devant lui, à Bethsaïda, pendant qu'il renvoyait le peuple.

48 Et après les avoir renvoyés, il s'en alla sur une montagne pour prier.

49 Et le soir étant venu, la barque était au milieu de la mer, et lui seul à terre, et il les vit peiner à ramer ; car le vent leur était contraire.

50 Et vers la quatrième veille de la nuit, il vint vers eux, marchant sur la mer, comme s'il eût passé près d'eux.

51 Et lorsqu'ils le virent marcher sur la mer, ils pensèrent que c'était un esprit, et ils crièrent ;

52 Car tous le voyaient et étaient troublés.

53 Et aussitôt il parla avec eux, et leur dit : Ayez bon courage ; c'est moi; n'aie pas peur.

54 Et il monta vers eux dans la barque ; et le vent cessa; et ils étaient profondément étonnés d'eux-mêmes au-delà de toute mesure, et s'étonnaient.

55 Car ils n'ont pas pensé aux pains; car leurs cœurs étaient endurcis.

56 Et quand ils eurent passé, ils arrivèrent au pays de Génésareth, et s'approchèrent du rivage.

57 Et quand ils furent sortis de la barque, aussitôt le peuple le reconnut, et parcourut toute cette région à l'entour, et se mit à transporter dans des lits les malades, là où ils avaient appris qu'il était.

58 Et partout où il entrait, dans les villages, ou les villes, ou la campagne, ils déposaient les malades dans les rues, et le suppliaient de toucher si ce n'était que le bord de son vêtement ; et tous ceux qui le touchaient furent guéris.


CHAPITRE 7

Ce qui souille un homme - L'enfant de la femme syrophénicienne guéri.

1 Alors s'assemblèrent vers lui les pharisiens et certains des scribes, qui étaient venus de Jérusalem.

2 Et lorsqu'ils virent quelques-uns de ses disciples manger du pain avec des mains souillées (c'est-à-dire avec des mains non lavées), ils trouvèrent une faute.

3 Car les pharisiens et tous les Juifs, s'ils ne se lavent pas souvent les mains, ne mangent pas; tenant la tradition des anciens.

4 Et quand ils viennent du marché, s'ils ne se lavent pas le corps, ils ne mangent pas.

5 Et il y a beaucoup d'autres choses qu'ils ont reçues pour tenir, comme le lavage des coupes et des pots, des vases d'airain et des tables.

6 Et les pharisiens et les scribes lui demandèrent : Pourquoi tes disciples ne marchent-ils pas selon les traditions des anciens, mais mangent-ils du pain avec des mains non lavées ?

7 Il répondit et leur dit : Ésaïe a bien prophétisé sur vous, hypocrites, comme il est écrit : Ce peuple m'honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi. Cependant, ils m'adorent en vain, enseignant les doctrines et les commandements des hommes.

8 Pour avoir mis de côté le commandement de Dieu, vous tenez à la tradition des hommes ; le lavage des pots et des tasses ; et bien d'autres choses semblables que vous faites.

9 Et il leur dit : Oui, vous rejetez complètement le commandement de Dieu, afin de garder votre propre tradition.

10 Pleine volonté est-il écrit de vous, par les prophètes que vous avez rejetés.

11 Ils ont témoigné ces choses de a vérité, et leur sang sera sur vous.

12 Vous n'avez pas observé les ordonnances de Dieu ; car Moïse a dit: Honore ton père et ta mère; et quiconque maudit son père ou sa mère, qu'il meure de la mort du transgresseur, comme il est écrit dans ta loi; mais vous n'observez pas la loi.

13 Vous dites : Si un homme dit à son père ou à sa mère : Corban, c'est-à-dire un don, de tout ce dont je pourrais profiter, il est majeur. Et vous ne lui permettez plus de rien faire pour son père ou sa mère ; rendant la parole de Dieu sans effet par votre tradition que vous avez transmise ; et vous faites beaucoup de choses semblables.

14 Et quand il eut appelé tout le peuple, il leur dit : Écoutez-moi tous, et comprenez ;

15 Il n'y a rien de dehors qui, entrant dans un homme, puisse le souiller, ce qui est une nourriture ; mais les choses qui sortent de lui; ce sont ceux qui souillent l'homme, qui sortent du cœur.

16 Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende.

17 Et lorsqu'il fut entré dans la maison du milieu du peuple, ses disciples l'interrogeaient au sujet de la parabole.

18 Et il leur dit : Êtes-vous aussi sans intelligence ? Ne voyez-vous pas que tout ce qui vient du dehors dans l'homme ne peut le souiller; parce qu'il n'entre pas dans son coeur, mais dans le ventre, et sort dans le courant d'air, purifiant toutes les viandes?

19 Et il dit : Ce qui sort d'un homme souille l'homme.

20 Car du dedans, du coeur des hommes, sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, la cupidité, la méchanceté, la tromperie, la lascivité, le mauvais œil, le blasphème, l'orgueil, la folie;

21 Toutes ces mauvaises choses sortent du dedans et souillent l'homme.

22 Et de là il se leva, et alla dans les confins de Tyr et de Sidon, et entra dans une maison, et voulut que personne n'allât à lui.

23 Mais il ne pouvait pas les renier ; car il avait compassion de tous les hommes.

24 Car une femme, dont la jeune fille avait un esprit impur, entendit parler de lui, vint et tomba à ses pieds.

25 La femme était grecque, syrophénicienne par nation ; et elle le supplia de chasser le diable de sa fille.

26 Mais Jésus lui dit : Que les enfants du royaume soient premièrement rassasiés ; car il n'est pas convenable de prendre le pain des enfants et de le jeter aux chiens.

27 Et elle répondit et lui dit : Oui, Seigneur ; tu dis vrai, pourtant les chiens sous la table mangent les miettes des enfants.

28 Et il lui dit : A cause de cette parole, va ; le diable est sorti de ta fille.

29 Et lorsqu'elle fut arrivée dans sa maison, elle trouva que le diable était sorti, et sa fille était couchée sur le lit.

30 Et de nouveau, partant des côtes de Tyr et de Sidon, il arriva à la mer de Galilée, au milieu des côtes de la Décapole.

31 Et on lui amena un qui était sourd, et qui avait du mal à parler ; et ils le prièrent de mettre la main sur lui.

32 Et il le prit à part de la foule, et lui mit les doigts dans les oreilles, et il cracha et toucha sa langue ;

33 Et levant les yeux au ciel, il soupira, et lui dit : Ephphatha, c'est-à-dire, ouvre-toi.

34 Et aussitôt ses oreilles s'ouvrirent, et le lien de sa langue se délia ; et il parlait franchement.

35 Et il leur recommanda de ne le dire à personne ; mais plus il les chargeait, d'autant plus ils le publiaient beaucoup ;

36 Et ils étaient dans l'étonnement au delà de toute mesure, disant : Il a bien fait toutes choses ; il fait entendre les sourds et parler les muets.


CHAPITRE 8

Nourrir la multitude - Guérir l'aveugle - L'abnégation enseignée.

1 En ces jours-là, la foule étant très nombreuse et n'ayant rien à manger, Jésus appela ses disciples et leur dit :

2 J'ai compassion de la foule, parce qu'elle est avec moi depuis trois jours et n'a rien à manger ; et si je les renvoie à jeun dans leurs maisons, ils s'évanouiront en chemin; car divers d'entre eux venaient de loin.

3 Et ses disciples lui répondirent : D'où un homme peut-il rassasier de pain cette si grande multitude, ici dans le désert ?

4 Et il leur demanda : Combien de pains avez-vous ? Et ils dirent : Sept

5 Et il ordonna au peuple de s'asseoir par terre ; et il prit les sept pains, rendit grâces et rompit, et les donna à ses disciples pour qu'ils les placent devant le peuple; et ils les placèrent devant le peuple.

6 Et ils avaient quelques petits poissons; et il les bénit, et ordonna de les placer aussi devant le peuple, afin qu'ils mangent.

7 Ils mangèrent donc et furent rassasiés, et ils prirent du pain rompu qui restait sept corbeilles.

8 Et ceux qui avaient mangé étaient environ quatre mille; et il les renvoya.

9 Et aussitôt il monta dans une barque avec ses disciples, et vint dans les parties de Dalmanutha.

10 Et les pharisiens s'avancèrent, et commencèrent à l'interroger, cherchant de lui un signe du ciel, le tentant.

11 Et il poussa un profond soupir dans son esprit, et dit : Pourquoi cette génération cherche-t-elle un signe ?

12 En vérité, je vous le dis, aucun signe ne sera donné à cette génération, si ce n'est le signe du prophète Jonas ; car, comme Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine, de même le Fils de l'homme sera enseveli dans les entrailles de la terre.

13 Et il les quitta, et remontant dans la barque, il s'en alla de l'autre côté.

14 Or la multitude avait oublié de prendre du pain ; ils n'avaient pas non plus, dans le navire avec eux, plus d'un pain.

15 Et il leur commanda en disant : Prenez garde, et gardez-vous du levain des pharisiens et du levain d'Hérode.

16 Et ils raisonnaient entre eux, disant : Il a dit cela, parce que nous n'avons pas de pain.

17 Et quand ils disaient cela entre eux, Jésus le savait, et il leur dit :

18 Pourquoi raisonnez-vous parce que vous n'avez pas de pain ? Ne voyez-vous pas encore, et ne comprenez-vous pas ? Vos cœurs sont-ils encore endurcis ?

19 Vous avez des yeux, ne voyez-vous pas ? Et ayant des oreilles, n'entendez-vous pas ? Et ne vous souvenez-vous pas ?

20 Quand j'ai rompu les cinq pains parmi les cinq mille, combien de corbeilles pleines de morceaux avez-vous emportées ? Ils lui dirent : Douze.

21 Et quand les sept parmi les quatre mille, combien de corbeilles pleines de fragments avez-vous emportées ? Et ils dirent : Sept.

22 Et il leur dit : Comment se fait-il que vous ne compreniez pas ?

23 Et il vient à Bethsaïda; et ils lui amenèrent un aveugle, et le prièrent de le toucher.

24 Et il prit l'aveugle par la main, et le fit sortir de la ville ; et quand il eut craché sur ses yeux, et mis ses mains sur lui, il lui demanda s'il avait vu quelque chose ?

25 Et il leva les yeux et dit : Je vois des hommes marchant comme des arbres.

26 Après cela, il remit ses mains sur ses yeux, et lui fit lever les yeux ; et il fut restauré et vit clairement tout homme.

27 Et il le renvoya dans sa maison, en disant : N'entre pas dans la ville, et ne dis rien à personne dans la ville.

28 Et Jésus sortit avec ses disciples dans les villes de Césarée de Philippe ; et en chemin il interrogea ses disciples, en leur disant : Qui dit-on que je suis ?

29 Et ils répondirent : Jean le Baptiste ; mais certains disent, Elias; et d'autres, Un des prophètes.

30 Et il leur dit : mais qui dites-vous que je suis ?

31 Et Pierre répondit et lui dit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.

32 Et il leur recommanda de ne parler de lui à personne.

33 Et il se mit à leur enseigner que le Fils de l'homme devait souffrir beaucoup, et être rejeté par les anciens, et les principaux sacrificateurs, et les scribes, et être tué, et après trois jours, ressusciter.

34 Et il prononça ouvertement cette parole. Et Pierre le prit, et se mit à le reprendre.

35 Mais quand il se retourna et regarda ses disciples, il reprit Pierre, en disant : Recule derrière moi, Satan ; car tu ne savoures pas les choses qui sont de Dieu, mais les choses qui sont de l'homme.

36 Et quand il eut appelé le peuple, avec ses disciples aussi, il leur dit : Quiconque viendra après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix et qu'il me suive.

37 Car quiconque veut sauver sa vie la perdra ; ou quiconque voudra sauver sa vie sera disposé à la donner à cause de moi ; et s'il ne veut pas le donner à cause de moi, il le perdra.

38 Mais quiconque voudra perdre sa vie à cause de moi et de l'Evangile, celui-là le sauvera.

39 Car à quoi servira-t-il à un homme de gagner le monde entier et de perdre son âme ? Ou que doit donner un homme en échange de son âme ?

40 C'est pourquoi, renoncez-y, et n'ayez pas honte de moi.

41 Quiconque aura honte de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aura aussi honte de lui, lorsqu'il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges.

42 Et ils n'auront pas part à cette résurrection quand il viendra.

43 Car en vérité, je vous dis qu'il viendra; et celui qui donne sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle viendra avec lui, et sera revêtu de sa gloire dans la nuée, à la droite du Fils de l'homme.

44 Et il leur dit encore : En vérité, je vous dis qu'il y en a parmi ceux qui se tiennent ici, qui ne goûteront pas la mort, jusqu'à ce qu'ils aient vu le royaume de Dieu venir avec puissance.


CHAPITRE 9

Transfiguration - Elias - Les membres fautifs doivent être retranchés.

1 Et au bout de six jours, Jésus prit Pierre, et Jacques, et Jean, qui lui posèrent plusieurs questions sur ses paroles ; et Jésus les conduit seuls sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux.

2 Et son vêtement devint resplendissant, extrêmement blanc comme la neige ; si blancs qu'aucun foulon sur terre ne pourrait les blanchir.

3 Et il leur apparut Élie avec Moïse, ou en d'autres termes, Jean-Baptiste et Moïse ; et ils parlaient avec Jésus.

4 Et Pierre répondit et dit à Jésus : Maître, il est bon que nous soyons ici ; et faisons trois tabernacles; un pour toi, et un pour Moïse, et un pour Elie ; car il ne savait que dire ; car ils avaient très peur.

5 Et il y eut une nuée qui les couvrit ; et une voix sortit de la nuée, disant : Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; l'entendre.

6 Et tout à coup, quand ils eurent regardé autour d'eux avec un grand étonnement, ils ne virent plus personne, excepté Jésus seul, avec eux-mêmes. Et aussitôt ils sont partis.

7 Et comme ils descendaient de la montagne, il leur recommanda de ne dire à personne ce qu'ils avaient vu jusqu'à ce que le Fils de l'homme soit ressuscité d'entre les morts.

8 Et ils gardaient cette parole en eux-mêmes, s'interrogeant les uns sur les autres sur ce que signifierait la résurrection d'entre les morts.

9 Et ils l'interrogeaient, disant : Pourquoi disent les scribes qu'Elie doit d'abord venir ?

10 Et il répondit et leur rapporta, disant : En vérité, Élie vient le premier, et prépare toutes choses ; et vous enseigne les prophètes; comment il est écrit du Fils de l'homme qu'il doit souffrir beaucoup et être mis à néant.

11 Je vous dis de nouveau qu'Elie est vraiment venu, mais ils lui ont fait tout ce qu'ils avaient voulu ; et même comme il est écrit de lui; et il a rendu témoignage de moi, et ils ne l'ont pas reçu. En vérité, c'était Elias.

12 Et lorsqu'il fut arrivé vers les disciples, il vit autour d'eux une grande foule, et les scribes qui les interrogeaient.

13 Et aussitôt tout le peuple, quand ils le virent, furent très étonnés, et coururent vers lui, le saluèrent.

14 Et Jésus demanda aux scribes : Qu'avez-vous interrogé avec eux ?

15 Et l'un de la multitude répondit et dit : Maître, je t'ai amené mon fils, qui a un esprit muet qui est un démon ; et quand il le saisit, il le déchire; et il écume et grince des dents, et se languit; et j'ai dit à tes disciples qu'ils pouvaient le chasser, et ils ne le pouvaient pas.

16 Jésus lui parla et dit : O génération incrédule ! combien de temps serais-je avec toi ? Combien de temps vais-je te souffrir ? Amenez-le-moi. Et ils l'amenèrent à Jésus.

17 Et quand l'homme le vit, aussitôt il fut déchiré par l'esprit ; et il tomba par terre et se vautra, écumant.

18 Et Jésus demanda à son père : Depuis combien de temps cela lui est-il arrivé ? et son père dit: Quand un enfant;

19 Et souvent il l'a jeté dans le feu et dans les eaux pour le faire périr, mais si tu le peux, je te demande d'avoir pitié de nous et de nous secourir.

20 Jésus lui dit : Si tu crois tout ce que je te dirai, cela est possible à celui qui croit.

21 Et aussitôt le père de l'enfant s'écria, et dit avec larmes : Seigneur, je crois ; aide mon incrédulité.

22 Lorsque Jésus vit que le peuple accourait, il menaça l'esprit immonde, en lui disant : Je t'ordonne de sortir de lui et de ne plus entrer en lui.

23 Or l'esprit muet et sourd cria, et le déchira profondément, et sortit de lui ; et il était comme un mort, de sorte que plusieurs dirent : Il est mort.

24 Mais Jésus le prit par la main et le releva ; et il se leva.

25 Lorsque Jésus fut entré dans la maison, ses disciples lui demandèrent en particulier : Pourquoi n'avons-nous pas pu le chasser ?

26 Et il leur dit : Cette espèce ne peut sortir que par la prière et le jeûne.

27 Et ils partirent de là, et traversèrent la Galilée en privé ; car il ne voulait pas qu'aucun homme le sût.

28 Et il enseigna ses disciples, et leur dit : Le Fils de l'homme est livré entre les mains des hommes, et ils le feront mourir ; et après avoir été tué, il ressuscitera le troisième jour.

29 Mais ils ne comprirent pas cette parole et craignirent de lui demander.

30 Et il vint à Capharnaüm ; Et étant dans la maison, il leur demanda : Pourquoi avez-vous disputé en chemin ?

31 Mais ils se taisaient, effrayés, car en chemin ils s'étaient disputés entre eux, qui était le plus grand d'entre eux.

32 Jésus s'assit, appela les douze et leur dit. Si quelqu'un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous.

33 Et il prit un enfant, et s'assit au milieu d'eux ; et quand il eut pris l'enfant dans ses bras, il leur dit :

34 Quiconque s'humiliera comme l'un de ces enfants et me recevra, vous le recevrez en mon nom.

35 Et quiconque me reçoit, ne me reçoit pas seulement, mais celui qui m'a envoyé, le Père.

36 Et Jean lui parla, disant : Maître, nous avons vu quelqu'un chasser des démons en ton nom, et il ne nous a pas suivis ; et nous le lui avons interdit, parce qu'il ne nous a pas suivis.

37 Mais Jésus dit : Ne l'en empêchez pas ; car il n'y a personne qui fasse un miracle en mon nom, qui puisse dire du mal de moi. Car celui qui n'est pas contre nous est de notre côté.

38 Et quiconque vous donnera une coupe d'eau à boire en mon nom, parce que vous appartenez à Christ, en vérité, je vous le dis, il ne perdra pas sa récompense.

39 Et quiconque offensera l'un de ces petits qui croient en moi, il vaut mieux pour lui qu'une meule soit suspendue à son cou, et qu'il soit jeté à la mer.

40 C'est pourquoi, si ta main t'offense, coupe-la; ou si ton frère t'offense et ne confesse pas et n'abandonne pas, il sera retranché. Il vaut mieux pour toi entrer mutilé dans la vie, que d'avoir deux mains pour aller en enfer.

41 Car il vaut mieux pour toi entrer dans la vie sans ton frère, que toi et ton frère d'être jetés dans la géhenne; dans le feu qui ne s'éteindra jamais, là où leur ver ne meurt pas, et où le feu ne s'éteint pas.

42 Et encore, si ton pied t'offense, coupe-le; car celui qui est ton étendard, par lequel tu marches, s'il devient un transgresseur, il sera châtié.

43 Il vaut mieux pour toi t'arrêter dans la vie, que d'avoir les deux pieds pour être jeté dans la géhenne ; dans le feu qui ne s'éteindra jamais.

44 C'est pourquoi, que chacun se lève ou tombe, pour lui-même, et non pour un autre ; ou ne pas faire confiance à un autre.

45 Cherchez mon Père, et ce que vous demanderez sera fait en ce moment même, si vous demandez avec foi, croyant que vous recevrez.

46 Et si ton œil qui te voit, celui qui est chargé de veiller sur toi pour t'éclairer, devient un transgresseur et t'offense, arrache-le.

47 Il vaut mieux pour toi entrer dans le royaume de Dieu avec un seul œil, que d'avoir deux yeux pour être jeté dans la géhenne.

48 Car il vaut mieux que tu sois sauvé, que d'être jeté dans la géhenne avec ton frère, où leur ver ne meurt pas, et où le feu ne s'éteint pas.

49 Car chacun sera salé au feu; et tout sacrifice sera salé avec du sel; mais le sel doit être bon.

50 Car si le sel a perdu sa saveur, avec quoi l'assaisonnerez-vous ? (le sacrifice:) il faut donc que vous ayez du sel en vous-mêmes et que vous ayez la paix les uns avec les autres.


CHAPITRE 10

Du divorce — Bénédiction des enfants — Tromperie des richesses — Récompense des saints — Abnégation — Auto-exaltation — Aveugle Bartimeus.

1 Et il partit de là et vint dans les côtes de la Judée, de l'autre côté du Jourdain ; et le peuple recourt à lui de nouveau ; et comme il avait l'habitude d'enseigner, il les enseigna aussi de nouveau.

2 Et les pharisiens s'approchèrent de lui et lui demandèrent : Est-il permis à un homme de répudier sa femme ? C'est ce qu'ils dirent, pensant le tenter.

3 Et il répondit et leur dit : Que vous a commandé Moïse ?

4 Et ils dirent : Moïse a souffert d'écrire une lettre de divorce, et de la répudier.

5 Jésus répondit et leur dit : C'est à cause de l'endurcissement de votre cœur qu'il vous a écrit ce précepte ;

6 Mais dès le début de la création, Dieu les fit homme et femme.

7 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme; et les deux deviendront une seule chair; ainsi ils ne sont plus deux mais une seule chair ; ce que Dieu a donc uni, que l'homme ne le sépare pas.

8 Et dans la maison, ses disciples l'interrogèrent encore sur la même chose.

9 Et il leur dit : Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre, commet un adultère contre elle.

10 Et si une femme répudie son mari et se marie avec un autre, elle commet un adultère.

11 Et ils lui amenèrent de jeunes enfants, pour qu'il les touchât ; et les disciples menaçaient ceux qui les amenaient.

12 Mais quand Jésus les vit et les entendit, il fut très mécontent, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car à de tels est le royaume de Dieu.

13 En vérité, je vous le dis, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, il n'y entrera pas.

14 Et il les prit dans ses bras, leur imposa les mains et les bénit.

15 Et quand il fut sorti dans le chemin, quelqu'un arriva en courant, et s'agenouilla devant lui, et lui demanda : Bon Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ?

16 Et Jésus lui dit : Pourquoi m'appelles-tu bon ? Nul n'est bon sauf un, c'est Dieu.

17 Tu connais les commandements : Ne commets pas d'adultère ; Ne tuez pas; Ne pas voler; Ne portez pas de faux témoignage ; Ne pas frauder ; Honore ton père et ta mère.

18 Et l'homme répondit et lui dit : Maître, j'ai observé tout cela dès ma jeunesse.

19 Alors Jésus, le voyant, l'aima, et lui dit : Il te manque une chose ;

20 Va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; et viens, prends ta croix et suis-moi.

21 Et l'homme fut attristé à cette parole, et s'en alla tout attristé ; car il avait de grands biens.

22 Et Jésus regarda autour de lui, et dit à ses disciples : Comme ceux qui ont des richesses entreront difficilement dans le royaume de mon Père !

23 Et les disciples s'étonnaient de ses paroles. Mais Jésus reprit la parole et leur dit : Mes enfants, qu'il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d'entrer dans le royaume de Dieu !

24 Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.

25 Et ils étaient dans l'étonnement, disant entre eux : Qui donc peut être sauvé ?

26 Et Jésus, les regardant, dit : Aux hommes qui se confient dans les richesses, cela est impossible ; mais pas impossible avec des hommes qui se confient en Dieu et qui quittent tout à cause de moi, car avec eux toutes ces choses sont possibles.

27 Alors Pierre se mit à lui dire : Voici, nous avons tout quitté et nous t'avons suivi.

28 Et Jésus répondit et dit : En vérité, je vous le dis, il n'y a personne qui ait quitté sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, à cause de moi et de l'évangile,

29 Mais il recevra maintenant au centuple, en ce temps-ci, des maisons, et des frères, et des sœurs, et des mères, et des enfants, et des terres, avec des persécutions ; et dans le monde à venir, la vie éternelle.

30 Mais il y en a beaucoup qui se font les premiers, ceux-là seront les derniers, et les derniers les premiers.

31 Il dit cela en réprimandant Pierre ; et ils étaient sur le chemin qui montait à Jérusalem; et Jésus allait devant, et ils étaient dans l'étonnement; et comme ils suivaient, ils eurent peur.

32 Et il prit de nouveau les douze, et se mit à leur dire ce qui lui arriverait.

33 Et Jésus dit : Voici, nous montons à Jérusalem ; et le Fils de l'homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes; et ils le condamneront à mort; et le livrera aux nations.

34 Et ils se moqueront de lui, et le fouetteront, et cracheront sur lui, et le feront mourir ; et le troisième jour il ressuscitera.

35 Et Jacques et Jean, fils de Zébédée, vinrent à lui, disant : Maître, nous voudrions que tu fasses pour nous tout ce que nous voudrons.

36 Et il leur dit. Que voulez-vous que je vous fasse ?

37 Ils lui dirent : Accorde-nous que nous soyons assis, l'un à ta droite, et l'autre à ta gauche, dans ta gloire.

38 Mais Jésus leur dit : Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je bois ? Et être baptisé du baptême dont je suis baptisé?

39 Et ils lui dirent : Nous le pouvons.

40 Et Jésus leur dit : Vous boirez vraiment de la coupe que je bois ; et être baptisé du baptême dont je suis baptisé; mais m'asseoir à ma droite et à ma gauche, ce n'est pas à moi de le donner ; mais ceux pour qui il est préparé le recevront.

41 Et quand les dix entendirent, ils commencèrent à être très mécontents de Jacques et de Jean.

42 Mais Jésus les appela, et leur dit : Vous savez que ceux qui sont désignés pour dominer sur les Gentils les dominent ; et leurs grands exercent leur autorité sur eux.

43 Mais il n'en sera pas ainsi parmi vous; mais quiconque veut être grand parmi vous, sera le serviteur de tous.

44 Et celui d'entre vous qui sera le premier sera le serviteur de tous.

45 Car le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour plusieurs.

46 Et ils vinrent à Jéricho ; et comme il sortait de Jéricho avec ses disciples et un grand nombre de personnes, l'aveugle Bartimeus, fils de Timeus, était assis au bord de la route et mendiait.

47 Et lorsqu'il apprit que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier et dit : Jésus, fils de David, aie pitié de moi.

48 Et plusieurs lui ordonnèrent de se taire ; mais il cria d'autant plus, disant : Fils de David, aie pitié de moi.

49 Et Jésus s'arrêta, et ordonna qu'on l'appelle. Et ils appelèrent l'aveugle, en lui disant : Prends soin de toi ; lève-toi, il t'appelle.

50 Et lui, jetant son vêtement, se leva et vint à Jésus.

51 Et Jésus lui dit : Que veux-tu que je te fasse ?

52 Et l'aveugle lui dit : Seigneur, que je recouvre la vue.

53 Et Jésus lui dit : Va ; ta foi t'a guéri.

54 Et aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans la parole.


CHAPITRE 11

L'entrée du Christ à Jérusalem — Il chasse les changeurs et enseigne dans le Temple — Il enseigne le pardon.

1 Et lorsqu'ils approchèrent de Jérusalem, de Bethphagé et de Béthanie, au mont des Oliviers, il envoya deux de ses disciples, et leur dit :

2 Entrez dans le village en face de vous ; et dès que vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel personne ne s'est jamais assis ; lâche-le et ramène-le-moi.

3 Et si quelqu'un vous dit : Pourquoi faites-vous cela ? dites que le Seigneur a besoin de lui; et aussitôt il l'enverra ici.

4 Et ils s'en allèrent, et trouvèrent l'ânon attaché à la porte, dehors, à un endroit où deux chemins se rencontraient ; et ils l'ont lâché.

5 Et certains d'entre eux qui se tenaient là dirent aux disciples : Pourquoi avez-vous lâché l'ânon ?

6 Et ils leur dirent comme Jésus l'avait commandé ; et ils les laissent partir.

7 Et ils amenèrent l'ânon à Jésus, et jetèrent dessus leurs vêtements; et Jésus s'assit dessus.

8 Et beaucoup étendirent leurs vêtements sur le chemin ; et d'autres coupaient des branches d'arbres et les jonchaient sur le chemin.

9 Et ceux qui allaient devant lui, et ceux qui le suivaient, criaient, disant :

10 Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

11 Qui apporte le royaume de notre père David;

12 Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut.

13 Et Jésus entra à Jérusalem et dans le temple. Et quand il eut regardé tout autour de lui et bénit les disciples, le soir était venu; et il partit pour Béthanie avec les douze.

14 Et le lendemain, quand ils revinrent de Béthanie, il eut faim ; et voyant de loin un figuier ayant des feuilles, il s'y approcha avec ses disciples; et comme ils le supposaient, il y vint pour voir s'il pouvait y trouver quelque chose.

15 Et quand il y arriva, il n'y avait que des feuilles ; car les figues n'étaient pas encore mûres.

16 Et Jésus prit la parole et lui dit : Personne ne mangera de ton fruit désormais, à jamais. Et les disciples l'entendirent.

17 Et ils vinrent à Jérusalem. Et Jésus entra dans le temple, et se mit à chasser ceux qui vendaient et achetaient dans le temple, et renversa les tables des changeurs, et les sièges de ceux qui vendaient des colombes ;

18 Et ne souffrirait pas qu'aucun homme transportât un vase à travers le temple.

19 Et il enseignait, leur disant : N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée de toutes les nations la maison de prière ? Mais vous en avez fait un repaire de voleurs.

20 Et les scribes et les principaux sacrificateurs l'entendirent, et cherchèrent comment ils pourraient le faire périr ; car ils le craignaient parce que tout le peuple était étonné de sa doctrine.

21 Et le soir étant venu, il sortit de la ville.

22 Et le matin, en passant, ils virent le figuier desséché jusqu'aux racines.

23 Et Pierre, appelant au souvenir, lui dit : Maître, voici, le figuier que tu as maudit est desséché.

24 Et Jésus prit la parole et lui dit : Aie foi en Dieu.

25 Car en vérité, je vous dis que quiconque dira à cette montagne : Déplace-toi, et sois jeté dans la mer ; et ne doutera pas dans son coeur, mais croira que les choses qu'il dit arriveront; il aura tout ce qu'il dit accompli.

26 C'est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous désirez, quand vous priez, croyez que vous le recevez, et vous aurez tout ce que vous demanderez.

27 Et quand vous êtes debout en prière, pardonnez si vous avez quelque chose contre quelqu'un; afin que votre Père, qui est dans les cieux, vous pardonne aussi vos offenses.

28 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

29 Et ils revinrent à Jérusalem ; et comme il se promenait dans le temple, les principaux sacrificateurs, les scribes et les anciens vinrent à lui, et lui dirent :

30 Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t'a donné cette autorité pour faire ces choses ?

31 Et Jésus répondit et leur dit : Moi aussi je vous poserai une question, répondez-moi, et alors je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses.

32 Le baptême de Jean était-il du ciel ou de l'homme ? Réponds-moi.

33 Et ils raisonnaient entre eux, disant : Si nous disons : Du ciel ; il dira : Pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui ?

34 Mais si nous disons : Des hommes ; nous offenserons le peuple. C'est pourquoi ils craignaient le peuple; car tout le monde croyait en Jean, qu'il était vraiment un prophète.

35 Et ils répondirent et dirent à Jésus : Nous ne pouvons le dire.

36 Et Jésus, répondant, leur dit : Je ne vous dis pas non plus par quelle autorité je fais ces choses.


CHAPITRE 12

Parabole de la vigne - L'argent du tribut - Ni se marier ni donner en mariage à la résurrection - Le grand commandement - L'obole de la veuve.

1 Et Jésus se mit à leur parler par paraboles, disant :

2 Un homme planta une vigne, l'entoura d'une haie, creusa la cuve à vin, bâtit une tour, la loua à des vignerons, et s'en alla dans un pays éloigné.

3 Et à la saison il envoya un serviteur aux vignerons, afin qu'il reçût des vignerons le fruit de la vigne.

4 Et ils attrapèrent le serviteur, le frappèrent et le renvoyèrent à vide.

5 Et il leur envoya de nouveau un autre serviteur ; et ils lui lancèrent des pierres, le blessèrent à la tête, et le renvoyèrent honteusement traité.

6 Et il envoya encore un autre ; et lui ils ont tué, et beaucoup d'autres ; en battant certains et en tuant d'autres.

7 Ayant donc encore un fils, son bien-aimé, il le leur envoya aussi le dernier, disant : Ils auront du respect pour mon fils.

8 Mais ces vignerons dirent entre eux : Celui-ci est l'héritier ; venez, tuons-le, et l'héritage sera à nous.

9 Et ils le prirent et le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent.

10 Que fera donc le maître de la vigne ? Voici, il viendra et fera périr les vignerons, et il donnera la vigne à d'autres.

11 Encore une fois, n'avez-vous pas lu cette Ecriture; La pierre que les bâtisseurs ont rejetée est devenue la tête du coin ; c'était l'action du Seigneur, et c'est merveilleux à nos yeux.

12 Et maintenant, ils étaient en colère en entendant ces paroles ; et ils cherchaient à le saisir, mais craignaient le peuple.

13 Car ils savaient qu'il avait dit la parabole contre eux; et ils le quittèrent et s'en allèrent.

14 Et ils lui envoyèrent quelques-uns des pharisiens et des hérodiens, pour le surprendre dans ses paroles.

15 Et quand ils furent arrivés, ils lui dirent : Maître, nous savons que tu es fidèle et que tu ne te soucies d'aucun homme ; car tu ne considères pas la personne des hommes, mais tu enseignes la voie de Dieu en vérité.

16 Est-il permis ou non de payer le tribut à César ? Donnerons-nous ou ne donnerons-nous pas ?

17 Mais lui, connaissant leur hypocrisie, leur dit : Pourquoi me tentez-vous ? Apportez-moi un sou que je puisse le voir.

18 Et ils apportèrent le denier; et il leur dit; À qui appartient cette image et cette inscription ?

19 Et ils lui dirent : A César.

20 Et Jésus, répondant, leur dit : Rendez à César ce qui est à César ; et à Dieu les choses qui sont à Dieu.

21 Et ils s'en étonnaient.

22 Alors vinrent à lui les sadducéens, qui disent qu'il n'y a pas de résurrection ; et tu l'interrogeas, disant :

23 Maître, Moïse nous a écrit dans sa loi : Si le frère d'un homme meurt, et laisse une femme, et ne laisse pas d'enfants, que son frère prenne sa femme, et la ressuscite en vue de son frère.

24 Or il y avait sept frères ; le premier a pris une femme, et la mort n'a laissé aucune postérité.

25 Et le second la prit, et mourut, sans laisser de semence ; et le troisième de même.

26 Et les sept la possédèrent, et ne laissèrent pas de postérité ; enfin la femme est morte aussi.

27 A la résurrection, quand ils ressusciteront, de qui sera-t-elle la femme d'entre eux, car les sept l'ont eue pour femme ?

28 Et Jésus, répondant, leur dit : Vous vous trompez donc, parce que vous ne connaissez pas et ne comprenez pas les Écritures, ni la puissance de Dieu.

29 Car lorsqu'ils ressusciteront d'entre les morts, ils ne se marieront pas et ne seront pas mariés; mais sont comme les anges de Dieu qui sont dans les cieux.

30 Et comme touchant les morts, qu'ils ressuscitent; N'avez-vous pas lu dans le livre de Moïse comment, dans le buisson, Dieu lui parla, disant :

31 Je suis le Dieu d'Abraham, et le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob ?

32 Il n'est donc pas le Dieu des morts, mais le Dieu des vivants ; car il les relève de leurs sépulcres. Vous vous trompez donc beaucoup.

33 Et l'un des scribes vint, et les ayant entendus raisonner ensemble, et voyant qu'il leur avait bien répondu, lui demanda : Quel est le premier commandement de tous ?

34 Et Jésus lui répondit : Le premier de tous les commandements est ; Écoute, et écoute, ô Israël! Le Seigneur notre Dieu est un seul Seigneur;

35 Et tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.

36 C'est le premier commandement. Et la seconde est ainsi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a aucun autre commandement plus grand que ceux-ci.

37 Et le scribe lui dit : Eh bien, maître, tu as dit la vérité ; car il y a un seul Dieu, et il n'y en a pas d'autre que lui.

38 Et de l'aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute son âme et de toute sa force ; et aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et sacrifices entiers.

39 Et Jésus, voyant qu'il répondait discrètement, lui dit : Tu n'es pas loin du royaume de Dieu.

40 Et personne après cela n'osa lui demander, disant : Qui es-tu ?

41 Et Jésus prit la parole et dit : Pendant qu'il enseignait dans le temple, comment disent les scribes que Christ est le Fils de David ?

42 Car David lui-même a dit par le Saint-Esprit : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.

43 C'est pourquoi David lui-même l'appelle Seigneur ; et d'où est-il son fils?

44 Et le peuple l'entendit avec joie ; mais le souverain sacrificateur et les anciens furent offensés contre lui.

45 Et il leur dit dans sa doctrine : Méfiez-vous des scribes qui aiment aller en vêtements longs, et qui ont des salutations sur les places publiques, et les sièges principaux dans les synagogues, et les chambres les plus hautes lors des fêtes ;

46 Qui dévorent les maisons des veuves, et font pour semblant de longues prières; ceux-ci recevront une plus grande damnation.

47 Et après cela, Jésus s'assit vis-à-vis du trésor, et vit comment le peuple jetait de l'argent dans le trésor ; et beaucoup de riches y ont jeté beaucoup d'argent.

48 Et il vint une certaine pauvre veuve, et elle jeta deux obus, qui faisaient un sou.

49 Et Jésus appela ses disciples, et leur dit : En vérité, je vous le dis, cette pauvre veuve a mis plus que tous ceux qui ont mis dans le trésor ;

50 Car tous les riches ont jeté de leur abondance ; mais elle, malgré son besoin, a jeté tout ce qu'elle avait; oui, même toute sa vie.


CHAPITRE 13

La destruction de Jérusalem — la seconde venue du Christ.

1 Et comme Jésus sortait du temple, ses disciples s'approchèrent de lui pour l'entendre, disant : Maître, montre-nous les constructions du temple.

2 Et il leur dit : Voyez-vous ces pierres du temple, et tout ce grand ouvrage, et les constructions du temple ?

3 En vérité, je vous le dis, ils seront renversés et abandonnés aux Juifs.

4 Et Jésus leur dit : Ne voyez-vous pas toutes ces choses, et ne les comprenez-vous pas ?

5 En vérité, je vous le dis, il ne restera pas ici sur ce temple, pierre sur pierre, qui ne soit renversée.

6 Et Jésus les quitta et alla sur la montagne des Oliviers.

7 Et comme il était assis sur la montagne des Oliviers, les disciples s'approchèrent de lui en privé, disant :

8 Dis-nous, quand arriveront ces choses que tu as dites, concernant la destruction du temple et des Juifs ?

9 Et quel est le signe de ton avènement et de la fin du monde (ou de la destruction des méchants, qui est la fin du monde ?)

10 Et Jésus répondit et leur dit : Prenez garde que personne ne vous séduise, car beaucoup viendront en mon nom, disant : Je suis le Christ, et ils en séduiront beaucoup.

11 Alors ils vous livreront pour être affligés, et vous tueront, et vous serez haïs de toutes les nations à cause de mon nom.

12 Et alors beaucoup seront scandalisés, et se trahiront les uns les autres; et beaucoup de faux prophètes s'élèveront, et en séduiront beaucoup;

13 Et parce que l'iniquité abondera, l'amour de beaucoup se refroidira; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé.

14 C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel concernant la destruction de Jérusalem, vous vous tiendrez dans le lieu saint. (Quiconque lit, qu'il comprenne.)

15 Alors que ceux qui sont en Judée s'enfuient dans les montagnes ;

16 Et que celui qui est sur le toit s'enfuie, et ne revienne pas pour rien emporter de sa maison ;

17 Que celui qui est dans les champs ne revienne pas non plus pour prendre ses vêtements.

18 Et malheur à celles qui sont enceintes et à celles qui allaitent en ces jours-là.

19 C'est pourquoi priez le Seigneur que votre fuite ne soit pas en hiver, ni le jour du sabbat.

20 Car alors, en ces jours-là, il y aura une grande tribulation sur les Juifs et sur les habitants de Jérusalem ; tel qu'il n'y avait pas eu auparavant d'envoi sur Israël, de Dieu, depuis le commencement de leur royaume, (car il est écrit que leurs ennemis les disperseront), jusqu'à ce temps; non, et ne sera plus jamais envoyé sur Israël.

21 Toutes ces choses sont des commencements de douleurs.

22 Et si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais à cause des élus, selon l'alliance, ces jours seront abrégés.

23 Voici ces choses que je vous ai dites concernant les Juifs.

24 Et alors, immédiatement après la tribulation de ces jours qui viendront sur Jérusalem, si quelqu'un vous dit : Voici, voici Christ ; ou là, ne le croyez pas.

25 Car en ces jours-là s'élèveront aussi de faux Christs et de faux prophètes, et ils feront de grands signes et prodiges; de sorte que, si possible, ils séduiront les élus eux-mêmes, qui sont les élus selon l'alliance.

26 Voici, je vous dis ces choses à cause des élus.

27 Et vous entendrez aussi parler de guerres et de bruits de guerres ; veillez à ne pas vous troubler; car tout ce que je vous ai dit doit s'accomplir, mais la fin n'est pas encore arrivée.

28 Voici, je vous ai déjà dit pourquoi ils vous diront : Voici, il est dans le désert ; ne sortez pas; Voici, il est dans les chambres secrètes ; ne le croyez pas.

29 Car, comme la lumière du matin sort de l'orient, brille jusqu'à l'occident et couvre toute la terre, ainsi en sera-t-il de l'avènement du Fils de l'homme.

30 Et maintenant je vous montre une parabole. Voici, où que soit le cadavre, là seront rassemblés les aigles;

31 De même, mes élus seront rassemblés des quatre coins de la terre.

32 Et ils entendront parler de guerres et de bruits de guerres. Voici, je vous parle à cause de mes élus.

33 Car nation s'élèvera contre nation, et royaume contre royaume;

34 Il y aura des famines, des pestes et des tremblements de terre en divers lieux.

35 Et de plus, parce que l'iniquité abondera, l'amour des hommes se refroidira; mais celui qui ne sera pas vaincu, celui-là sera sauvé.

36 Et de nouveau cet évangile du royaume sera prêché dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations, et alors viendra la fin, ou la destruction des méchants.

37 Et de nouveau s'accomplira l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel.

38 Et immédiatement après la tribulation de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, et la lune ne donnera plus sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.

39 En vérité, je vous le dis, cette génération dans laquelle ces choses seront manifestées, ne passera point que tout ce que je vous ai dit ne soit accompli.

40 Même si des jours viendront où le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas, mais tout s'accomplira.

41 Et comme je l'ai dit auparavant : Après la tribulation de ces jours-là, et lorsque les puissances des cieux seront ébranlées, alors apparaîtra le signe du Fils de l'homme dans les cieux ; et alors toutes les tribus de la terre se lamenteront;

42 Et ils verront le Fils de l'homme venir sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire.

43 Et quiconque chérit ma parole ne sera pas trompé.

44 Car le Fils de l'homme viendra; et il enverra ses anges devant lui avec un grand son de trompette, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, d'une extrémité du ciel à l'autre.

45 Maintenant, apprenez une parabole du figuier. Quand ses branches sont encore tendres et poussent des feuilles, vous savez que l'été est proche.

46 De même, mes élus, quand ils verront toutes ces choses, ils sauront qu'il est proche, aux portes.

47 Mais personne ne connaît ce jour et cette heure; non, pas les anges de Dieu dans le ciel, mais mon Père seulement.

48 Mais comme il arriva aux jours de Noé, il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme ; car il en sera pour eux comme aux jours qui étaient avant le déluge.

49 Jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche, ils mangèrent et burent, se marièrent et donnèrent en mariage, et ne le savaient que lorsque le déluge vint et les emporta tous ; ainsi en sera-t-il de la venue du Fils de l'homme.

50 Alors s'accomplira ce qui est écrit, que dans les derniers jours, deux seront dans les champs, l'un sera pris et l'autre laissé.

51 Deux moudront au moulin; l'un pris et l'autre laissé.

52 Et ce que je dis à un seul, je le dis à tous les hommes.

53 Veillez donc, car vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur viendra.

54 Mais sachez ceci, si le brave homme de la maison avait su à quelle heure le voleur viendrait, il aurait veillé, et n'aurait pas laissé sa maison démolie ; mais aurait été prêt.

55 C'est pourquoi, soyez également prêts, car à l'heure à laquelle vous ne pensez pas, le Fils de l'homme vient.

56 Quel est donc le serviteur fidèle et avisé, que son maître a établi sur sa maison, pour leur donner de la nourriture en temps voulu ?

57 Heureux ce serviteur que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi.

58 Et en vérité, je vous le dis, il l'établira sur tous ses biens.

59 Mais si ce méchant serviteur dit en son coeur : Mon seigneur tarde à venir ; et commencera à frapper ses compagnons de service, et à manger et à boire avec les ivrognes;

60 Le maître de ce serviteur viendra un jour où il ne l'attend pas, et à une heure qu'il ne connaît pas, et le coupera en deux, et lui assignera sa part avec les hypocrites.

61 Il y aura des pleurs et des grincements de dents; et ainsi vient la fin.


CHAPITRE 14

Christ oint par la femme - La Pâque mangée - La trahison du Christ.

1 Au bout de deux jours, c'était la Pâque et la fête des pains sans levain.

2 Et les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient comment ils pourraient prendre Jésus par ruse et le faire mourir.

3 Mais ils dirent entre eux : Ne le prenons pas le jour de la fête, de peur qu'il n'y ait un tumulte parmi le peuple.

4 Et Jésus étant à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux, comme il était à table, vint une femme ayant une boîte d'albâtre d'un parfum de nard, très précieux, et elle brisa la boîte, et versa le parfum sur sa tête. .

5 Il y en avait parmi les disciples qui avaient de l'indignation en eux-mêmes et disaient : Pourquoi ce parfum a-t-il été gaspillé ? car il aurait pu être vendu plus de trois cents deniers, et avoir été donné aux pauvres. Et ils murmuraient contre elle.

6 Et Jésus leur dit : Laissez-la ; pourquoi la troublez-vous? Car elle a fait un bon travail sur moi.

7 Vous avez toujours des pauvres avec vous, et quand vous voulez, vous pouvez leur faire du bien ; mais vous ne m'avez pas toujours.

8 Elle a fait ce qu'elle a pu, et ce qu'elle m'a fait sera rappelé dans les générations à venir, partout où mon Évangile sera prêché ; car en vérité elle est venue d'avance pour oindre mon corps pour l'enterrement.

9 En vérité, je vous le dis, partout où cet évangile sera prêché dans le monde entier, on parlera aussi de ce qu'elle a fait en mémoire d'elle.

10 Et maintenant, le premier jour des pains sans levain, quand ils tuèrent la Pâque, ses disciples lui dirent : Où veux-tu que nous allions préparer, pour que tu manges la Pâque ?

11 Et il envoya deux de ses disciples, et leur dit : Allez dans la ville, et vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau ; suis-le;

12 Et partout où il entrera, dites au bonhomme de la maison : Le Maître dit : Où est la chambre des hôtes, où je mangerai la Pâque avec mes disciples ?

13 Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée et préparée ; préparez-vous là pour nous.

14 Et ses disciples sortirent et entrèrent dans la ville, et trouvèrent comme il leur avait dit ; et ils préparèrent la Pâque.

15 Et le soir il vient avec les douze.

16 Et comme ils étaient assis et mangeaient, Jésus dit : En vérité, je vous le dis, l'un de vous qui mange avec moi me trahira.

17 Et ils commencèrent tous à être très attristés, et commencèrent à lui dire l'un après l'autre : Est-ce moi ? et un autre dit : Est-ce moi ?

18 Et il répondit et leur dit : C'est l'un des douze qui trempe avec moi dans le plat.

19 Le Fils de l'homme s'en va, comme il est écrit de lui ; mais malheur à cet homme par qui le Fils de l'homme est trahi ! Tant mieux pour cet homme s'il n'était jamais né.

20 Et comme ils mangeaient, Jésus prit du pain et le bénit, et rompit, et leur donna, et dit : Prenez-le, et mangez.

21 Voici, c'est à vous de faire ceci en souvenir de mon corps; car aussi souvent que vous ferez cela, vous vous souviendrez de cette heure où j'étais avec vous.

22 Et il prit la coupe, et après avoir rendu grâces, il la leur donna ; et ils en burent tous.

23 Et il leur dit : Ceci est en mémoire de mon sang qui est versé pour beaucoup, et du nouveau testament que je vous donne ; car de moi vous rendrez témoignage à tout le monde.

24 Et aussi souvent que vous ferez cette ordonnance, vous vous souviendrez de moi à l'heure où j'étais avec vous et que j'ai bu avec vous de cette coupe, même la dernière fois de mon ministère.

25 En vérité, je vous le dis, vous en rendrez témoignage ; car je ne boirai plus du fruit de la vigne avec vous, jusqu'au jour où j'en boirai du nouveau dans le royaume de Dieu.

26 Et maintenant ils étaient affligés, et pleuraient sur lui.

27 Et après avoir chanté un hymne, ils sortirent sur la montagne des Oliviers.

28 Et Jésus leur dit : Vous serez tous scandalisés cette nuit à cause de moi ; car il est écrit : Je frapperai le berger et les brebis seront dispersées.

29 Mais après que je serai ressuscité, j'irai devant vous en Galilée.

30 Et il dit à Judas Iscariot : Ce que tu fais, fais-le vite ; mais méfiez-vous du sang innocent.

31 Néanmoins, Judas Iscariote, l'un des douze, alla vers les principaux sacrificateurs pour leur livrer Jésus ; car il se détourna de lui, et fut offensé à cause de ses paroles.

32 Et quand les principaux sacrificateurs entendirent parler de lui, ils se réjouirent et promirent de lui donner de l'argent ; et il chercha comment il pourrait commodément trahir Jésus.

33 Mais Pierre dit à Jésus : Bien que tous soient scandalisés contre toi, je ne serai jamais scandalisé.

34 Et Jésus lui dit : En vérité, je te le dis. Que ce jour, même dans cette nuit, avant que le coq chante deux fois, tu me renieras trois fois.

35 Mais il parlait avec plus de véhémence. Si je dois mourir avec toi, je ne te renierai en aucune façon. De même ont également dit qu'ils ont tous.

36 Et ils arrivèrent à un lieu qui s'appelait Gethsémané, qui était un jardin ; et les disciples commencèrent à être profondément étonnés, et à être très lourds, et à se plaindre dans leurs cœurs, se demandant si c'était le Messie.

37 Et Jésus, connaissant leurs cœurs, dit à ses disciples : Asseyez-vous ici, pendant que je prierai.

38 Et il prit avec lui Pierre, et Jacques, et Jean, et les reprit, et leur dit : Mon âme est extrêmement attristée jusqu'à la mort ; restez ici et veillez.

39 Et il s'avança un peu, et tomba à terre, et pria, afin que, s'il était possible, l'heure s'éloigne de lui.

40 Et il dit : Abba, Père, tout t'est possible ; ôtez-moi cette coupe; néanmoins, que ma volonté ne soit pas faite, mais la tienne.

41 Et il vint et les trouva endormis, et dit à Pierre : Simon, dors-tu ? Ne pourrais-tu pas veiller une heure ?

42 Veillez et priez, de peur que vous n'entriez en tentation.

43 Et ils lui dirent : L'esprit est vraiment prêt, mais la chair est faible.

44 Et il s'en alla de nouveau et pria, et prononça les mêmes paroles.

45 Et quand il revint, il les trouva de nouveau endormis, car leurs yeux étaient lourds ; ni l'un ni l'autre ne savaient quoi lui répondre.

46 Et il vint vers eux une troisième fois, et leur dit : Dormez maintenant et reposez-vous ; c'en est assez, l'heure est venue ; voici, le Fils de l'homme est livré entre les mains des pécheurs.

47 Et après qu'ils eurent fini de dormir, il dit : Levez-vous, allons ; voici, celui qui me trahit est proche.

48 Et aussitôt qu'il parlait encore, Judas, l'un des douze, vint, et avec lui une grande multitude, avec des épées et des bâtons, de la part des principaux sacrificateurs, des scribes et des anciens.

49 Et celui qui le livrait leur avait donné un signe, en disant : Celui que je baiserai, c'est celui-là ; prenez-le et emmenez-le sain et sauf.

50 Et dès qu'il fut arrivé, il alla directement vers lui, et dit : Maître, Maître, et l'embrassa.

51 Et ils mirent la main sur lui, et le saisirent.

52 Et l'un d'eux, qui se tenait là, tira son épée, frappa un serviteur du souverain sacrificateur et lui coupa l'oreille.

53 Mais Jésus lui commanda de rendre son épée, en disant : Celui qui prendra l'épée périra par l'épée. Et il avança son doigt et guérit le serviteur du souverain sacrificateur.

54 Et Jésus répondit et leur dit. Êtes-vous sortis comme contre un voleur, avec des épées et des bâtons pour me prendre ?

55 J'étais chaque jour avec vous dans le temple, enseignant, et vous ne m'avez pas pris ; mais les Ecritures doivent s'accomplir.

56 Et les disciples, ayant entendu cette parole, l'abandonnèrent tous et s'enfuirent.

57 Et le suivait un certain jeune homme, un disciple, ayant un linceul coulé autour de son corps nu ; et les jeunes hommes s'emparèrent de lui, et il quitta le linceul et s'enfuit nu devant eux, et se sauva de leurs mains.

58 Et ils emmenèrent Jésus chez le souverain sacrificateur, et avec lui étaient assemblés tous les principaux sacrificateurs, et les anciens, et les scribes.

59 Et Pierre le suivit de loin, jusqu'au palais du souverain sacrificateur ; et il s'assit avec les serviteurs, et se chauffa au feu.

60 Et les principaux sacrificateurs et tout le conseil cherchèrent un témoignage contre Jésus, pour le faire mourir, mais n'en trouvèrent aucun ;

61 Bien que beaucoup aient rendu de faux témoignages contre lui, leurs témoignages ne s'accordaient pas.

62 Et certains hommes se levèrent et portèrent un faux témoignage contre lui, disant : Nous l'avons entendu dire : Je détruirai ce temple qui est fait de main d'homme, et dans trois jours j'en rebâtirai un autre fait sans main d'homme ;

63 Mais leurs témoins ne s'accordèrent pas non plus.

64 Et le souverain sacrificateur se leva au milieu, et interrogea Jésus, disant :

65 Ne réponds-tu rien ? Ne sais-tu pas de quoi ils témoignent contre toi ?

66 Mais il se taisait et ne répondait rien.

67 Le souverain sacrificateur l'interrogea de nouveau et lui dit : Es-tu le Christ, le Fils du bienheureux ?

68 Et Jésus dit : Je le suis ; et vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite de la puissance, et venant sur les nuées du ciel.

69 Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements et dit : Qu'avons-nous besoin d'autres témoins ? Vous avez entendu le blasphème; qu'en pensez-vous?

70 Et tous le condamnèrent à mort.

71 Et quelques-uns se mirent à cracher sur lui, et à se couvrir le visage, et à le frapper, et à lui dire : Prophétise ;

72 Et les serviteurs le frappèrent avec les paumes de leurs mains.

73 Et comme Pierre était en bas dans le palais, une des servantes du souverain sacrificateur arrive,

74 Et quand elle vit Pierre se réchauffer, elle le regarda et dit : Toi aussi tu étais avec Jésus de Nazareth.

75 Mais il nia, disant : Je ne sais ni ne comprends ce que tu dis.

76 Et il sortit dans le portique; et l'équipage du coq.

77 Et une servante le vit de nouveau, et se mit à dire à ceux qui se tenaient là : C'est l'un d'eux.

78 Et il le nia encore.

79 Et peu de temps après, ceux qui se tenaient là dirent encore à Pierre : Assurément, tu es l'un d'eux ; car tu es un Galiléen, ton discours s'y accorde. Mais il se mit à jurer et à jurer, disant : Je ne connais pas cet homme dont vous parlez.

80 Et la seconde fois, le coq chanta ;

81 Et Pierre se rappela les paroles que Jésus lui avait dites : Avant que le coq chante deux fois, tu me renieras trois fois.

82 Et il sortit, et tomba sur sa face, et pleura amèrement.


CHAPITRE 15

Le procès, la crucifixion et l'enterrement du Christ.

1 Et aussitôt le matin, les principaux sacrificateurs tinrent conseil avec les anciens et les scribes ;

2 Et tout le conseil le condamna, le lia, l'emmena et le livra à Pilate.

3 Et Pilate lui demanda : Es-tu le roi des Juifs ?

4 Et Jésus, répondant, lui dit : Je suis, comme tu le dis.

5 Et les principaux sacrificateurs l'accusaient de beaucoup de choses ; mais il ne répondit rien.

6 Et Pilate l'interrogea de nouveau, disant : Ne réponds-tu rien ? Vois combien de choses ils témoignent contre toi.

7 Mais Jésus ne répondit encore rien ; si bien que Pilate s'émerveillait.

8 Or, il était d'usage, à la fête, que Pilate leur relâche un prisonnier, celui qu'ils voulaient.

9 Et il y avait un homme nommé Barabbas, lié avec ceux qui s'étaient insurgés avec lui, qui avaient commis un meurtre dans l'insurrection.

10 Et la multitude, criant à haute voix, commença à lui demander de leur livrer Jésus.

11 Mais Pilate leur répondit, disant : Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs ?

12 Car il savait que les principaux sacrificateurs l'avaient livré par envie.

13 Mais les principaux sacrificateurs incitèrent le peuple à lui relâcher plutôt Barabbas, comme il le lui avait fait auparavant.

14 Et Pilate parla de nouveau et leur dit : Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs ?

15 Et ils crièrent de nouveau : Livre-le-nous pour être crucifié. Loin de lui. Crucifiez-le.

16 Alors Pilate leur dit : Pourquoi, quel mal a-t-il fait ?

17 Mais ils criaient de plus belle : Crucifie-le.

18 Et alors Pilate, voulant contenter le peuple, leur relâcha Barabbas, et livra Jésus, après l'avoir fait flageller, pour être crucifié.

19 Et les soldats l'emmenèrent dans la salle appelée prétoire; et ils ont convoqué toute la bande;

20 Et ils le vêtirent de pourpre, et placèrent une couronne d'épines et la mirent sur sa tête;

21 Et se mit à le saluer, en disant : Je vous salue, roi des Juifs.

22 Et ils le frappaient sur la tête avec un roseau, et crachaient sur lui, et fléchissant leurs genoux, ils l'adoraient.

23 Et après s'être moqués de lui, ils lui ôtèrent la pourpre, lui remirent ses vêtements, et l'emmenèrent pour le crucifier.

24 Et ils contraignirent un certain Simon, Cyrénien, qui passait par là, sortant du pays, père d'Alexandre et de Rufus, de porter sa croix.

25 Et ils l'amenèrent au lieu appelé Golgotha, qui est, (par interprétation,) le lieu d'une sépulture.

26 Et ils lui donnèrent à boire du vinaigre mêlé de fiel; et quand il avait goûté le vinaigre, il ne buvait pas.

27 Et après l'avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, et tirèrent au sort sur eux ce que chacun devait prendre.

28 Et c'était la troisième heure, quand ils le crucifièrent.

29 Et Pilate écrivit son accusation et la mit sur la croix, LE ROI DES JUIFS.

30 Il y avait quelques-uns des principaux sacrificateurs qui se tenaient là, qui dirent à Pilate : Écris, qu'il a dit : Je suis le roi des Juifs.

31 Mais Pilate leur dit : Ce que j'ai écrit, je l'ai écrit.

32 Et ils crucifièrent avec lui deux brigands, l'un à sa droite, l'autre à sa gauche.

33 Et s'accomplit l'Écriture qui dit : Et il fut compté parmi les transgresseurs.

34 Et ceux qui passaient par là l'insultaient, secouaient la tête et disaient : Ah, toi qui détruis le temple et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi et descends de la croix.

35 De même aussi, les principaux sacrificateurs se moquant, disaient entre eux avec les scribes : Il en a sauvé d'autres ; lui-même, il ne peut pas sauver.

36 Que Christ, le roi d'Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et croyions.

37 Et l'un d'eux, qui avait été crucifié avec lui, l'injuriait aussi, disant : Si tu es le Christ, sauve-toi et sauve-nous.

38 Et quand la sixième heure fut venue, il y eut des ténèbres sur tout le pays, jusqu'à la neuvième heure.

39 Et à la neuvième heure, Jésus cria d'une voix forte, disant : Eloi, Eloi, lama sabachthani ? c'est-à-dire, étant interprété, Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?

40 Et quelques-uns de ceux qui se tenaient là, quand ils l'entendirent, dirent : Voici, il appelle Élie.

41 Et l'un d'eux courut et remplit une éponge de vinaigre, la mit sur un roseau et lui donna à boire ; d'autres parlaient, disant : Laissez-le ; voyons si Elias viendra le descendre.

42 Et Jésus cria d'une voix forte, et rendit l'esprit.

43 Et le voile du temple se déchira en deux, du haut en bas.

44 Et quand le centurion qui se tenait en face de lui, vit qu'il criait ainsi et rendait l'esprit, il dit : Vraiment, cet homme est le Fils de Dieu.

45 Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin, parmi lesquelles se trouvaient Marie de Magdala, et Marie, la mère de Jacques le jeune, et de Joses, et de Salomé ; qui aussi, lorsqu'il était en Galilée, le suivit et le servit; et beaucoup d'autres femmes qui sont venues avec lui à Jérusalem.

46 Et maintenant, le soir étant venu; car c'était le jour de la préparation, c'est-à-dire la veille du sabbat,

47 Joseph d'Arimathie, conseiller honorable, qui attendait aussi le royaume de Dieu, vint et alla hardiment vers Pilate, et demanda le corps de Jésus. Et Pilate s'étonna et lui demanda s'il était déjà mort.

48 Et appelant le centurion, il lui demanda : S'il était mort depuis quelque temps ?

49 Et lorsqu'il eut connaissance du centurion, il donna le corps à Joseph.

50 Et Joseph acheta du fin lin, le descendit, l'enveloppa de linceul, et le mit dans un sépulcre taillé dans le roc, et roula une pierre jusqu'à l'entrée du sépulcre.

51 Et Marie de Magdala, et Marie, mère de Joses, virent où il avait été déposé.


CHAPITRE 16

La résurrection du Christ — La grande commission donnée.

1 Et quand le sabbat fut passé, Marie de Magdala et Marie, la mère de Jacques et de Salomé, achetèrent des épices douces, afin de venir l'oindre.

2 Et de très bon matin, le premier jour de la semaine, elles vinrent au sépulcre au lever du soleil ; et elles dirent entre elles : Qui nous roulera la pierre de la porte du sépulcre ?

3 Mais quand ils regardèrent, ils virent que la pierre était roulée (car elle était très grande) et deux anges assis dessus, vêtus de longs vêtements blancs ; et ils furent effrayés.

4 Mais les anges leur dirent : Ne soyez pas effrayés ; vous cherchez Jésus de Nazareth, qui a été crucifié ; il est ressuscité; il n'est pas là; voyez le lieu où ils l'ont déposé;

5 Et allez, dites à ses disciples et à Pierre qu'il vous précède en Galilée ; là vous le verrez comme il vous l'a dit.

6 Et elles, entrant dans le sépulcre, virent le lieu où elles avaient déposé Jésus.

7 Et ils sortirent rapidement, et s'enfuirent du sépulcre ; car ils tremblaient et s'étonnaient; et ils ne dirent rien à personne, car ils avaient peur.

8 Or, lorsque Jésus fut ressuscité, de bonne heure le premier jour de la semaine, il apparut premièrement à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons ;

9 Et elle s'en alla, et leur raconta qui avait été avec lui, pendant qu'ils se lamentaient et pleuraient.

10 Et eux, lorsqu'ils apprirent qu'il était vivant et qu'on l'avait vu, ils ne crurent pas.

11 Après cela, il apparut sous une autre forme à deux d'entre eux, tandis qu'ils marchaient et allaient dans la campagne ;

12 Et ils allèrent le dire au résidu; ils ne les croyaient pas non plus.

13 Ensuite, il apparut aux onze pendant qu'ils étaient à table, et leur reprocha leur incrédulité et leur dureté de cœur, parce qu'ils n'avaient pas cru ceux qui l'avaient vu après qu'il était ressuscité.

14 Et il leur dit : Allez par tout le monde, et prêchez l'Evangile à toute créature.

15 Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé; mais celui qui ne croit pas sera damné.

16 Et voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru ;

17 En mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;

18 Ils prendront des serpents; et s'ils boivent quelque chose de mortel, cela ne leur fera pas de mal;

19 Ils imposeront les mains aux malades, et ils seront guéris.

20 Ainsi donc, après que le Seigneur leur eut parlé, il fut élevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu.

21 Et ils allèrent et prêchèrent partout, le Seigneur travaillant avec eux et confirmant la parole par des signes qui suivaient. Amen.

Bibliothèque des Ecritures :

Astuce de recherche

Tapez un seul mot ou utilisez des guillemets pour rechercher une phrase entière (par exemple "car Dieu a tant aimé le monde").

scripture

Pour des ressources supplémentaires, veuillez visiter notre Ressources pour les membres page.